Affections de l’oreille chez le chien

Affections de l’oreille chez le chien

Les affections de l’oreille ont une multitude de causes. Il existe des facteurs prédisposants, comme les oreilles pendantes et un conduit auditif étroit qui rendent le chien plus sensible aux maladies des oreilles.

L’oreille comprend l’oreille externe, moyenne et interne.

L’oreille externe est composée d’un pavillon et d’un conduit auditif. La partie externe du conduit auditif est verticale, puis devient horizontale juste avant d’atteindre le tympan. La longueur du conduit auditif varie en fonction de la race, entre 3 et 10 cm.

La surface du conduit est recouverte de peau, comme l'est le reste du corps. Différentes glandes dans l’oreille produisent du cérumen et le nombre de glandes varie selon les races et les chiens. L’oreille dispose d’un mécanisme d’auto-nettoyage qui élimine le cérumen et les saletés vers l'extérieur de l'oreille par le conduit auditif.

Derrière le tympan se trouve l’oreille moyenne qui est une cavité remplie d’air. C'est dans cette zone que se situent les osselets : le marteau, l’enclume et l’étrier. Dans l’oreille moyenne se trouve l’oreille interne. L’oreille interne comprend l’organe de l’ouïe et de l’équilibre.

Affections de l'oreille externe chez le chien

Causes

Plusieurs maladies peuvent engendrer des inflammations de l’oreille, telles que des parasites (comme la gale des oreilles), certaines allergies, des corps étrangers et des maladies hormonales. Cela peut aussi être un problème d’épaississement cutané si le chien a des polypes ou des tumeurs dans le conduit auditif.

Parmi les facteurs aggravants, on peut noter : une forte production de cérumen, une forte pilosité du conduit auditif, des nettoyages fréquents ou l’utilisation exagérée de coton-tiges. Les chiens qui ont souvent les oreilles humides comme les chiens d’eau courent un risque plus élevé.

Lorsque le conduit auditif est endommagé, la présence de bactéries et/ou de levures peuvent en aggraver l’état. Ces micro-organismes ne sont donc pas les causes principales de l’inflammation de l’oreille.

Symptômes

Diagnostic

Le vétérinaire examine le pavillon d’oreille et l’oreille externe grâce à un otoscope. C'est un dispositif muni d’une lumière et d’une loupe permettant l'examen minutieux du conduit auditif et du tympan.

Les sécrétions sont recueillies à l’aide d’un coton-tige et sont examinées (examen cytologique) au microscope pour détecter la présence de parasites. La sécrétion est coloriée et examinée de nouveau au microscope avec un facteur d’agrandissement plus important pour déterminer le type de bactérie et/ou de levure. Parfois, on effectue une culture microbienne.

Traitement 

En cas d’inflammation d’oreilles, celles-ci doivent être nettoyées avec un produit nettoyant pouvant dissoudre le cérumen. Le produit utilisé dépend de l’infection et de l’aspect de la sécrétion. Le nettoyage sert à éliminer le cérumen et à réduire la quantité de bactéries et/ou de levure.

Le chien est aussi traité avec des gouttes, également selon le type d’infection.

Une visite de contrôle doit toujours avoir lieu pour vérifier que l’infection est guérie ou pas. En cas de modifications importantes dans le conduit auditif, une intervention peut s’avérer nécessaire.

Pour les chiens avec une inflammation récurrente, il faut trouver les causes sous-jacentes.

Affections de l'oreille moyenne chez le chien

La cause la plus fréquente d’une inflammation dans l’oreille moyenne est la propagation d’une infection du conduit auditif qui survient suite à un dommage ou une perforation du tympan.

L'inflammation peut également être causée par un corps étranger comme un épillet pouvant endommager le tympan puis causer une infection.

L’inflammation de l’oreille moyenne peut ensuite créer une inflammation dans l’oreille interne.

Symptômes

Les signes d’une inflammation chronique sont souvent visibles. Le chien a une forte sécrétion dans le canal auditif et se secoue la tête. Il peut aussi souffrir lorsqu’il mange, aboie ou essaye d’ouvrir la bouche. La tête peut être penchée d’un côté et lui faire mal lorsqu’on appuie sur la base de l’oreille. Si l’inflammation s’est propagée à l’oreille interne, les symptômes peuvent être la surdité et des problèmes d’équilibre.

Diagnostic

Le diagnostic s’établit grâce aux symptômes et à un examen du tympan. Une anesthésie peut être nécessaire pour vérifier le tympan de votre chien surtout si ce dernier souffre de problèmes d’oreilles chroniques, avec des conduits auditifs étroits. L’inflammation dans l’oreille moyenne peut aussi se produire même si le tympan ne semble pas endommagé. Le vétérinaire risque alors de devoir perforer le tympan afin d’éliminer le liquide qui se trouve dans l’oreille moyenne.

Traitement

Une culture bactérienne de la sécrétion est réalisée afin de déterminer quelles bactéries traiter et leurs sensibilités aux différents antibiotiques. Le traitement consiste à rincer l’oreille moyenne et à administrer des antibiotiques. Il peut s’avérer nécessaire d’utiliser de la cortisone pour réduire l’inflammation.