Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

Chimiothérapie chat

Certaines formes de cancer peuvent être traitées avec des cytostatiques (cytotoxiques / chimiothérapie). Le traitement à base de cytostatiques a pour objectif de permettre au chat de ne plus ressentir aucun symptôme et de se sentir bien pendant et après la chimiothérapie et aussi longtemps que possible par la suite.

Y'a t-il des effets secondaires chez le chat ?

Les chats traités aux cytostatiques se sentent généralement bien tout au long de la période de traitement. La même préparation est utilisée en chimiothérapie chez les animaux et chez les humains, mais il est rare que les animaux souffrent d'effets secondaires. Ceci est d’une part dû au dosage et de l’autre à une meilleure tolérance des chats aux produits utilisés. La croissance des poils est également différente de celle des humains et les chats ne perdent pas leurs poils de la même manière.

Comment agissent les cytostatiques ?

Les cytostatiques constituent un groupe de médicaments  administrés différemment et présentant des caractéristiques particulières. Certains sont sous forme de comprimés et d'autres sont injectés sous la peau ou directement dans le sang. Ils ont tous le même mécanisme d'action : ce sont des médicaments qui affectent tout le corps et en particulier les cellules à division cellulaire active. C'est pourquoi l’estomac et la muqueuse intestinale sont parfois touchés.

Ceci peut entraîner des symptômes tels que vomissements et diarrhée et perte d'appétit chez le chat. La formation de sang dans la moelle osseuse est affectée de la même manière, c'est pourquoi des analyses de sang régulières s'imposent.

Dans la plupart des cas où les cytostatiques sont recommandés en tant que traitement ou partie d'un traitement, on l'administre par «traitement répété». Cela signifie généralement que le patient reçoit un traitement toutes les trois semaines, 3 à 6 fois. Dans le cas des lymphomes malins, le calendrier de traitement est plus intense avec 1, 2 ou 3 semaines entre les visites. Le chat reste à domicile pendant toute la durée du traitement, vient à la clinique lors des rendez-vous fixés et reçoit un traitement après des analyses de sang, puis rentre chez lui. La visite prend généralement quelques heures. Il faut faire attention aux premiers jours à domicile, en particulier au contact de près et aux fluides corporels. Vous obtiendrez plus d'informations à ce sujet si votre chat est concerné.

Le coût dépend du type de préparation utilisée, de la taille de l'animal, des analyses de sang à faire, de la fréquence à laquelle le médicament recommandé sera administré, etc. Le cas échéant, vous serez informé plus en détail. Les tarifs dépassent malheureusement le montant pris en charge par les compagnies d'assurance et vous devrez vérifier par vous-même ce que couvre l'assurance vétérinaire de votre animal.  

Contactez un vétérinaire

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.