Mastocytome chez le chien

Mastocytome chez le chien

Le mastocytome (tumeur mastocytaire ou MCT) est une tumeur maligne des mastocytes, cellules du système immunitaire chez le chien. La tumeur apparaît le plus souvent chez le chien d’âge moyen à élevé.

Symptômes du mastocytome chez le chien

Les tumeurs cutanées à mastocytes sont très variables en apparence et en vitesse de croissance. Elles sont souvent trompeuses, car elles peuvent avoir l'apparence d’autres types de tumeurs. Elles peuvent ressembler à des verrues ou à des piqûres d’insectes, souvent sans pigmentation. Parfois la surface du mastocytome est douloureuse. Les chiens ayant une seule tumeur à mastocytes ne présentent que rarement des symptômes, mais parfois la zone autour de la tumeur est irritée. La raison est que les mastocytes peuvent produire différentes substances, telles de l’histamine qui cause des démangeaisons, des rougeurs, etc. Si les tumeurs à mastocytes se présentent dans un organe interne, les symptômes de la maladie sont détectables dans l’organe concerné. Le mastocytome des intestins cause de la diarrhée ou du sang dans les selles.

Dans sa forme sévère, appelée mastocytose, le corps du chien libère d’importante quantité d’histamine et d’autres substances, qui peuvent causer des vomissements et de la diarrhée et une chute de tension.

 

Diagnostic

Le diagnostic de mastocytome est posé lorsque le vétérinaire effectue un prélèvement à l’aiguille fine ou une biopsie et examine les cellules de la tumeur au microscope. Il n’est pas possible d’effectuer un classement lors d’un prélèvement à l’aiguille fine, car il faut analyser un échantillon du tissu de la tumeur en laboratoire. Un échantillon de tissu peut être prélevé par biopsie ou lors du retrait de l’ensemble de la tumeur et envoyé au laboratoire pour analyse.

Traitement du mastocytome chez le chien

Les mastocytomes peuvent être traités par chirurgie. Lors de l’intervention, le chirurgien essaye de retirer la tumeur avec des tissus sains environnants parce que des cellules cancéreuses peuvent s’y trouver. L’intervention chirurgicale peut parfois suffire pour traiter la tumeur de stade I et de nombreuses tumeurs de stade II. Lors du traitement d’une tumeur de stade III et certaines de stade II qui sont difficiles à opérer en retirant les tissus environnants, la chirurgie est souvent complétée avec une chimiothérapie et/ou de la radiothérapie. La tumeur opérée est envoyée au laboratoire pour examen afin de savoir si elle a été entièrement retirée ou s’il reste des cellules cancéreuses chez le patient.

Quand consulter un vétérinaire

Il est toujours utile de faire examiner par le vétérinaire les masses qui apparaissent dans la peau du chien dès leur découverte. Certaines tumeurs, mastocytomes et autres, peuvent grossir rapidement et plus le diagnostic est retardé, plus l'intervention risque d’être compliquée.

Résultats

Le pronostic est fonction de la classification de la tumeur, de son étendue dans le corps et si elle est difficile à retirer avec une quantité suffisante de tissu environnant. Le pronostic est souvent mauvais si le chien souffrant d’un mastocytome agressif, est répandu un peu partout dans le corps, ou d’un mastocytome situé dans un organe interne. Dans ces cas, il est possible de décider de traiter les symptômes causés par la tumeur plutôt que d'essayer d’éliminer la tumeur elle-même. Le traitement se fait au cas par cas, et en collaboration avec le maître.

Les chiens ayant souffert d’un mastocytome ont aussi plus de risque d’en développer d’autres et il est important que le maître reste vigilant en cas d’apparition de nouvelles masses afin de les traiter à temps.