COVID-19 et animaux de compagnie FAQ

FAQ : questions fréquemment posées sur le coronavirus et les animaux de compagnie

Voici une liste de réponses aux questions fréquemment posées au sujet du SARS-CoV-2 (COVID-19) et des animaux de compagnie.

Les chiens et les chats risquent-ils de contracter le virus qui cause le COVID-19 ?

Sur la base de ce que nous savons à ce jour et de ce que nous savons sur les autres coronavirus, il n'existe pas de preuves indiquant que les chiens ou les chats vivant en intérieur puissent être une source de COVID-19 pour l'Homme ou pour d'autres animaux. Il existe des preuves limitées indiquant que ce virus représente un risque pour les animaux de compagnie. Cependant, il est conseillé d'éloigner les animaux de compagnie des personnes infectées et de confiner les animaux de compagnie appartenant à des personnes infectées.

Il est essentiel de suivre les recommandations officielles actuelles de la santé à mesure que la situation évolue. Vous pouvez obtenir les dernières informations de sources fiables telles que :

Qu'en est-il des rapports scientifiques faisant part de chiens et de chats domestiques (et même de lions et de tigres) infectés au COVID-19 ?

Un petit nombre d'animaux de compagnie appartenant à des personnes infectées par le SARS-CoV-2 (COVID-19) ainsi que plusieurs fauves du zoo du Bronx à New York ont été testés positif au Coronavirus SARS-CoV-2, virus causant le COVID-19 chez les humains. Cependant, seuls quelques uns parmis les animaux testés positifs ont montré des signes de maladie.

Le SARS-CoV-2 est un virus humain. Le risque de transmission le plus courant (connu à ce jour) est de "personne à personne", et non "d'animal à animal" ou de "personne à animal de compagnie". Les preuves permettant d'affirmer qu'un risque de transmission du virus entre humains et animaux de compagnie est possible sont peu nombreuses, et réaliser des tests de routine chez les animaux de compagnie n'est pas recommandé à cet instant.  

Par mesure de précaution cependant, il est conseillé d'éloigner les animaux de compagnie des personnes infectées et de confiner les animaux de compagnie des personnes infectées. Toute surface avec laquelle une personne infectée par le SARS-CoV-2 (COVID-19) est entrée en contact peut transférer le virus ou l'ARN viral, y compris les poils d'animaux ou les sécrétions nasales. De ce fait, une bonne hygiène des mains et une bonne hygiène nasale doivent être pratiqués lors de la manipulation des animaux.

Les animaux de compagnie positifs au SARS-CoV-2 présentent-ils des signes de maladie similaires à ceux des humains ?

Dans les rares cas confirmés de SARS-CoV-2 chez les chiens et les chats vivant en intérieur, des symptômes respiratoires mineurs ont été signalés et tous les animaux concernés semblent se rétablir complètement.
 
Bien qu'il existe encore des preuves limitées que les animaux de compagnie puissent être une source d'infection pour d'autres animaux vivant en intérieur ou pour les humains, notre compréhension actuelle du virus porte à croire que les chats ont des récepteurs similaires aux humains pour le SARS-CoV-2. Comme les humains, les chats réagissent différemment à l'exposition virale, certains étant plus réceptifs que d'autres.
 
Par mesure de précaution cependant, il est conseillé d'éloigner les animaux de compagnie des personnes infectées et de confiner les animaux de compagnie des personnes infectées.


Les mesures de distanciation sociale s'appliquent-elles aux animaux de compagnie ?

Les organisations de santé et en particulier le gouvernement demandent à la population d'appliquer des mesures de distanciation sociale. Cette règle s’applique pour vous lorsque vous promenez vos animaux. Veillez également à tenir vos chiens en laisse à au moins 1,5 m des autres personnes et des autres animaux de compagnie. Evitez au maximum les lieux publics comme les parcs à chiens, propices aux rassemblements.
 
Nous continuons d'encourager les propriétaires d'animaux à suivre les recommandations officielles actuelles de COVID-19 en matière de santé émanant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du gouvernement ; cela comprend éloigner les animaux de compagnie des personnes infectées et confiner les animaux de compagnie des personnes infectées.
 

Pourquoi les informations sur le SARS-CoV-2 (COVID-19) changent-elles constamment ?

Le SARS-CoV-2 (COVID-19) est une maladie émergente et la situation évolue de jour en jour. Nous en apprenons chaque jour davantage sur la maladie COVID-19 et le virus du SARS-CoV-2.

Comment puis-je protéger mon animal de compagnie contre l'exposition au virus SARS-CoV-2 (COVID-19) ?

Bien qu'il existe des preuves limitées permettant de dire que le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 (COVID-19) représente un risque pour votre animal, nous recommandons d'observer les précautions suivantes :

Existe-t-il un vaccin contre le COVID-19 pour les chats et les chiens ? 

A ce jour, il n'existe pas de vaccin contre le COVID-19 pour les animaux de compagnie.

Que dois-je faire si mon animal de compagnie a raté un vaccin / un rappel de vaccin en raison du confinement lié au COVID-19 ?

Contactez votre vétérinaire traitant qui pourra vous conseiller sur la meilleure ligne de conduite à adopter en fonction des circonstances particulières de votre animal.

Bien qu'il soit important de tenir votre animal à jour de ses vaccins, votre vétérinaire peut vous aider à déterminer l'urgence de votre situation tout en veillant à votre propre santé, votre sécurité et votre bien-être.

Mon animal doit-il porter un masque ?

Non. Il n'y a aucune preuve scientifique que les masques faciaux protègent les animaux de compagnie contre les maladies infectieuses ou les polluants atmosphériques. Par ailleurs, les masques peuvent être inutilement effrayants voire inconfortables pour les animaux de compagnie.

Si la fourrure des animaux de compagnie peut transporter le virus, dois-je nettoyer ou essuyer mes animaux de compagnie avec de l'eau de Javel ou de l'alcool ?

Non. Surtout pas. 
Bien qu'il soit facile de désinfecter une poignée de porte ou un comptoir avec des lingettes désinfectantes, de l'alcool ou de l'eau de Javel, aucune de ces méthodes et liquides ne sont adaptés pour nettoyer un animal. Utilisez, comme à votre habitude, un shampooing doux adapté au pelage de votre animal, rincez abondamment et séchez votre animal.

Dois-je faire tester mon chien ou mon chat au COVID-19 ?

Bien que les autorités vétérinaires et de santé humaine s'accordent sur le fait que des tests massifs des animaux de compagnie ne sont pas nécessaires, ces mêmes organisations conseillent aux vétérinaires qui reconnaîtraient chez un animal ayant été en contact avec une personne atteinte du COVID-19 des signes cliniques pouvant être en lien avec une infection liée au SARS-CoV-2 de se mettre en relation avec les autorités de santés nationales, afin de déterminer si un test unitaire est pertinent.

A ce jour, rien ne laisse à penser que les chiens ou les chats domestiques exposés au virus par un humain peuvent représenter un risque supérieur dans la transmission à d'autres humains. Au fur et à mesure que la compréhension du rôle joué par les animaux exposés dans la transmission du virus progressera au sein de la communauté scientifique, nous pourrions être amenés à revoir nos recommandations concernant d'éventuels tests. 

Que se passe-t-il si mon animal ne se sent pas bien ou montre des signes de grippe ?

Si votre animal présente des signes de maladie, tels que toux, éternuements ou léthargie, appelez immédiatement votre vétérinaire et gardez-le à l'intérieur et tenez-le, par précaution, à l'écart des autres animaux. Les signes de maladie chez les chiens et les chats sont généralement associés à diverses infections virales et bactériennes courantes (toux du chenil, grippe canine, etc.) qui ne sont ni des coronavirus, ni transmissibles aux humains.

Que faire si   je ne me sens pas bien ou je suis placé en quarantaine en raison d'une exposition potentielle au virus SARS-CoV-2 (COVID-19) et que mon animal de compagnie a toujours besoin de soins médicaux ?

Si :

restez à la maison et appelez votre médecin pour obtenir des conseils sur les prochaines étapes.

Si votre animal n'a pas besoin de soins vétérinaires immédiats, gardez-le à la maison et évitez tout contact avec d'autres personnes et animaux ; nous serons heureux de vous aider à reprogrammer les rendez-vous de votre animal jusqu'à ce que vous vous portiez bien.

Si votre animal doit être vu en urgence en raison d'une situation potentiellement mortelle ou d'une maladie, merci de vous reportez à la question "Quelle procédure suivre si votre animal doit être vu en urgence en raison d'une situation potentiellement mortelle ou d'une maladie ?".

Quelle procédure suivre si votre animal doit être vu en urgence en raison d'une situation potentiellement mortelle ou d'une maladie ?

Si votre animal doit être vu en urgence en raison d'une situation potentiellement mortelle ou d'une maladie :

  1. Appelez pour confirmer que votre clinique vétérinaire est équipée pour traiter les patients qui auraient pu être exposés au virus SARS-CoV-2 (COVID-19) et dispose d'installations d'isolement et d'un personnel adéquats pour prendre soin de votre animal de compagnie. Bien qu'il existe des preuves limitées que les animaux de compagnie peuvent être infectés et aucune preuve que les animaux vivant en intérieur présentent un risque pour les autres, il s'agit uniquement d'une précaution car le virus n'est pas suffisamment connu.
  2. Si votre clinique vétérinaire n'est pas en mesure de guarantir l'isolement complet et les soins associés à votre animal de compagnie, demandez à être référé à la clinique vétérinaire la plus proche disposant d'un service de soins intensifs ou d'une capacité d'isolement.
  3. Prenez des dispositions pour qu'un ami ou un membre de la famille non exposé / non placé en quarantaine transporte votre animal de compagnie vers et/ou depuis la clinique vétérinaire afin de limiter l'exposition potentielle des autres personnes au virus.

Que sait-on des autres coronavirus chez le chat et le chien ?

Bien qu'il n'y ait toujours aucune preuve permettant d'affirmer qu'il existe un risque d'infection par le virus SARS-CoV-2 (COVID-19) chez les chiens ou les chats, il existe d'autres coronavirus qui ont un impact sur les animaux de compagnie, dont aucun n'est transmissible aux humains :

Quel est le traitement des coronavirus chez les chiens et les chats ?

Il n'y a pas de traitement spécifique pour les coronavirus chez les chiens et les chats, car il est peu probable que des signes cliniques légers nécessitent un traitement. Des soins tels qu'une mise sous perfusion pour un apport nutritionnel et/ou médicaments antinauséeux, peuvent être utilisés pour les cas plus graves. L'hospitalisation est rarement nécessaire.
Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus et ne permettront donc pas de traiter les coronavirus.

Dois-je abandonner mon animal de compagnie pour être sûr qu'il ne transmettra pas le virus à ma famille ?

Non. Actuellement, rien ne prouve que les chiens ou les chats vivant en intérieur peuvent être une source d'infection pour l'Homme ou pour d'autres animaux. Par ailleurs, la compagnie d’un animal apporte des bénéfices sur la santé, sur la régulation des émotions et sur la société en général. Il est donc recommandé de suivre des pratiques responsables en matière d'hygiène (notamment l'application des gestes barrières) afin de conserver les animaux au sein de leur famille d’accueil et à l'abri des maladies.

Le SARS-CoV-2, virus causant le COVID-19, est un virus humain. Le risque de transmission le plus courant (connu à ce jour) est de personne à personne, et non pas de personne à animal de compagnie.

Cependant, il est conseillé aux personnes testées positives au COVID-19 de rester confinées et de s’éloigner des autres personnes et des animaux de compagnie, conformément aux recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé. Il est également vivement conseillé de continuer à respecter les gestes barrières, en particulier un lavage des mains approfondi, avant et après avoir interagi avec des animaux domestiques.

Les aliments fabriqués pour animaux de compagnie peuvent-ils être porteurs du virus SARS-CoV-2 (COVID-19) ?

Il est très peu probable que les aliments secs ou en conserve pour animaux de compagnie soient des vecteurs viraux potentiels.

Qu'en est-il de l'hygiène et des soins des animaux exotiques dans le cadre de la crise sanitaire liée au SARS-CoV-2 (COVID-19) ?

Le SARS-CoV-2 (COVID-19) est un virus humain et le plus grand risque est la transmission entre les personnes.

Rien n'indique à ce jour que les Nouveaux Animaux de Compagnie et les animaux de compagnie exotiques tels que les furets et les hamsters peuvent porter ou transmettre le virus qui cause le COVID-19 humain. Par mesure de précaution, nous vous recommandons de garder les animaux exotiques dans un enclos sûr et loin des personnes infectées par le COVID-19.

Dois-je m'inquiéter pour l'hantavirus, étant donné qu'un homme en Chine est décédé récemment des suites d'une infection ?

L'hantavirus n'est pas un nouveau virus. Cette infection est rare et implique une exposition aux piqûres, à l'urine ou aux excréments de rongeurs, de rats et/ou de souris. La transmission interhumaine est très rare.

Les symptômes pour les humains infectés par l'hantavirus sont similaires à ceux relevés chez les patients atteints par le SARS-CoV-2 (COVID-19) à savoir, l'essoufflement, la toux, les maux de tête et la fièvre. Néanmoins, en aucun cas l'hantavirus n'est lié à la pandémie actuelle de COVID-19.

Malgré tout, les propriétaires d'animaux doivent encore et toujours veiller au respect des bonnes normes en matière d'hygiène lors de la manipulation des animaux, et des précautions doivent être prises par l'ensemble des humains pour éviter le contact avec des rats et des souris non domestiqués.

Pour les propriétaires de rongeurs, il convient d'être particulièrement vigilants au fait que vos rongeurs domestiques ne soient eux non plus mis en contact avec des rongeurs sauvages.

 

 

Mis à jour le 14/05/2020