Examen tomodensitométrique vétérinaire (Scanner) chez le chien et le chat

La tomodensitométrie (TDM), tomographie assistée par ordinateur, scanographie ou encore scanner, est utilisée en tant que complément aux radios classiques.

Beaucouzé (Angers) - Clinique VetRef

7 rue James Watt 49070 Angers-Beaucouzé
Voie d’accès 02 41 20 02 20

Comment fonctionne le scanner à tomodensitométrie ?

Le scanner est une machine composée d'un grand anneau. Une table spéciale est connectée à la machine. Le chien ou le chat est placé sur la table qui traverse l'anneau. Lorsque la table entre dans l'anneau, les rayons X passent à travers la partie du corps qui se trouve au centre de l'anneau. De cette manière, la zone souhaitée est examinée en fines "tranches" d'environ un millimètre à environ un centimètre d’épaisseur.
Contrairement à l'imagerie à rayons X traditionnelle, où les rayons X sont transmis sous un seul angle à travers le corps, le scanner à tomodensitométrie envoie les rayons X à travers le corps sous plusieurs angles. Les faisceaux sont détectés par des capteurs sensibles aux intensités du rayonnement et transmettent les données à un ordinateur chargé du traitement de l'image.
Les informations enregistrées sont traitées et converties en image à deux dimensions. Les images peuvent ensuite être assemblées dans l'ordinateur en volumes 3D, permettant au vétérinaire de tourner et de faire pivoter les images pour une lecture optimale.

Avantages du scanner vétérinaire

Le principal avantage de la tomodensitométrie est que le vétérinaire reçoit des images détaillées des différentes structures du corps. Les tissus du corps peuvent être examinés sans que leurs images soient superposées comme pour les rayons X ordinaires. Grâce à la reconstruction des images les tissus peuvent être vus dans trois plans différents (au lieu de deux comme en radiothérapie classique).
La tomodensitométrie peut être utilisée pour des examens de l'abdomen et de la poitrine, du crâne, des cavités nasales, du squelette et des articulations. Cela peut également être particulièrement utile pour les chirurgiens qui, grâce aux reconstructions d’images en trois dimensions, peuvent plus facilement voir et comprendre l’aspect de fractures et ainsi mieux planifier leur intervention chirurgicale.

Comment se passe un examen tomodensitométrique ?

Lors de l'examen, le chien ou chat est placé sur un brancard qui est déplacé à travers le scanner CT. Les tubes à rayons X tournent autour de l'animal et envoient des rayons de différents côtés à travers le corps, rayons qui sont ensuite capturés par des détecteurs du côté opposé de l'animal. Les tissus du corps dissipent différentes quantités de radiations vers les détecteurs. Plus le rayonnement atteignant le détecteur est intense et plus la zone de l'image est sombre. Plus un tissu est dur et dense, par exemple le squelette, moins le rayonnement émis par le détecteur est puissant. Ce tissu semblera plutôt blanc sur la photo.
Souvent cet examen est réalisé deux fois. Après l'examen initial, et avant l'inspection, un produit de contraste pour rayons X est injecté dans le sang via une canule placée dans la jambe du patient et pénétrant dans l'os. Ceci sert entre autres, à voir les vaisseaux du corps et à localiser et caractériser plus facilement divers états pathologiques. Lors de l'examen de patients traumatisés et d'examens squelettiques et articulaires simples, une tomodensitométrie sans agents de contraste suffit.
Pour que les images soient bien nettes, il est important que les animaux soient complètement immobiles. C'est pourquoi ils sont placés sous sédatifs ou anesthésiés lors de l'examen. La durée de l'examen varie généralement entre 15 minutes et une heure en fonction de la zone à examiner.
Lorsque l'examen est terminé le vétérinaire dispose d'un grand nombre d'images de coupe qui serviront de base au traitement et à l'évaluation ultérieurs. La lecture de toutes les images de coupe devant être faite avec soin, il n’est pas toujours possible d’examiner et de finir de traiter l’animal en même temps.

Préparation avant l'examen

Comme l'animal doit être mis sous sédatifs ou anesthésié, il doit être à jeun au moment de l'examen. Il suffit en général que le chien ou le chat ne mange rien le matin avant de venir à l'examen. S'il s'agit d'un animal plus âgé, de plus de 7 ans environ, il peut être utile de vérifier les valeurs sanguines de base pour évaluer la fonction rénale entre autres.

Risque de complications

Les complications sont rares, mais comme pour toutes les méthodes de sédation et d'anesthésie, il existe des risques. Même le produit de contraste injecté par voie intraveineuse peut, dans de rares cas, provoquer des effets indésirables notamment sur les reins. Ces effets se constatent cependant principalement chez les patients présentant une insuffisance rénale sévère.

Beaucouzé (Angers) - Clinique VetRef

7 rue James Watt 49070 Angers-Beaucouzé
Voie d’accès 02 41 20 02 20