Rupture des ligaments croisés chez le chien

Rupture des ligaments croisés chez le chien

La déchirure ou rupture des ligaments croisés sont souvent le résultat d'un affaiblissement des ligaments depuis longtemps, mais peuvent aussi apparaître, plus rarement après un trauma important au niveau du genou.

Dans chaque articulation du genou se trouvent deux ligaments croisés, un antérieur et un postérieur. Les ligaments croisés sont reliés aux articulations du fémur et du tibia et servent à assurer la stabilisation articulaire du genou lors des mouvements vers l'avant comme vers l'arrière. Les ruptures des ligaments croisés apparaissent souvent suite à une maladie articulaire chronique du genou, lors de laquelle les ligaments ont peu à peu été détériorés. Lorsque les ligaments croisés sont très affaiblis, il suffit que le chien fasse un faux mouvement ou surcharge l'articulation pour provoquer une rupture totale ou partielle des ligaments croisés. Les ruptures des ligaments croisés peuvent aussi survenir même au niveau de ligaments sains, en cas de fort traumatisme. Le plus souvent c'est le ligament antérieur qui est atteint.

Symptômes de la rupture des ligaments croisés chez le chien

Les ruptures des ligaments croisés arrivent plus fréquemment chez les chiens plus âgés ou obèses, chez les races de grande taille ou les chiens qui ont tendance à une hyperextension de l'articulation. Un chien qui fait de l'exercice de façon irrégulière et intensive, par exemple lors de la chasse ou de jeux violents, courent plus de risques de subir une déchirure des ligaments croisés.

Les symptômes suivants peuvent alors s'observer :

Diagnostic de la rupture des ligaments croisés chez le chien

Le vétérinaire examine la boiterie en observant la démarche du chien à différentes allures et en examinant manuellement l'appareil locomoteur, et notamment la manière dont les articulations se plient et s'étirent. Un symptôme typique de rupture d'un ligament croisé est ce qu'on appelle le signe du tiroir, lorsqu'il est possible de repousser le tibia vers l’avant par rapport au fémur. On peut rechercher cet éventuel effet tiroir plutôt sous sédatifs pour relâcher les muscles autour de l’articulation.
Les radiographies du squelette et des articulations se font aussi en général sous sédatif afin de garantir la qualité des images. La rupture de ligament croisé peut parfois se détecter en radiographie, surtout si cet état dure depuis déjà quelques temps.

Traitement de la rupture des ligaments croisés chez le chien

Le traitement est déterminé au cas par cas et dépend de l'âge et de la taille du chien et de l'ampleur des blessures notamment. Si le chien est de petite taille un traitement conservatoire est parfois suffisant. Le chien est alors maintenu au repos avec des exercices physiques limités, environ 4 à 6 semaines, et suit un traitement anti-douleur et anti-inflammatoire.
Une intervention chirurgicale s'avère souvent nécessaire, complétée par une rééducation. L'opération doit se faire dès que possible après l'apparition de la blessure. Plusieurs techniques opératoires sont possibles pour stabiliser le genou. Certaines techniques devenues plus communes ces dernières années, notamment l'ostéotomie de nivellement du plateau tibial (TPLO), visent à modifier l'angle du tibia afin d'améliorer la stabilité de l'articulation du genou et ainsi réduire le recours au ligament croisé antérieur. Le chien doit rester au repos et n'être promené que peu et en laisse pendant une durée d'environ 6 à 10 semaines, et également suivre des séances de kinésithérapie.

Pronostic

Le pronostic d’une restauration de la fonction du genou est bon, à condition que le chien reçoive le traitement approprié dès le début de la maladie et qu’un suivi soit assuré. Si l'articulation du genou a une mobilité anormale pendant une période plus longue, le risque de dommages consécutifs augmente dans d'autres parties de l'articulation, et ceux-ci peuvent devenir chroniques.
Si la rupture des ligaments croisés est survenue à la suite d'une érosion lente d'un ligament, le risque est grand que l'autre ligament croisé soit affaibli aussi.
Les chiens dont les articulations sont en mauvais état et qui ont subi des blessures antérieures doivent être maintenus en bonne condition physique afin de retarder autant que possible l'apparition de douleurs et de raideurs. L'exercice régulier est également une bonne mesure préventive contre les blessures des ligaments croisés.