Gastroscopie chien

La gastroscopie consiste à inspecter l'œsophage, l'estomac et éventuellement le duodénum de l'intérieur au moyen d'un instrument spécial, un endoscope à fibre, un instrument souple et maniable. À l'avant de l'endoscope à fibre optique, se trouve une lentille et une source de lumière.

Contactez un vétérinaire

Si ces symptômes correspondent à ceux de votre animal, nous vous recommandons de contacter un vétérinaire.

Avant l'examen

Pour procéder à un examen gastroscopique, l'estomac de l'animal doit être vide. Une préparation spéciale est requise, les instructions pour la gastroscopie sont fournies par le vétérinaire traitant.

Quand fait-on une gastroscopie ?

Une raison commune de recourir à la gastroscopie peut être que le chien présente des symptômes de problèmes d’estomac tels que nausées, vomissements, difficultés à avaler ou perte de poids inexpliquée. Des endoscopes à fibres peuvent aussi être utilisés pour retirer des objets inappropriés dans l'estomac, tels que balles, cailloux, morceaux de tissu, etc., que l'animal a avalé.

L'examen

L'examen se fait sous anesthésie générale du chien. Le vétérinaire inspecte l'estomac en guidant l'instrument tout en étudiant les images affichées à l'écran. Des photographies du tissu sont prises au cours de l'examen. Les images sont généralement enregistrées et peuvent ensuite être utilisées pour suivre les résultats d'un examen réitéré. L'estomac et le côlon sont souvent examinés en même temps, c'est-à-dire au cours d'une gastro-coloscopie.
L'examen dure généralement entre un quart d'heure et une heure.

Prélèvement d'échantillons

Pour évaluer la muqueuse gastro-intestinale, des échantillons de tissus, appelés biopsies, sont généralement prélevés à plusieurs endroits de l'estomac et du duodénum. Un câble fin avec une pince est passé à travers un conduit de l'endoscope et de petits morceaux de la muqueuse intestinale sont retirés. Les biopsies sont envoyées pour analyse microscopique.

Soins post-opératoires

Après l'examen du chien, l'estomac peut être légèrement gonflé et se contracter avec de légères douleurs. Le plus d'air possible est éliminé à la fin de l'examen. S'il reste néanmoins encore de l'air, l'inconfort disparaît généralement assez rapidement. Dans la plupart des cas, l'animal peut rentrer chez lui le jour même, après qu'il se soit bien réveillé de l'anesthésie.

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.