Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

Cas médical : Gestion d’un fortuitome chez le chien

Un boston terrier mâle entier de 11 ans a été référé à la clinique AniCura LorraineVet pour une échographie dans le cadre de l’investigation d’une masse abdominale qui a été découverte lors d’une consultation pour une plaie au coussinet.

Examen clinique :

Muqueuses roses, TRC <2’’, NL de taille normale, auscultation cardiorespiratoire sans anomalie, pouls PRESS, masse de consistance ferme à la palpation abdominale, normotherme.

Examens complémentaires :

Réalisation d’une échographie abdominale qui met en évidence une adrénomégalie gauche avec un pôle caudal à 22 mm, la surrénale droite est à 6,5 mm. Le reste de l’échographie est dans les normes.

Nous sommes alors face à un fortuitome, c’est-à-dire à une masse surrénalienne de plus de 1 cm qui est découverte lors d’un examen d’imagerie. Chez le chien, la prévalence des fortuitomes est de 4 % lors d’échographies abdominales (Cook, 2014) et de 9,3 % lors d’examens tomodensitométriques (Baum, 2016). Avec le développement de l’accès à l’imagerie en médecine vétérinaire, la prévalence des fortuitomes augmente et l’attitude a adopté n’est pas toujours évidente en pratique.

La communication avec les propriétaires est essentielle dans ce genre de cas clinique, car le chien va bien. Le discours et la prise en charge varie en fonction notamment de l’examen clinique, de la taille du fortuitome, de la taille de la surrénale contralatérale…. Selon Pagani et al., un fortuitome de plus de 20 mm est corrélé à une origine néoplasique agressive et nécessite un diagnostic précis.

 

Pagani et al., 2014

Ils peuvent être classés de différente manière, selon leur fonction sécrétante ou non, selon leur origine épithéliale ou neuroendocrinienne, selon leur comportement bénin ou malin et selon leur caractère envahissant ou non.

Hématologie, biochimie, ionogramme, RCCU et test de freinage à la dexaméthasone permettent d’éliminer les pathologies les plus fréquentes (Syndrome de Cushing et de Conn notamment).

Notre patient présente un bilan sanguin sans anomalie. Sa pression artérielle systolique est de 160 mmHg et le fond d’œil montre de petites hémorragies sur les rétines, compatibles avec une hypertension artérielle probablement pulsatile.

La cytoponction surrénalienne est controversée en médecine vétérinaire. Des études récentes remettent en question le risque lié à cette procédure, néanmoins elle est rarement réalisée (Pey et al., 2020 ; Sumner et al., 2018). La cytologie chez notre patient revient en faveur d’une néoplasie neuroendocrinienne primitive ou métastatique (insulinome, phéochromocytome, carcinoïde, paragangliome).

Le dosage des métabolites des cathécolamines (métanéphrines et normétanéphrines) qui sont sécrétées en accès en cas de phéochromcytome permet de confirmer ou non d’infirmer le diagnostic. Il s’effectue sur les urines ou le plasma et présente une excellente sensibilité et spécificité (Gostelow et al., 2013). Les résultats sont cependant parfois longs à avoir, trois semaines au minimum.

Après une longue attente, les résultats reviennent : les métanéphrines plasmatiques sont à 20,97 nmol/L et les normétanéphrines plasmatiques à 37,96 nmol/L. D’après la littérature, des normétanéphrines supérieures à 10 nmol/L sont compatibles avec un phéochormocytome.

Enfin, le ratio normétanéphrine sur créatinine urinaire est à 1368,726 soit largement supérieur à la valeur seuil de 467.

Le diagnostic de phéochromocytome est confirmé.

Un examen tomodensitométrique est réalisé pour faire un bilan d’extension et évaluer l’envahissement local en vue d’une potentielle chirurgie.

En parallèle, un traitement à base de phénoxybenzamine, un antagoniste alpha adrénergique, peut être mis en place pour limiter les complications liées à l’excès de catécholamines.

Dans notre cas, le scanner montre un envahissement de la veine rénale ispilatérale. La chirurgie d’adrénalectomie est déclinée par la propriétaire.

Bibliographie

  • Ménégaux, F., Chéreau, N., Peix, J., Christou, N., Lifante, J., Paladino, N. C., Sébag, F., Ghander, C., Trésallet, C., & Mathonnet, M. (2014). Management of adrenal incidentaloma. Journal Of Visceral Surgery, 151(5), 355‑364. https://org/10.1016/j.jviscsurg.2014.07.002
  • Baum, J. I., Boston, S. E., & Case, J. B. (2016). Prevalence of adrenal gland masses as incidental findings during abdominal computed tomography in dogs : 270 cases (2013–2014). Journal Of The American Veterinary Medical Association, 249(10), 1165‑1169. https://org/10.2460/javma.249.10.1165
  • Cook, A. K., Spaulding, K. A., & Edwards, J. F. (2014). Clinical findings in dogs with incidental adrenal gland lesions determined by ultrasonography : 151 cases (2007–2010). Journal Of The American Veterinary Medical Association, 244(10), 1181‑1185. https://org/10.2460/javma.244.10.1181
  • Pagani, E., Tursi, M., Lorenzi, C., Tarducci, A., Bruno, B., Mondino, E. B., & Zanatta, R. F. (2016). Ultrasonographic features of adrenal gland lesions in dogs can aid in diagnosis. BMC Veterinary Research, 12(1). https://org/10.1186/s12917-016-0895-1
  • Pey, P., Diana, A., Rossi, F., Mortier, J., Kafka, U., Veraa, S., Groth, A., MacLellan, M., Marin, C., & Fracassi, F. (2020). Safety of percutaneous ultrasound‐guided fine‐needle aspiration of adrenal lesions in dogs : Perception of the procedure by radiologists and presentation of 50 cases. Journal Of Veterinary Internal Medicine, 34(2), 626‑635. https://org/10.1111/jvim.15743
  • Sumner, J. A., Lacorcia, L., Rose, A., Woodward, A. P., & Carter, J. E. (2018). Clinical safety of percutaneous ultrasound‐guided fine‐needle aspiration of adrenal gland lesions in 19 dogs. ˜The œJournal Of Small Animal Practice/Journal Of Small Animal Practice, 59(6), 357‑363. https://doi.org/10.1111/jsap.12829
  • Gostelow, R., Bridger, N., & Syme, H. M. (2013). Plasma‐Free Metanephrine and Free Normetanephrine Measurement for the Diagnosis of Pheochromocytoma in Dogs. Journal Of Veterinary Internal Medicine, 27(1), 83‑90. https://org/10.1111/jvim.12009
  • Bertazzolo, W., Didier, M., Gelain, M. E., Rossi, S., Crippa, L., Avallone, G., Roccabianca, P., Bonfanti, U., Giori, L., & Fracassi, F. (2014). Accuracy of cytology in distinguishing adrenocortical tumors from pheochromocytoma in companion animals. Veterinary Clinical Pathology, 43(3), 453‑459. https://doi.org/10.1111/vcp.12161

Contactez un vétérinaire

Est-ce que cet article vous a aidé ?

Donnez-nous votre avis. Vos retours sont essentiels.

Merci!

Nous apprécions votre aide

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.