Tumeur mammaire chez le chien

Tumeur mammaire chez le chien

Les tumeurs mammaires sont la troisième forme de tumeur la plus répandue chez les chiens. Elles sont plus fréquentes chez les chiennes plus âgées non stérilisées ou stérilisées tardivement. Environ la moitié des tumeurs mammaires chez les chiennes sont malignes et se manifestent souvent à plusieurs endroits des mamelles.

Cause de la tumeur mammaire chez le chien

De nombreux facteurs peuvent occasionner une tumeur mammaire, notamment les troubles hormonaux. Il a été prouvé que des chiennes stérilisées avant leurs premières chaleurs courent un risque plus faible de développer des tumeurs mammaires, moins de 0,5%. Si la chienne est stérilisée entre ses premières et deuxièmes chaleurs le risque est de 8% et après ses deuxièmes chaleurs, il est de 26%.

Symptômes de la tumeur mammaire chez le chien

Il n'est souvent pas possible de constater d'autres symptômes que le ou les nodule(s) au niveau des mamelles. La localisation la plus fréquente est la partie postérieure des mamelles, les plus proches des aines. Aux stades plus tardifs et si les tumeurs se sont propagées à d’autres parties du corps, des symptômes différents peuvent survenir en fonction de l’organe touché. Les tumeurs mammaires se propagent généralement aux ganglions lymphatiques et aux poumons, mais également à l'abdomen et parfois au squelette.

Un amaigrissement et une fatigue sont des symptômes plus généraux de cancer.

Quand consulter un vétérinaire ?

Il faut faire examiner les nodules des mamelles de la chienne dès leur découverte puisque le pronostic de guérison est meilleur en cas de traitement précoce.

Traitement de la tumeur mammaire chez le chien

Le traitement recommandé pour les tumeurs mammaires est chirurgical, et les tumeurs simples sont retirées avec une marge large, ou alors on procède à l'ablation de parties ou de rangées entières de mamelles.

Une analyse de sang est effectuée au préalable afin de déterminer l'état de santé général de la chienne. On procède à des radiographies des poumons pour rechercher d'éventuels signes de prolifération de la tumeur, et parfois aussi à une échographie abdominale.

Une biopsie de la tumeur peut être réalisée pour examen cytologique ou examen tissulaire préalablement à l'opération. Après l'opération, le tissu retiré est envoyé en laboratoire pour analyse du type de tumeur et son degré de malignité. Le vétérinaire vérifie que tout le tissu tumoral a bien été retiré et si des signes de propagation existent par le biais des vaisseaux lymphatiques ou sanguins.

Pronostic pour l'avenir

Le pronostic de survie est très variable en fonction de la taille des tumeurs lors de l'opération. Si elles font moins de trois centimètres, l'espérance de vie dépasse trois ans, alors que 80% des chiennes font une rechute dans l'année si la taille de la tumeur retirée dépassait cinq centimètres. C'est pourquoi il est très important de retirer les tumeurs aussi vite que possible.