Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

L'épillet chez le chien

Les épillets peuvent sembler anodins, mais ils représentent un danger sérieux pour nos compagnons à quatre pattes. Présents partout, des jardins aux champs en passant par les trottoirs mal entretenus, ils s’accrochent au pelage des animaux avec une ténacité redoutable.

Qu’est-ce qu’un épillet ?

Un épillet est une partie des plantes de la famille des graminées, partie située à l’extrémité de la plante et correspondant à l’inflorescence élémentaire ou épi, qui se dissémine par le vent ou en s’accrochant au pelage des animaux. Cette herbe pousse facilement, dans les jardins, dans les champs ou même sur les trottoirs mal entretenus. Cependant, pour nos compagnons, elle est surtout problématique dans les prés en friche ou au bord des chemins, partout en France mais essentiellement au niveau du bassin méditerranéen. La plante en elle-même peut mesurer jusqu’à 130 centimètres et les épillets la composant comportent de longues arêtes et de petites dents facilitant leur accroche. Leur conformation sous forme de harpons leur permet de ne progresser que dans un sens, sans retour en arrière.

Durant les mois de juin à septembre, lorsque les températures sont assez hautes, les épillets sèchent et se détachent de leur tige. Ils peuvent alors se fixer au pelage des animaux et progresser dans leur pelage, puis dans leur corps. En effet, du fait de leur texture sèche, de leur rigidité et de leur conformation pointue, les épillets peuvent être très traumatisants et perforants, capables de traverser les muqueuses et de pénétrer dans les tissus de votre chien.

Dans quelles zones les épillets se logent-ils le plus souvent ?

Les épillets pénètrent par les orifices naturels du chien, à travers les plis de peau ou s’accrochent dans les poils notamment au niveau des pattes, des flancs, de la tête et de la queue.

Les zones les plus affectées du chien sont le conduit auditif, les yeux, le nez et les pattes au niveau des espaces interdigités, entre les coussinets. L’épillet s’accroche d’abord aux poils proches de ces zones puis remonte jusqu’au conduit auditif ou pénètre à travers la peau. Pour le nez, c’est lorsque le chien renifle un épillet que celui-ci se retrouve dans la cavité nasale.

Ensuite, il peut également se piquer dans l’intérieur de la gueule, le fourreau chez les mâles ou la vulve chez les femelles.

Ces zones sont les zones d’entrée de l’épillet, il peut y rester mais également progresser : du nez jusqu’à la trachée puis jusqu’aux poumons par exemple.

Certains chiens seront plus sensibles aux épillets. Par exemple, les chiens ayant un poil long ou laineux auront davantage tendance à fixer les épillets ; les chiens aux longues oreilles pendantes sont également plus atteints. Il peut alors s’agir de races telles que le Cocker Spaniel, le Springer anglais, les Setters ou les chiens de travail et de chasse tels que l’épagneul breton ou le pointer anglais. Les chiens ruraux, fréquentant les chemins et les prés sont plus exposés.

Quels sont les symptômes qui peuvent révéler la présence d’épillet chez le chien ?

Les épillets peuvent entraîner une simple gêne ou une douleur, mais aussi une réaction infectieuse sous forme de fistule (communication anormale entre deux organes ou cavités) ou d’abcès jusqu’à plusieurs semaines après avoir traversé la peau de votre animal. Dans les cas sévères, un épillet peut perforer les muqueuses digestives, utérines et pulmonaires et entraîner de graves infections.

Il arrive qu'un épillet se loge dans l’oreille d’un animal. Ce dernier peut alors secouer fréquemment la tête ou la maintenir penchée. Cette situation est généralement douloureuse, ce qui peut entraîner des gémissements de la part du chien affecté. Si l'épillet n'est pas repéré et retiré, il peut provoquer un écoulement purulent, symptôme similaire à celui d'une otite externe. Si l’épillet reste en place assez longtemps, il continuera de progresser. Il pourra alors perforer le tympan et provoquer une otite moyenne. Nous vous conseillons de consulter rapidement votre vétérinaire si votre animal présente des signes de gêne au niveau d’une ou des oreilles.

Les symptômes d’un épillet au niveau de la patte varient en fonction de sa zone d’entrée (coussinet le plus souvent, face palmaire ou dorsale du pied ou de la main) et de l’ancienneté de la lésion. Votre chien aura tendance à se lécher l’extrémité du membre atteint si l’épillet est logé au niveau des coussinets ou sur la face dorsale, un abcès et un œdème peuvent ensuite apparaître. Par ailleurs, il peut présenter une boiterie. Si l’épillet se trouve au niveau de la face palmaire votre chien peut refuser de poser sa patte sur le sol.

Lorsque les yeux sont atteints, votre chien présentera une gêne assez importante : il tentera de se gratter le contour des yeux, du liquide blanc à jaunâtre pourra s’écouler d’un ou des deux yeux. De plus, l’épillet peut frotter sur sa cornée entraînant une douleur : votre chien aura du mal à ouvrir l’œil.

Si l’épillet se situe dans le nez de votre chien, vous pourrez observer des crises d’éternuements et une démangeaison du museau dues à l’irritation de la muqueuse nasale. Plus rarement, un saignement unilatéral peut être observé. S’il n’est pas retiré rapidement du pus peut s’écouler de la narine atteinte.

Un épillet peut également pénétrer dans l’organisme au niveau des voies génitales : votre chien se léchera alors le fourreau ou la vulve ou se frottera le train arrière.

Comment savoir si son chien a un épillet ?

Pour détecter la présence d'un épillet chez votre chien, il est essentiel de surveiller attentivement son comportement afin de repérer d'éventuels signes inhabituels. Les différents symptômes ont été décrits précédemment.

Il est important de vérifier après chaque promenade si votre chien n’a pas attrapé d’épillet, notamment au niveau des zones sensibles citées. Pour cela, caressez et brossez votre chien sur tout le corps (un épillet paraîtra dur et piquant) et observez l’intérieur des oreilles, de sa gueule et entre ses coussinets.

Comment enlever un épillet dans le nez de son chien ?

Il est difficile de s’assurer que son chien a un épillet dans le nez ou dans ses voies respiratoires sans avoir recours à des examens complémentaires. Nous vous conseillons donc de consulter votre vétérinaire. En premier lieu, il procèdera à un examen clinique approfondi, notamment au niveau des voies respiratoires. Il pourra constater par exemple, que la narine atteinte possède une faible capacité d’inspiration ou que des bruits respiratoires anormaux sont audibles. Parfois, un scanner peut se révéler nécessaire pour aiguiller le vétérinaire dans son diagnostic.

Cependant, la meilleure méthode diagnostique est l’examen endoscopique sous anesthésie générale. Un endoscope est inséré dans le nez du chien muni d’une petite caméra pour observer l’intérieur des cavités nasales. Si un épillet est présent, le vétérinaire insère une pince le long de l’endoscope jusqu’à l’épillet, puis l’extrait. Le traitement s’effectue alors au même moment que le diagnostic et aboutit dans 97% des cas à une guérison complète du chien.

En cas de pénétration profonde, une chirurgie sera envisagée. Le vétérinaire atteint les cavités nasales profondes en incisant le palais.

Comment enlever un épillet dans la patte de son chien ?

Il est important de retirer l’épillet au plus vite lorsqu’il est encore visible. Prenez l’habitude de vérifier les zones à risque telles que les pattes ou les oreilles après chaque promenade.

Lorsque l’épillet n’est plus visible, c’est qu’il a pu pénétrer sous la peau. L’objectif est donc de retrouver l’épillet pour l’extraire. Cet acte est minutieux et doit être réalisé par votre vétérinaire. Ainsi, si vous constatez des symptômes chez votre chien, prévoyez assez rapidement une consultation.

Comment se déroule une opération de la patte ?

Un épillet peut migrer dans les tissus sous cutané et remonter le long des pattes.

Il convient de noter que certains épillets peuvent être découvert après la formation d’une fistule après la première pénétration. Le but est d’explorer la fistule pour trouver l’épillet, si la recherche n’aboutit pas, votre vétérinaire prévoira un scanner ou une chirurgie.

Pour les épillets peu profonds, situés sous la peau, une incision est réalisée sous contrôle échographique, puis une pince est introduite et permet l’extraction de l’épillet. L’échographie guide le vétérinaire et permet de vérifier que tous les composants de l’épillet ont bien été retirés.

Lorsque l’épillet se trouve au niveau des muscles de la patte, le vétérinaire peut avoir recours à l’échographie pour localiser précisément l’épillet avant de l’extraire chirurgicalement. L’échographie peut de même être utilisée en cas de suspicion d’épillet au niveau des voies urogénitales ou du fourreau.

Si le diagnostic a été tardif et que l’épillet a entraîné la formation d’abcès, la chirurgie consistera à nettoyer les tissus sains et à retirer les tissus morts. La bonne circulation du sang dans la patte du chien doit être garantie.

Quels peuvent être les conséquences d’un épillet ?

Si l’épillet a pu être retiré rapidement, le pronostic est bon. Cependant, une migration importante peut être la cause de complications et d’infections plus compliquées à soigner en fonction de son lieu de migration : difficultés respiratoires, boiterie, infection du fourreau, etc.

Y a-t-il un traitement contre les épillets ?

Le traitement contre les épillets consiste en leur extraction et au traitement des lésions qu’ils ont engendrées.

De votre côté, vous pouvez limiter les contacts de votre chien avec les zones où les plantes ont tendance à pousser : les champs ou les hautes herbes. Vous pouvez aussi vérifier la présence d’épillets dans votre jardin et les éliminer en tondant et en jetant les restes de tontes pour éviter que votre chien ne les renifle ou ne les accroche. Raccourcir les poils de votre chien au niveau des oreilles, de l’extrémité des pattes et de la vulve ou du fourreau peut également contribuer à limiter les risques d’accrocher un épillet.

Il est important de noter qu’il ne faut pas administrer de produit dans le nez de votre chien si vous suspectez la présence d’un épillet, cela complique fortement l’examen. De même pour le conduit auditif où se trouve le tympan très sensible à certains produits.

Si l’épillet est profond, une chirurgie sera nécessaire pour le retirer.  

Contactez un vétérinaire

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Donnez-nous votre avis. Vos retours sont essentiels.

Merci!

Nous apprécions votre aide

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.