Conseils diététiques lors de vomissements et de diarrhée aigus chez le chien

Le chien boit normalement entre 40 et 50 ml d’eau/kg de poids corporel et par jour, ce qui inclut l’eau présente dans les aliments. Lors de vomissements et de diarrhée, les besoins journaliers peuvent doubler.

Si le chien ne boit pas

Le chien ne boira souvent pas tout seul, il faut le forcer à manger et à boire : 

Le liquide doit être administré à la cuillère ou à l’aide d’une seringue. Si le chien n’arrive pas à garder l’eau ou si son état général empire, consultez un vétérinaire.

Modèle de régime en cas de vomissement et de diarrhée chez le chien

Vous trouverez ci-dessous des conseils diététiques généraux en cas de vomissements et/ou de diarrhée aigus chez un chien qui est encore en bonne forme. Les conseils diététiques sont à adapter en fonction des cas, tenez toujours compte de l’état général du chien. Si le chien continue de vomir et/ou a encore de la diarrhée malgré les conseils diététiques, contactez le vétérinaire.

1er jour

Le chien doit être mis à la diète pendant 12 à 24 heures, mais il doit avoir accès à de l’eau. Si le chien continue à vomir :

- contactez un vétérinaire.

Conseils : 

  • Les chiots avec appétit et qui gardent ce qu’ils mangent peuvent suivre les conseils diététiques à partir du 2e jour.
  • En cas de problème de diarrhée uniquement, suivez les consignes à partir du 2e jour.

2e jour

Donnez à votre chien des aliments diététiques de type :

  • riz cuit, dans une quantité d’eau deux à trois fois supérieure à la normale,
  • un peu de poisson blanc cuit ou de poulet cuit incorporés dans le riz.

Conseils :

  • Donner une petite quantité de nourriture environ toutes les deux heures est conseillée, avec une interruption la nuit.
  • Des quantités d’eau supplémentaire dans les aliments réduisent la soif et le risque de déshydratation.

Au lieu de donner du riz et du poisson, vous trouverez des aliments diététiques adaptés chez le vétérinaire.

3e jour

Si l’état général de l’animal s’améliore, les vomissements et la diarrhée diminuent, la portion de nourriture peut être augmentée : 

  • du riz bien cuit dans une quantité d’eau plus importante que d’habitude (10 %) peut être servi.
  • Vous pouvez ajouter du poisson blanc cuit ou du poulet cuit dans une proportion de 3/4 de riz et 1/4 de protéines (poisson/poulet).

À partir du 4e jour

Il est conseillé de poursuivre le régime pendant environ deux jours après l’arrêt de la diarrhée ou des vomissements. La quantité des aliments diététiques peut être augmentée au fur et à mesure de la diminution des symptômes. Après le 4e ou 5e jour, il est possible d’introduire l’alimentation normale du chien dans le mélange.

Cas ou le régime à la maison n'est pas conseillé pour le chien

En cas de vomissement et de diarrhée chez le chien, il est préférable de consulter un vétérinaire au plus vite si :

  • Le chien vomit de manière intensive ;
  • Le chien a mangé du poison ou un corps étranger qui risque d’obstruer l’intestin ;
  • Si le chien vomit du sang ou a beaucoup de sang dans les selles ;
  • Si le chien semble fatigué ou s’il a de la fièvre (>39 °C) ;
  • Les chiots et les petits chiens se retrouvent rapidement en hypoglycémie lorsqu’ils ne mangent pas ; raison pour laquelle les périodes de diète sont déconseillées à la maison ;
  • Les chiens avec d’autres maladies tels que des troubles rénaux ou hépatiques.

Autres solutions possibles en cas de vomissement et de diarrhée chez le chien

Le pansement intestinal

Un pansement intestinal est normalement administré pour retrouver l’activité intestinale après une diarrhée aiguë, sans complication. Lors du traitement, le chien doit avoir un bon état général et un accès libre à de l’eau. La diarrhée a généralement tendance à se dissiper au bout de 1 à 3 jours. Le traitement est associé à un régime composé de petites portions (voir ci-dessus). Si l’état général du chien se détériore ou s’il vomit tout le liquide qu’il avale, il faut contacter un vétérinaire.

Une suspension de charbon

Une suspension de charbon peut agir contre la diarrhée surtout en cas de suspicion d’empoisonnement. Le charbon attire des substances nocives telles que les poisons chimiques, les médicaments et les toxines bactériennes et évite qu’elles ne soient absorbées par le corps. La suspension de charbon ne doit pas être administrée avec les antibiotiques, car elle risque de contrer les effets de ces derniers. Contactez toujours un vétérinaire en cas de suspicion d’empoisonnement.

Produits alimentaires à éviter

Évitez de donner des produits laitiers, des restes, de grandes quantités de protéines, des os à mâcher et des aliments épicés à votre chien. Éviter aussi les « friandises » et « récompenses » sous forme de boulettes de viande, de saucisses et de boudin séché, etc lorsque le chien souffre de problèmes intestinaux. La plupart des bouillies contiennent des produits laitiers que certains chiens avec une diarrhée aiguë ont du mal à digérer.

Contactez un vétérinaire

Si ces symptômes correspondent à ceux de votre animal, nous vous recommandons de contacter un vétérinaire.

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.