Chimiothérapie chien et chat

Certaines formes de cancer peuvent être traitées avec des cytostatiques (cytotoxiques / chimiothérapie). Le traitement à base de cytostatiques a pour objectif de permettre au chien ou au chat de ne plus ressentir aucun symptôme et de se sentir bien pendant et après la chimiothérapie et aussi longtemps que possible par la suite.

Beaucouzé (Angers) - Clinique VetRef

7 rue James Watt 49070 Angers-Beaucouzé
Voie d’accès 02 41 20 02 20

Y'a t-il des effets secondaires chez le chien ou le chat ?

Les chiens et les chats traités aux cytostatiques se sentent généralement bien tout au long de la période de traitement. La même préparation est utilisée en chimiothérapie chez les animaux et chez les humains, mais il est rare que les animaux souffrent d'effets secondaires. Ceci est d’une part dû au dosage et de l’autre à une meilleure tolérance des chiens et des chats aux produits utilisés. La croissance des poils est également différente de celle des humains et les animaux ne perdent pas leurs poils de la même manière.

Comment agissent les cytostatiques ?

Les cytostatiques constituent un groupe de médicaments  administrés différemment et présentant des caractéristiques particulières. Certains sont sous forme de comprimés et d'autres sont injectés sous la peau ou directement dans le sang. Ils ont tous le même mécanisme d'action : ce sont des médicaments qui affectent tout le corps et en particulier les cellules à division cellulaire active. C'est pourquoi l’estomac et la muqueuse intestinale sont parfois touchés.

Ceci peut entraîner des symptômes tels que vomissements et diarrhée et perte d'appétit chez le chien et le chat.  La formation de sang dans la moelle osseuse est affectée de la même manière, c'est pourquoi des analyses de sang régulières s'imposent.

Dans la plupart des cas où les cytostatiques sont recommandés en tant que traitement ou partie d'un traitement, on l'administre par «traitement répété». Cela signifie généralement que le patient reçoit un traitement toutes les trois semaines, 3 à 6 fois. Dans le cas des lymphomes malins, le calendrier de traitement est plus intense avec 1, 2 ou 3 semaines entre les visites. Le chien ou le chat reste à domicile pendant toute la durée du traitement, vient à la clinique lors des rendez-vous fixés et reçoit un traitement après des analyses de sang, puis rentre chez lui. La visite prend généralement quelques heures. Il faut faire attention aux premiers jours à domicile, en particulier au contact de près et aux fluides corporels. Vous obtiendrez plus d'informations à ce sujet si votre animal est concerné.

Le coût dépend du type de préparation utilisée, de la taille de l'animal, des analyses de sang à faire, de la fréquence à laquelle le médicament recommandé sera administré, etc. Le cas échéant, vous serez informé plus en détail. Les tarifs dépassent malheureusement le montant pris en charge par les compagnies d'assurance et vous devrez vérifier par vous-même ce que couvre l'assurance vétérinaire de votre animal.  

Beaucouzé (Angers) - Clinique VetRef

7 rue James Watt 49070 Angers-Beaucouzé
Voie d’accès 02 41 20 02 20