Avis de confidentialité aux clients - Les cliniques AniCura en France sont désormais regroupées sous l’entité AniCura SAS

Traitement des données à caractère personnel par AniCura SAS. Nous souhaitons informer nos clients de manière claire et transparente qu'à des fins administratives, les cliniques AniCura en France ont fusionné avec AniCura SAS le 22 avril 2024. AniCura SAS fait partie du groupe AniCura qui est une famille d'hôpitaux et de cliniques vétérinaires spécialisés dans les soins vétérinaires pour animaux de compagnie. À la suite de cette fusion, AniCura SAS est le nouveau responsable du traitement des données à caractère personnel des clients de la clinique. Cela n'aura aucun impact sur les services fournis à nos clients. Si vous avez des questions sur les services de votre clinique ou sur les soins de votre animal, veuillez contacter votre clinique. Si vous souhaitez contacter le responsable du traitement, vous trouverez ses coordonnées ici : AniCura France SAS 158 avenue Thiers 69006 Lyon Courriel : communications@anicura.fr Pour des informations sur la manière dont AniCura SAS, en tant que filiale de Mars Inc., collecte et traite vos données, ainsi que pour toute autre question concernant la confidentialité ou pour exercer vos droits en matière de vie privée, veuillez consulter notre politique de confidentialité sur notre site Web https://www.mars.com/privacy-policy-french ou en nous écrivant au courriel indiqué ci-dessus. Pour plus d'informations sur la façon dont vous pouvez contacter directement votre clinique, veuillez consulter notre site web www.anicura.fr.

Le service de cardiologie du CHV AniCura Aquivet

Le service de cardiologie prend en charge tous les cas de maladies cardiaques congénitales et acquises, mais aussi les maladies respiratoires. 

Présentation du service de cardiologie du CHV AniCura Aquivet à Eysines

Les animaux examinés dans ce service souffrent de maladies très variées affectant l'appareil cardiovasculaire et respiratoire. Il arrive également que les autres services fassent appel au service de cardiologie de façon à réaliser un bilan cardiaque pré-anesthésique, notamment lorsqu’un animal âgé doit être opéré ou anesthésié. 

Il est fréquent que les vétérinaires fassent appel au service de cardiologie lorsqu’un souffle cardiaque est détecté chez un animal de façon à en déterminer l’origine. D’autres motifs de consultation incluent la toux, l’essoufflement, l’intolérance à l’exercice ou les pertes de connaissances/chutes inexpliquées (syncopes). Enfin, un examen de dépistage cardiaque est parfois recommandé dans certaines races prédisposées aux cardiopathies, avant la mise à la reproduction. Les races où le dépistage est conseillé incluent entre autres le Boxer, le Cavalier King Charles, le Terre Neuve, le Dogue Allemand, l’Irish Wolfhound, et les chats Maine Coon, Bengal, British Short Hair ou Ragdolls.  

A quoi s'attendre en venant dans le service de Cardiologie au CHV AniCura Aquivet? 

La consultation de cardiologie se déroule en général en deux temps. Tout d’abord la consultation proprement dite où l’historique de la maladie est revu en détail par le vétérinaire. Cette prise de commémoratifs est suivie d’un examen clinique attentif. En fonction de ces deux étapes, une liste d’hypothèses diagnostiques est formulée et des examens complémentaires proposés afin d’atteindre un diagnostic final et proposer un traitement. Il est fréquent qu’en cardiologie, une échocardiographie soit pratiquée : celle-ci permet de visualiser le cœur en mouvement mais aussi de mesurer la vitesse du flux sanguin (méthode Doppler) ou de détecter des turbulences anormales responsables de souffles. Les autres examens complémentaires fréquemment réalisés sont les radiographies thoraciques qui permettent d’apprécier la taille du cœur et l’état des poumons, les électrocardiogrammes qui enregistrent le rythme cardiaque, la prise de pression artérielle (méthode Doppler), ou la bronchoscopie (en général réalisée lorsqu’une pathologie pulmonaire ou trachéale est suspectée). Il arrive également que des examens sanguins soient réalisés dans le cadre de la consultation de cardiologie. Il est fréquent que les échographies soient effectuées suite à la consultation, mais dans certains cas, il est parfois nécessaire d’hospitaliser l’animal pour quelques heures afin de réaliser tous les tests appropriés. Si la pathologie est plus sérieuse, il est parfois nécessaire d’hospitaliser l’animal pendant plusieurs jours. 

Equipement du service de cardiologie  

Salle de consultation 

imagebzau.png

  • Recueil des commémoratifs
  • Examen clinique
  • Mesure de pression artérielle

Echocardiographie 

imagewegrf.png

Une machine de haute technologie (utilisée en médecine humaine) est disponible à la clinique et dispose d’un Doppler spectral et couleur afin d’enregistrer les vitesses de flux sanguin. Une nouvelle technologie, récemment mise au point en médecine vétérinaire et humaine, le Doppler tissulaire permet de quantifier la vélocité du muscle cardiaque lui-même et peut aider dans le diagnostic des cardiomyopathies. 

Mesure de la pression artérielle 

imageyvmx9.png

La méthode Doppler est utilisée, et permet de déterminer si un animal est hypo ou hypertendu. L’hypertension artérielle est fréquente chez le chat et le chien et peut avoir des répercussions cardiaques. 

Electrocardiogramme 

image5mmu6.png

Un électrocardiogramme (ECG) est en général effectué lorsqu’un animal présente un rythme cardiaque irrégulier ou lorsqu’il fait des syncopes qui peuvent être dues à un rythme cardiaque anormalement haut ou anormalement bas. 

Analyse Holter 

imagehdpxk.png

Dans certains cas où l’animal souffre de syncopes (chutes avec perte de connaissance), des troubles du rythme très intermittents sont responsables des signes et un ECG conventionnel de 5 minutes peut manquer ces épisodes ; Un examen Holter permet d’enregistrer un ECG sur 24 heures et d’augmenter les chances d’aboutir à un diagnostic. Lors d’examen Holter, un boitier est fixé sur le dos de l’animal qui rentre chez lui et mène une vie tout à fait normale pour 24 heures ; Le boitier Holter est alors rapporté à Aquivet ou réexpédié par la poste. L’analyse prend entre 4 et 10 jours. 

Laboratoire d'analyses extemporanées 

image69gwe.png

  • analyses d'urine 
  • analyses sanguines (hématologiques et biochimiques) 
  • analyses cytologiques 

Bronchoscopie 

imageoh2zq.png

L'endoscopie est un moyen non invasif de procéder à des actes diagnostiques et thérapeutiques. Lors de bronchoscopie, une petite caméra est introduite dans la trachée puis les poumons de l’animal qui est anesthésié. Il est fréquent qu’un lavage bronchoalvéolaire soit réalisé à cette occasion, de façon à analyser les cellules pulmonaires présentes, détecter les infections pulmonaires et proposer un diagnostic et un traitement adapté. 

Motifs de consultations cardiologie

  1. Exploration des souffles cardiaques

    Qu'est-ce qu'un souffle cardiaque ? Il s'agit d'un bruit anormal que le vétérinaire entend à l'aide de son stéthoscope au cours de l'auscultation cardiaque. Ce bruit anormal provient d'un flux sanguin dit "turbulent" dans le cœur ou dans les vaisseaux qui s'y rattachent (l'aorte par exemple). Cette turbulence peut ainsi être causée par un flux sanguin de vitesse élevée, par un obstacle sur le trajet sanguin ou par le sang lui-même dont les propriétés ont été modifiées. 

    On classe les souffles comme étant "pathologiques" quand le cœur et/ou les vaisseaux n'ont pas une structure normale. En revanche, on parle de souffles "non pathologiques" lorsque le cœur a une structure normale. Dans ce cas, deux sous-catégories existent : les souffles "fonctionnels" (issus de diverses maladies altérant la qualité du sang ou sa manière de circuler) et les souffles "innocents" (chez de jeunes animaux dont le cœur est encore immature). 

    La plupart des souffles sont entendus fortuitement chez votre vétérinaire généraliste au cours de la visite vaccinale annuelle, au moment de prévoir une anesthésie ou encore lorsque votre animal est malade et que votre vétérinaire ausculte son cœur au cours de la consultation. 

    L'intérêt de classer les souffles comme pathologiques ou non a pour but de savoir si le cœur doit être incriminé, c'est-à-dire si c'est une morphologie anormale du cœur qui cause le souffle. 

    Afin de répondre à cette question, l'auscultation attentive des caractéristiques du souffle va aiguiller le vétérinaire dans un premier temps. Comme pour un son musical, il va s'intéresser à son intensité (sur une échelle de 6, 6/6 étant le son le plus fort), sa tonalité et son évolution (crescendo ou en plateau, par exemple). Il est important de savoir à quel moment du cycle cardiaque et en face de quelle partie du cœur le souffle est entendu. 

    Associées aux caractérisiques de votre animal (chien ou chat, âge, race), ces données peuvent se révéler très informatives quant au caractère pathologique ou non de ce souffle. Parfois, elles ne suffisent pas et en fonction de l'assurance du vétérinaire au cours de son auscultation, d'une éventuelle anesthésie à venir, du rôle tenu par l'animal (chien de travail, par exemple) et de l'intérêt que vous y portez, des examens complémentaires seront indiqués pour rechercher une maladie cardiaque à l'origine du souffle. 

    La radiographie du thorax va permettre de repérer les signes d'une maladie cardiaque avancée (stade de l'insuffisance cardiaque) par la présence d'œdème pulmonaire ou d'épanchement pleural, par exemple. Un cœur de grande taille, signe qu'il est en souffrance, va pouvoir être visualisé. En revanche, seuls les contours du cœurs seront visibles. 

    L'examen complémentaire de choix pour l'exploration de la structure cardiaque est l'échocardiographie. Cet examen est rapide, non invasif (comme une échographie chez l'humain), non dououreux et ne nécessite une tranquillisation qu'exceptionnellement. Equipé d'une machine récente et de bonne qualité, le vétérinaire cardiologue mesure la taille des chambres cardiaques (ventricules et oreillettes) et du myocarde afin de les comparer à des valeurs de référence normales. D'autre part, il va rechercher les zones de turbulence (évoquées plus haut) à l'origine du souffle. Pour ce faire, il utilise la fonction Doppler de l'échocardiographe, qui permet de voir le trajet et la vitesse du flux sanguin à l'intérieur du cœur et des vaisseaux qui s'y rattachent. Les anomalies visualisées seront mises en parallèle avec les caractéristiques du souffle afin d'affirmer ou non que le souffle est pathologique et provient d'une anomalie cardiaque. 

    Finalement, le souffle cardiaque est un lanceur d'alerte. Il est très utile au vétérinaire car il peut permettre de révéler une maladie cardiaque parfois même avant qu'elle soit trop avancée. Dans certains cas, un traitement peut être mis en place pour retarder l'apparition des symptômes. Dans d'autres cas, il initie un suivi cardiaque au cours duquel le vétérinaire trouvera le moment approprié pour débuter un traitement. 

  2. Toux
  3. Difficultés respiratoires 

  4. Malaises et syncopes 

  5. Intolérance à l’effort/ baisse de performance 

  6. Exploration des arythmies anesthésiques 

  7. Prise en charge de l’insuffisance cardiaque en relation avec le vétérinaire traitant 

  8. Traitement interventionnel et chirurgical des cardiopathies congénitales 

  9. Pose de pacemaker 

Recommandation du service

  • Il est conseillé de ne pas nourrir votre animal (à l’exception des très jeunes animaux) dans les 12 heures qui précédent votre venue en consultation spécialisée, au cas où une anesthésie serait nécessaire. 
  • Pensez à apporter l’ensemble des documents médicaux de votre animal afin de faciliter sa prise en charge et d'éviter la répétition d'examens déjà réalisés chez votre vétérinaire traitant. 
  • Si votre animal est couvert par une mutuelle santé, veillez à apporter les documents relatifs à la prise en charge des frais vétérinaires le jour de la consultation. 

Le vétérinaire spécialiste du service de cardiologie

Erreur

Une erreur est survenue. Cette page ne répondra surement plus jusqu'à ce qu'elle soit rechargée.