Prise en charge d

Prise en charge d'un chien paralysé

La rééducation est essentielle pour la récupération fonctionnelle de l’animal, qu’il ait été opéré ou non.

Elle prend énormément de temps et demande patience, confiance et persévérance.

La rééducation débute dès le lendemain du retour à la maison.

Le propriétaire doit réaliser 4 à 6 séances de rééducation par jour.
Chaque séance dure entre 15 et 30 minutes selon l’animal.

Considérations sur l'environnement de l'animal

Changer le côté où l’animal est couché tous les 4-6 h, il est préférable qu’il repose sur un tapis ou un matelas en mousse.
Eviter les sols abrasifs pour limiter les lésions de frottement.

Propreté de l'animal paralysé

Il est fréquent que l’animal paralysé soit momentanément incontinent, une hygiène stricte est nécessaire. Il existe des couches absorbantes pour animaux, le cas échéant, veiller à changer son couchage dès qu’il est mouillé.
Nettoyer l’arrière train dans un bain d’eau à 37°C en cas d’accident, et sécher très soigneusement. Surveiller l’apparition d’éventuelles lésions cutanées (escarres).
Contrôle des mictions 2 à 3 fois par jour, par pression manuelle si besoin. Contacter votre vétérinaire en cas d’absence d’urines ou de présence de sang.

Comment masser un chien paralysé ?

Dans quelle position doit être l'animal ?

Animal couché sur le côté, 5 à 10 minutes

Massage des pattes

Pression modérée, mouvements circulaires lents, mains à plat, commencer par le bout de la patte et remonter lentement vers le corps de l’animal.
Si le temps le permet, il est également conseillé de masser les membres sains qui peuvent être très sollicités au niveau musculaire.

Massage du dos

Pression modérée, mouvements circulaires lents, main à plat, de part et d’autre de la colonne. Commencer par l’arrière train et remonter progressivement jusqu’à la tête.

 

Mouvements passifs

Les mouvements passifs sont essentiels pour diminuer les effets de l’immobilisation, entretenir le jeu articulaire et maintenir le cartilage en bon état. Ils permettent aussi de garder une bonne souplesse musculaire, de stimuler les circulations lymphatique et sanguine.

L’animal est en position couché sur le côté.
Ne pas forcer, les mouvements ne doivent pas générer de douleur ou d’inconfort.
Réaliser minimum 15 fois chaque mouvement.

 

Flexion/Extension complète de la patte

Ne pas “tirer” sur la patte lors de l’extension.

 

Articulation par articulation

Une main tient au dessus de l’articulation, et l’autre en dessous de l’articulation vient “pousser” délicatement dans un sens et l’autre.

 

Réflexe de retrait 

IMPORTANT : pincement des doigts ou entre les doigts jusqu’à obtenir une réponse de flexion de la patte. Ne pas hésiter à pincer très fort si aucune réaction.

 

Exercices actifs

Position debout assistée à l’aide d’une serviette glissée sous l’abdomen, à partir de 48h post opératoires.

Commencer par quelques secondes et augmenter progressivement la durée. De nombreux autres exercices seront conseillés au fur et à mesure des progrès.

Demandez conseil à votre vétérinaire physiothérapeute.

 

Autres conseils :