Lithiase (calculs) urinaire chez le chien

Lithiase (calculs) urinaire chez le chien

Les calculs urinaires (lithiase urinaire) proviennent de cristaux dans la vessie. Si un calcul sort de la vessie et bloque l’urètre, le chien souffrira d’une rétention partielle ou totale d’urine et devra rapidement être traité.

La plupart des déchets corporels qui sont évacués par les reins sont dissous dans l’urine. Toutefois, certaines substances sont difficiles à dissoudre par les reins et peuvent, dans certaines conditions, se retrouver sous forme de cristaux dans l’urine. Les cristaux sont souvent constitués de calcium, de magnésium et de phosphore. Si les cristaux s’agglomèrent dans la vessie, cela risque de causer une infection et une inflammation. Si les calculs qui se forment sont de taille importante, cela peut causer une stase urinaire aiguë.

La formation de cristaux est plus rapide dans une urine à forte concentration. Les chiens qui boivent peu courent donc un risque plus important d’être atteints. Plus l’urine reste dans la vessie, plus le risque est grand que des calculs se forment. D’autres facteurs entrent en compte dans la formation de cristaux comme le pH de l’urine et la présence d’une infection urinaire depuis longtemps.

Les races les plus touchées par cette maladie sont le Lhassa Apso, le bichon frisé, le Yorkshire-Terrier, le Schnauzer nain, le cocker spaniel anglais, le loulou de Poméranie et le caniche nain.

REMARQUE : La stase urinaire chez le chien peut être mortelle et doit être traitée rapidement !

Les symptômes d'un calcul urinaire chez le chien

Si l’urine contient des cristaux, on parle de cristallurie, et le chien peut avoir développer une inflammation et souvent une infection bactérienne dans la vessie et les voies urinaires. Plus d’informations sur l’infection des voies urinaires ici.

Le chien mâle a un urètre plus étroit et plus long que la chienne et comporte plus d’endroits où un calcul peut rester bloqué. C’est la raison pour laquelle la stase urinaire est plus fréquente chez le chien que chez la chienne. Si le chien souffre de stase urinaire, il a du mal à uriner, urine par gouttes ou à faible débit. Le chien peut aussi prendre plus de temps pour uriner. Les autres signes sont la manifestation de douleurs lorsqu’il urine et la présence de sang dans l’urine (hématurie). 

Diagnostic

Les cristaux d’urine sont normalement visibles au microscope lors de l’analyse urinaire. L’échantillon doit être frais et ne pas dater de plus de 1 à 3 heures. Si le chien souffre de stase urinaire, on peut par palpation détecter que la vessie est anormalement grande. Une vessie élargie peut aussi être diagnostiquée à l’aide d’un examen radiographique ou échographique. Certains calculs sont visibles à l’examen radiographique, mais pas tous. Tous les calculs sont cependant visibles à l’examen échographique de la vessie.

Traitement

Les cristaux dans l’urine et les calculs sont traités à l’aide de médicaments ou par une intervention chirurgicale selon le type de cristaux. Certains calculs peuvent se dissoudre à l’aide d’aliments spéciaux. Si ce n’est pas le cas, ou si les calculs ne sont pas du type à pouvoir se dissoudre de cette façon, ils sont retirés de manière chirurgicale. Après l’opération, le chien doit suivre un régime spécial pour éviter la formation de nouveaux calculs. Si le chien a aussi une infection bactérienne, celle-ci est traitée avec des antibiotiques.

Si une stase urinaire aiguë n’est pas traitée, elle cause une insuffisance rénale qui peut être fatale au bout de quelques jours. Le chien doit être vu rapidement par un vétérinaire, aussi bien pour traiter les conséquences de l’insuffisance rénale que pour soigner la stase urinaire.

La solution la plus utilisée consiste à employer une technique de refoulement des calculs bloqués dans l’urètre. Mais parfois elle ne fonctionne pas et il faut opérer. Pendant l’opération, l’urètre est ouvert de l’extérieur. Chez certains chiens, cette ouverture est laissée de façon permanente.

Pronostic

Le régime alimentaire est important afin que le chien ne développe pas de nouveaux calculs. Le chien doit continuer à suivre le régime prescrit par le vétérinaire. Il doit aussi avoir accès à de l’eau fraîche afin de boire autant que possible et être sorti souvent pour faire ses besoins afin que l’urine ne reste pas trop longtemps dans la vessie.

Le propriétaire doit surveiller les symptômes précoces d’un problème urinaire afin de traiter le chien au plus vite.

Autres informations sur les calculs chez le chien

Les calculs se forment à partir de cristaux qui s’agglutinent autour d’une particule qui fonctionne ensuite comme un noyau pour le calcul. Les calculs se forment progressivement à partir des différents minéraux et la composition varie selon les minéraux présents dans l’urine.