Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

La maladie des plis (intertrigo)

La « maladie des plis » (communément appelée « dermatite des plis » ou « intertrigo ») est fréquente dans certaines races de chien (Sharpei, Cocker, Carlin, Bouledogues français et anglais, Pékinois, Setter…) ou chez les animaux obèses. Elle est essentiellement liée à la conformation de l’animal.

Dr. Vet. Jean-Guillaume Grand, Spécialiste européen en chirurgie des animaux de compagnie au CHV Aquivet (près de Bordeaux)
Écrit par
Dr. Vet. Grand

Pourquoi la maladie des plis pose un problème ?

Quatre zones sont classiquement affectées et toutes se caractérisent par un excès de peau. On distingue, selon la localisation, les intertrigos labial, facial (ou nasal), vulvaire et de la queue.

Les plis cutanés créent un environnement chaud et humide propice au développement bactérien. Ils sont de plus soumis à des frictions répétées et situés près de zones de sécrétions (salive, larmes, urines, selles, sécrétions vaginales). L’ensemble de ces conditions peut favoriser l’apparition d’une infection cutanée accompagnée de grattage et de douleur.

Comment la traiter ?

Utilisé seul, le traitement médical est généralement inefficace, car la dermatite est consécutive à une déformation anatomique de la peau. Malgré l’amélioration clinique souvent constatée après la mise en place d’un traitement médical agressif, la récidive est inévitable.

La résection chirurgicale des plis de peau apparaît alors comme la seule option curative définitive. L’objectif du traitement chirurgical est de procéder au retrait du ou des plis de peau atteints afin de rétablir un environnement cutané correct. Ce geste chirurgical est spécifique du type d’intertrigo. Les résections des plis de la face, de la lèvre (= chéiloplastie), de la queue, de la région péri-vulvaire (= vulvoplastie) ou dans certains cas l’amputation de la queue (= caudectomie), sont les procédures chirurgicales qui résolvent cette affection.

Tout traitement chirurgical doit être précédé par la mise en place d’un traitement médical d’une durée d’au moins deux semaines contribuant à l’assainissement de la future zone opératoire.

Cas médical chez un Carlin

intertrigo 4.jpg

Photo 1. Dermatite des plis de la face chez un Carlin. Le chevauchement des plis de peau est responsable d’une inflammation marquée par un érythème (= rougeur) et une exsudation. (Crédit photo: JG Grand)

intertrigo 3.jpg

Photos 2. Maladie du pli de la queue chez un Bouledogue anglais (queue en « tire-bouchon ») secondaire à une déviation des vertèbres coccygiennes terminales. (Crédit photo: JG Grand)

intertrigo 2.jpg

Photo-3-. Résection chirurgicale des plis de la face chez un Carlin. Résultat final après la mise en place des points cutanés. (Crédit photo: JG Grand)

intertrigo 1.jpg

Photo-4-(2). Résection du pli de la queue. Résultat final15 jours après l’intervention chirurgicale. (Crédit photo: JG Grand)

Contactez un vétérinaire

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Donnez-nous votre avis. Vos retours sont essentiels.

Merci!

Nous apprécions votre aide

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.