Toux chez le chien

Toux chez le chien

Les chiens peuvent souffrir de symptômes ressemblant à un rhume, tout comme les humains, avec des degrés variables de gênes au niveau des voies respiratoires supérieures, tels que toux ou raclements de gorge.

On observe parfois des symptômes bénins d'infection des voies respiratoires supérieures chez les chiens, avec une légère fatigue pendant un jour ou deux, une toux légère ou éventuellement un écoulement nasal (clair) et des éternuements. S'il s'agit d'un chien adulte en bonne santé, qui n'est pas affecté par ailleurs, il n’y aura aucun changement ni dans l'appétit ni dans la soif. Les urines et les selles seront normales. Il suffit généralement de laisser le chien se reposer et de vérifier régulièrement que la température est normale (la température doit être inférieure à 39°C).

Si l'état général du chien se détériore ou s'il n'est pas rétabli au-delà d'un jour ou deux, il est conseillé de contacter un vétérinaire.

En revanche, les chiots, les chiens âgés et les animaux souffrant d'une maladie chronique sont plus sensibles et exposés aux risques de voir leur état général s'affaiblir ou de souffrir d'effets secondaires. C'est pourquoi vous devez contacter un vétérinaire dès que vous observez les symptômes d'un rhume persistant ou tout changement de l’état général.

Dans les pathologies provoquant de la toux chez le chien nous retrouvons :

La toux du chenil

Les acariens des cavités nasales 

Le collapsus trachéal

Les maladies cardiaques et d'insuffisance cardiaque

Bronchopneumonie

Si le chien a des sifflements, un écoulement nasal unilatéral ou saigne du nez, il faut consulter un vétérinaire car cela pourrait être un signe d’autres pathologies plus importantes.