Ulcère de la cornée chez le chien

Ulcère de la cornée chez le chien

Les signes de douleur au niveau des yeux doivent toujours être considérés comme graves. Il est nécessaire de consulter rapidement un vétérinaire lorsque le chien ferme un œil.

La cornée constitue la partie la plus externe de l'œil. Cette couche transparente recouvre la pupille, l'iris et la cavité oculaire antérieure. Des ulcères cornéens peuvent survenir à la suite d'un traumatisme externe, d'une infection par certaines bactéries ou encore d'une anomalie cornéenne. La cornée est fortement innervée et l'ulcère de la cornée est par conséquent très douloureux.

Symptômes de l'ulcère de la cornée chez le chien

Le symptôme le plus courant de l'ulcère de la cornée est que le chien ferme l'œil complètement ou partiellement. L'œil peut pleurer et le chien peut vouloir se gratter. Le blanc de l'œil est injecté de sang et dans certains cas, on devine comme une ombre grisâtre au niveau de la cornée. Il est généralement difficile d'inspecter l'œil lorsque le chien le ferme c'est pourquoi il est recommandé de faire cet examen chez le vétérinaire.

Quand consulter un vétérinaire ?

Les signes de douleur au niveau des yeux doivent toujours être considérés comme des urgences et nécessitent de rapidement consulter un vétérinaire. Outre le risque d'un ulcère cornéen si profond que la partie interne de l'œil soit endommagée, le fait que le chien ferme l'œil peut également être un symptôme de pression oculaire excessive (glaucome, cataracte) ou de pression oculaire insuffisante (uvéite, inflammation de l'iris. Toutes ces conditions peuvent rapidement conduire à la cécité si le chien n'est pas traité.
Lorsque le chien ferme un œil il faut déjà éliminer les autres causes possibles telles que des cils mal placés ou les paupières tournées vers l'intérieur, cela pouvant blesser la cornée.

Diagnostic de l'ulcère de la cornée chez le chien

Un ulcère cornéen doit être examiné sans délai par un vétérinaire pour en déterminer la profondeur et la présence éventuelle d'une infection. Une coloration à la fluorescéine permet de visualiser l'existence ou non d'un ulcère de la cornée. La fluorescéine est un colorant qui adhère à la cornée endommagée.
Une des causes possibles de l'ulcère cornéen étant la présence de corps étrangers contendants dans l'œil ou derrière la paupière, le vétérinaire choisira en général d'examiner l'œil lors d'une anesthésie locale pour pouvoir retirer le corps étranger le cas échéant, avant qu'il ne cause davantage de dégâts. La mesure de la pression peut également permettre de déterminer si le chien présente une inflammation de l'œil (uvéite) due à la douleur ou s'il existe des raisons de suspecter un glaucome.

Traitement chez le vétérinaire

La cornée est constituée de plusieurs couches et la gravité de la blessure dépend de la profondeur de la lésion. Dans certains cas les dégâts sont si importants que la cornée est presque complètement transpercée. Une telle blessure nécessite un traitement d'urgence, généralement chirurgical.
L'ulcère cornéen est traité à l'aide d'antibiotiques locaux, de substituts lacrymaux et éventuellement de collyres pour combattre l'uvéite et d'un traitement anti-douleur. Lors de la visite de suivi le vétérinaire vérifie généralement que la plaie guérit comme il se doit. De nombreux facteurs peuvent empêcher la cicatrisation correcte des ulcères cornéens tels que les yeux saillants, une malformation des paupières, une sécrétion lacrymale insuffisante, une infection et le grand âge du chien. L'ulcère indolent, causé par un défaut de la cornée, affecte souvent les chiens d'âge moyen et plus âgés. Il est caractérisé par la présence de plaies superficielles difficiles à réparer qu'il faut «gratter» une ou plusieurs fois pour permettre à la cornée de cicatriser correctement. Dans certains cas il faut procéder à l'ablation chirurgicale de la partie endommagée de la cornée.