La TPLO (Tibia Plateau Leveling Osteotomy) chez le chien consiste en une modification chirurgicale de l’orientation de la surface articulaire tibiale.

Rennes - TRIOVet

1D Allée Ermengarde d'Anjou 35000 Rennes
Voie d’accès 02 30 21 08 90

La rupture des ligaments croisés chez le chien

L’articulation du genou est une articulation complexe : outre des os, elle compte plusieurs ligaments, tendons et autres cartilages fibreux, tels que les ménisques, indispensables pour un fonctionnement optimal. Contrairement à l’être humain, dont les ligaments croisés se déchirent généralement à la suite d’un accident (de sport), chez le chien il s’agit souvent d’une maladie dégénérative qui évolue progressivement. Elle se termine par la rupture (déchirure) des ligaments croisés, principalement le ligament antérieur. Cela entraîne des boiteries plus ou moins importantes et une instabilité du membre, les ligaments croisés empêchant normalement, entre autres, que le fémur glisse sur la surface articulaire tibiale inclinée vers l’arrière.

 

 

La TPLO chez le chien : de quoi s’agit-il ?

La « TPLO », opération des ligaments croisés chez le chien, est une autre technique visant à stabiliser les ligaments croisés. Il s’agit ici de faire pivoter l’angle du plateau tibial (surface articulaire tibiale), habituellement de 25° environ (différent d’un chien à l’autre), jusqu’à une angle 5° environ. Pour déterminer les valeurs exactes, des radios spéciales sont réalisées avant l’opération, sur lesquelles l’angle du plateau peut être mesuré. L’opération s’effectue sous anesthésie générale. Le chirurgien scie le plateau tibial et modifie son orientation, de telle sorte que la surface articulaire se retrouve quasiment horizontale (5°). Le tibia est ensuite refixé dans la nouvelle position à l’aide de vis et d’une plaque spéciale. Cela entraîne une modification de la répartition des forces dans l’articulation, maintenant aussi capable de fonctionner de manière stable sans ligaments croisés, le fémur ne risquant plus de glisser. Les implants de la nouvelle génération restent souvent définitivement en place.

Comme pour toutes les opérations sous anesthésie générale, le chien doit être à jeun pour l’opération des ligaments croisés. Votre vétérinaire vous communiquera les éventuelles autres précautions à prendre en vue de cette opération, par exemple si votre chien doit recevoir certains médicaments. Après l’intervention, l’animal reste sous surveillance vétérinaire jusqu’à ce qu’il ait repris pleinement conscience.

Par ailleurs, il arrive souvent que l’instabilité du genou ait entraîné un écrasement et une déchirure des ménisques. Cette blessure pouvant risquer de provoquer de fortes douleurs plus tard, avant l’opération de la TPLO chez le chien, les parties lésées du ménisque sont retirées de l’articulation du genou.

Possibilités et limites de la TPLO

Il n’est malheureusement pas possible d’éliminer une arthrose déjà présente. Les fortes douleurs présentes avant l’opération sont toutefois sensiblement atténuées ou disparaissent complètement et la progression de l’arthrose est ralentie.

Processus de guérison suite à une TPLO et suivi post-opératoire

Lorsque le processus de guérison de la TPLO se passe au mieux, l’os est cicatrisé sous 8 à 12 semaines. Après l’opération, les chiens reçoivent des antidouleurs et des préparations visant à reconstituer le cartilage. Une physiothérapie favorise aussi le processus de guérison. Votre chien ne doit en aucun cas prendre du poids car cela augmenterait alors considérablement la charge qui pèse sur le membre. Quant au suivi post-opératoire de la TPLO, le chien doit aussi être tenu en laisse pendant 6 à 8 semaines afin d’éviter de fortes sollicitations soudaines du genou. L’os a besoin de temps pour se ressouder. Dans le principe, la patte peut déjà être sollicitée avec précaution juste après l’opération. Votre vétérinaire vous donnera un plan d’exercices car de légers mouvements chaque jour, progressivement augmentés, aideront à remettre votre chien en mouvement. La sollicitation de l’articulation du genou opéré augmente ainsi graduellement. Le mouvement favorise en outre la préservation ou la fortification des muscles et donc la guérison.
Si le chien ne boite plus et ne ressent plus de douleur une fois l’os complètement cicatrisé, rien ne l’empêche de reprendre une activité normale ou le sport.

Avantages de la TPLO pour le chien

Le traitement par TPLO présente de nombreux avantages :

Complications possibles après une TPLO chez le chien

Après une TPLO, il peut arriver que l’os tarde à guérir ou que l’implant se desserre. Des infections de plaies, une inflammation du tendon rotulien ou des lésions méniscales peuvent aussi survenir et nécessiter une nouvelle opération. Ces complications concernent jusqu’à 14 % des chiens opérés.

Coûts d'une TPLO chez le chien

Les coûts de la TPLO se composent de différents éléments : la prestation vétérinaire en tant que telle, mais aussi les médicaments, les pansements et le matériel de suture et, bien évidemment, les soins post-opératoires. Si vous avez des questions sur les coûts de la TPLO pour la rupture des ligaments croisés chez le chien, posez-les à votre vétérinaire qui vous informera volontiers.

Autres opérations des ligaments croisés chez le chien

La TPLO n’est pas le seul traitement possible de la rupture des ligaments croisés. Les autres opérations des ligaments croisés chez le chien sont la technique de la Tibial Tuberosity Advancement (TTA chez le chien) et plusieurs opérations de remplacement du ligament. Ces dernières visent à remplacer le ligament déchiré ou à modifier la capsule articulaire de l’articulation du genou, afin qu’elle le stabilise.

 

Vue radiographique préopératoire de profil du grasset gauche montrant une ostéophytose périarticulaire marquée

Vue radiographique préopératoire de face du grasset gauche montrant des signes de synovite (en lien avec la rupture du ligament croisé crânial diagnostiquée) et une ostéophytose périarticulaire marquée

Vue radiographique de profil du grasset gauche suite à la réalisation d'une TPLO dans le traitement d'une rupture du ligament croisé crânial

Vue radiographique de face du grasset gauche suite à la réalisation d'une TPLO dans le traitement d'une rupture du ligament croisé crânial

Rennes - TRIOVet

1D Allée Ermengarde d'Anjou 35000 Rennes
Voie d’accès 02 30 21 08 90