Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

AniCura sensibilisent les propriétaires d’animaux sur les risques de diabète

Face aux difficultés liées au diabète, les animaux de compagnie ne sont pas épargnés.

Les vétérinaires d’AniCura sensibilisent les propriétaires d’animaux de compagnie sur les risques de diabète de leurs compagnons

Lyon, le 13 février 2023. Face aux difficultés liées au diabète, les animaux de compagnie ne sont pas épargnés. Dans le cadre d’une vaste campagne de sensibilisation, AniCura, un des leaders européens de la santé animale, interpelle les propriétaires d’animaux de compagnie sur les risques de diabète dont peuvent souffrir leurs compagnons.

Vomissements, soif et mictions accrues, perte de poids, appétit accru ou fatigue chronique sont les symptômes typiques du diabète animal. Des soins préventifs existent et ils sont vivement préconisés par les vétérinaires d’AniCura afin d’améliorer leur bien-être et diminuer les dépenses de soins pour les propriétaires d'animaux.

Alors qu’il s’agit d’une maladie hormonale chronique qui touche aussi bien les humains que les animaux, l’équipe vétérinaire d’AniCura suggère d’accorder une attention particulière à la portion de nourriture quotidienne de son animal. En effet, comme pour le diabète chez les humains,  l'obésité est l'un des premiers facteurs de risque à éviter.

“Un diagnostic précoce augmente également les chances de réponse positive au traitement. Si le diabète est détecté tôt, certains chats peuvent par exemple échapper à un traitement d'insuline sur le long terme” affirme  Dr. Vet. Olivier Toulza du CHV Aquivet.

À ce sujet, Marieke Knies, vétérinaire et experte en médecine féline au sein de la clinique vétérinaire AniCura de Dordrecht, aux Pays-Bas a présenté des avancées techniques majeures permettant d’entrevoir des jours meilleurs sur la diminution des risques de diabète chez les animaux de compagnie :

“Lorsqu'un animal de compagnie souffre de diabète, il n'est pas capable de produire des quantités suffisantes d'insuline ou y réagit mal… Sans insuline, les cellules ne peuvent pas utiliser le glucose comme carburant et leur fonctionnement est perturbé. Toutefois, comme chez l'Homme, le diabète peut être traité par des injections d'insuline pour stabiliser le taux de sucre dans le sang”, explique t-elle.

Dans l’hypothèse où un animal souffre de diabète, il est indispensable de vérifier régulièrement le taux de glycémie de l’animal afin de garantir un traitement adapté en considérant la bonne quantité d'insuline qui pourra être indiquée par le vétérinaire. En effet, la mesure de la glycémie chez les chats et les chiens peut s'avérer difficile, générer du stress et affecter la glycémie, entraînant ainsi des valeurs incorrectes.

En 2021, Dr. Vet Marieke Knies a intégré un programme de résidence à l'université d'Utrecht, où elle cherchait à déterminer si le capteur FreeStyle Libre, un dispositif permettant de mesurer sans aiguille la glycémie chez l'homme, pouvait être utilisé chez les chats diabétiques.

L'étude a démontré que le capteur FreeStyle Libre fonctionne en moyenne 10 jours pour les chats, contre 14 jours pour les humains. Les propriétaires en sont très satisfaits, attribuant la note de 9,1 sur 10 à l'appareil. La grande majorité des chats, 87 %, n'ont pas réagi, ou très peu, à la pose du capteur et aucune sédation n'a été nécessaire.

“Étant donné que cela réduit le stress associé au fait de se rendre à la clinique ou de prélever plusieurs échantillons de sang, les niveaux de glucose mesurés chez les chats seront plus précis. Notre étude montre qu'environ 93% des cas mesurés par le FreeStyle Libre Sensor étaient exacts. Cela permet un traitement plus précis qui améliorera le bien-être des chats souffrant de diabète.” souligne Dr. Vet. Marieke Knies.

Cette avancée prometteuse a été rendue possible grâce au réseau de spécialistes d’AniCura qui partagent des études multicentriques de qualité. Ils peuvent ainsi compter sur la mise en commun de connaissances scientifiques permettant de faire avancer la médecine vétérinaire et d’apporter de meilleurs soins aux animaux de compagnie.

“Ce sont des résultats très prometteurs qui nous permettent d’accélérer la recherche médicale animalière pour diminuer le risque de diabète. Les vétérinaires de l’équipe médicale d’AniCura conseillent vivement d’apporter une attention particulière à ce risque qui est loin d’être écarté chez nos animaux de compagnie.” déclare  Dr. Vet. Olivier Toulza du CHV Aquivet.

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.