Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

La dyspnée peut toucher tous les chiens, quels que soient leur âge et leur race, mais elle est plus fréquente chez les chiens à nez écrasé et aux voies respiratoires étroites (brachycéphales), tels que les Carlins, Bouledogues Anglais et Bouledogues Français.

La dyspnée est une atteinte parfois grave qui, dans le pire des cas, peut mettre la vie en danger.

Symptômes de la dyspnée chez le chien

La dyspnée légère n'est pas facile à détecter. Les symptômes peuvent se manifester par plus gros effort musculaire au niveau de l'abdomen lors de la respiration, une tolérance réduite à l'effort, un comportement morose et une perte d'appétit. En cas de dyspnée plus sévère le chien respire la bouche ouverte, en faisant des efforts manifestes au niveau de la musculature abdominale et peut préférer rester assis ou debout plutôt que se coucher.

Les chiens atteints de dyspnée aiguë ou sévère sont dans un état général très faible et la moindre aggravation peut leur être fatale. Dans ce cas vous devez le manipuler avec calme et attention et l'emmener au plus vite voir un vétérinaire.

Diagnostic de la dyspnée chez le chien

S'il est constaté que le chien souffre de dyspnée, le vétérinaire essaie de déterminer si les problèmes respiratoires sont plus importants lors de l'inhalation ou de l'expiration et si la cause sous-jacente est localisée dans les voies respiratoires supérieures ou inférieures.

Causes potentielles de la dyspnée chez le chien

De nombreuses causes peuvent provoquer une dyspnée chez le chien, notamment :

  • La présence de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire) ;
  • un épanchement thoracique ;
  • une obstruction dans les voies respiratoires supérieures (objet étranger, paralysie laryngée, glotte trop longue et souple, en particulier chez les chiens brachycéphales) ;
  • une pneumonie ;
  • une surcharge pondérale importante ;
  • une hypertension marquée ;
  • une hémorragie pulmonaire ;
  • la présence de liquide dans la cavité abdominale (ascites) ; 
  • une compensation (pathologique) d'un métabolisme altéré 
  • la présence de tumeurs dans la cage thoracique ou encore 
  • de la nervosité.

Le vétérinaire orientera son diagnostic en fonction de la race, des antécédents du chien et d'un examen clinique, mais souvent une radio des examens complémentaires est nécessaire.

Examens

Selon les pistes envisagées, plusieurs examens de la dyspnée chez le chien sont possibles :

  • des radiographies pulmonaires ;
  • des examens sanguins ;
  • une endoscopie des voies respiratoires à l'aide d'un endoscope (bronchoscopie et rhinoscopie) ;
  • un examen échographique du cœur ou encore 
  • un scanner.

Traitement de la dyspnée chez le chien

Le traitement est établi en fonction de la cause sous-jacente de la dyspnée.

Contactez un vétérinaire

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.