Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

Cause de la constipation chez le chien

Les causes de la constipation chez le chien peuvent être variées.

Une cause habituelle est une ingestion trop importante d’aliments difficiles à digérer pour le chien, par exemple des os à mâcher, du crottin de cheval, des aliments pour chevaux (la pulpe de betterave, des flocons de betteraves déshydratés ou de l’avoine), de la couenne de porc, des graines pour les oiseaux.

Le chien constipé peut également avoir ingéré une quantité trop importante de nourriture ou un corps étranger (par exemple un jouet) qui obstrue son intestin.

Si le chien a mal dans la région anale, il peut ne pas vouloir faire ses besoins et présenter du ténesme. Les selles restent dans le rectum, et l’intestin continue à absorber l’eau des selles. Elles deviennent alors de plus en plus dures et donc de plus en plus difficiles à éliminer. La douleur pouvant engendrer la constipation peut venir d’une proctite (inflammation du rectum), d’une hernie périnéale (chirurgie de la hernie du chien) ou d’un problème de glandes anales. Une hyperplasie de la prostate peut comprimer l’intestin et gêner le chien à déféquer.

Le chien peut aussi souffrir d'affections de l’appareil locomoteur (orthopédiques/neurologiques) ainsi que toutes les maladies systémiques qui rendent difficile la position pour déféquer.

Le manque d’exercice peut aussi être la source de constipation. L’exercice contribue à raccourcir le temps de passage des aliments dans le côlon. Plus les selles mettent de temps à passer dans l’intestin, plus longtemps l’eau est absorbée et plus le passage dans le côlon est difficile. La consistance des selles est donc augmentée.

L’hydratation et un côlon en bonne santé sont des éléments essentiels pour évacuer les selles. Si le chien est déshydraté, ses selles deviennent dures et ont du mal à passer. Le chien doit boire de 40 à 50 ml d’eau par kilo de poids et par jour.

Les autres causes de constipation chez le chien sont les effets secondaires des médicaments, l’âge, le stress ou une obstruction mécanique dans l’intestin comme une tumeur, un granulome ou un abcès.

Si un chiot est constipé, c’est souvent parce que la chienne ne l’a pas assez léché après la tétée. La constipation peut aussi signifier que la chienne ne donne pas assez ou trop de lait ou que son état général est altéré ; ce sont les mêmes raisons qu’en cas de diarrhée.

Symptômes de la constipation chez le chien

Les symptômes peuvent être un état général diminué, du ténesme, des vomissements, une palpation abdominale tendue.

Dans les cas les plus graves, le chien peut souffrir d’une formation de gaz, c’est-à-dire un iléus qui peut être fatal s’il n’est pas soigné.

Que peut-on faire soi-même ?

Si l’état général du chien ne semble pas affecté et s’il n’existe aucune raison de croire que la raison de la constipation est sérieuse, le maître peut essayer de traiter le chien à la maison. 

Vous pouvez lui donner de l’huile de paraffine, 1 ml/4,5 kg de poids 3 fois par jour sur les aliments pour commencer et à adapter selon les besoins. L’huile de paraffine produit un effet lubrifiant et ramollit aussi les selles. Les autres huiles sont absorbées par l’intestin bien avant qu’elles n’atteignent l’obstruction ;
Le lactulose est décomposé dans l’intestin pour former des acides qui fixent l’eau et en augmente le volume dans l’intestin. L’évacuation des selles est ainsi régulée et la constipation est résolue. Le produit est disponible en pharmacie sans ordonnance. Administrez 5 à 15 ml dans la bouche ou mélangés aux aliments trois fois par jour ;
Les promenades améliorent l’activité intestinale ;
Un lavement peut être administré dans le rectum, comme Microlax, disponible en pharmacie sans ordonnance ;
Pour aider l’équilibre de l’estomac, il convient de lui donner un aliment facile à digérer vendu chez le vétérinaire.

Quand consulter un vétérinaire ?

  • Si vous pensez que le chien a avalé un corps étranger, par exemple un jouet, un fil ou un morceau de laine ou un os ;
  • Si le chien vomit et est constipé (cela peut aussi signifier la présence d’un corps étranger) ;
  • Un état général affecté (fièvre, léthargie) ;
  • Si les selles contiennent du sang et/ou du mucus ;
  • Si le chiot a moins de 6 mois ;
  • Si la constipation ne s’est pas résorbée au bout de 2 jours, malgré un traitement à domicile ;
  • Si le chien a mal lorsqu’il évacue ses selles ;
  • Si le chien a peu ou pas d’appétit et s’il ne boit pas beaucoup.

Traitement chez le vétérinaire

Le vétérinaire effectue un examen clinique pour évaluer l’état général du chien et le type de constipation. Il procède éventuellement à une radiographie.

Selon l’état général du chien, le type de constipation et sa cause, le chien peut être admis à l’hôpital ou à la clinique vétérinaire pour suivre le traitement. Le traitement est sous forme de perfusion et son but est d’augmenter la quantité de liquide dans l’intestin afin de ramollir les selles. Un lavement (à l’eau ou autre) est souvent administré au chien sous sédation (calmant) ou anesthésie. Il est normalement aussi sous lactulose et suit un régime facile à digérer.

Les selles du chien sont examinées et une radiographie de suivi est effectuée après l’évacuation de l’intestin.

Contactez un vétérinaire

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.