Insuffisance cardiaque chez le chien

Insuffisance cardiaque chez le chien

L'insuffisance cardiaque n'est pas synonyme de malformation cardiaque. Beaucoup d'individus ont des malformations cardiaques sans avoir de symptômes. L'insuffisance cardiaque apparaît lorsque le cœur pour une raison ou pour une autre ne parvient plus à remplir sa fonction.

L'insuffisance cardiaque peut être définie comme rétrograde lorsque du liquide s'accumule à différents endroits du corps ou comme antérograde lorsque la pression artérielle peine à rester normale.

L'insuffisance cardiaque congestive est la forme la plus commune et résulte souvent en une accumulation de liquide dans les poumons (œdème pulmonaire), plus rarement dans la cage thoracique autour du poumon (épanchement pleural), dans l’abdomen (ascite) ou encore dans le péricarde (épanchement péricardique).

Les chiens souffrent rarement d'accumulation de liquide (œdème) au niveau des extrémités, ce qui est le cas d'humains souffrant d'insuffisance cardiaque.

Cause de l'insuffisance cardiaque chez le chien

Lorsque le cœur fonctionne mal, le sang n'est pas pompé de manière suffisamment efficace dans les veines allant des différents organes vers le cœur. La pression dans les veines augmente alors et du liquide sort des vaisseaux sanguins pour s'accumuler dans les tissus environnants (insuffisance cardiaque congestive).

Un mauvais fonctionnement du cœur peut aussi aboutir à une insuffisance de débit sanguin à chaque contraction, ce qui aboutit à une incapacité de maintenir une pression artérielle normale dans toutes les parties du corps (insuffisance cardiaque antérograde).

Le fonctionnement défaillant du cœur peut être causé par différents types de maladies cardiaques, des malformations, des insuffisances valvulaires, des cardiomyopathies ou des arythmies ; mais les symptômes de l'insuffisance cardiaque se ressemblent tous, quelle qu'en soit la cause.

 

Plus d'informations sur l'insuffisance cardiaque :

en général c'est la partie gauche du cœur qui faiblit ce qui engendre une accumulation de liquide dans les poumons ou la cage thoracique. Si la partie droite du cœur est la plus atteinte, le liquide s'accumule surtout dans la cavité abdominale et les organes qui s'y trouvent.

Symptômes de l'insuffisance cardiaque chez le chien

Le symptôme le plus fréquent d'une insuffisance cardiaque chez le chien est la présence de liquide dans les poumons, ce qui empêche une bonne ventilation du patient. Pour compenser l'insuffisance d’oxygénation, le chien se met à respirer plus vite, parfois avec des mouvements abdominaux saccadés et dans le pire des cas avec la gueule ouverte, le cou tendu et la langue bleue (cyanose). Si cette situation n'est pas rapidement soignée le chien peut mourir par étouffement, ce qui est extrêmement douloureux.

Une insuffisance cardiaque peut aussi entraîner une accumulation de liquide à d'autres endroits du corps. Si le liquide s'accumule en grande quantité dans la cage thoracique cela engendre des problèmes respiratoires. L’accumulation de liquide dans le péricarde comprime le cœur et aggrave encore sa capacité à pomper, ce qui induit une faiblesse générale, parfois un effondrement et souvent une accumulation de liquide dans l’abdomen.

La présence de liquide dans l'abdomen ne constitue pas un état aussi aigu que celle de liquide dans les poumons, mais le gonflement de l'abdomen peut être gênant pour le patient et faire pression sur les poumons, empêchant leur fonctionnement normal.

Un fonctionnement défaillant du cœur peut engendrer une fatigue et une intolérance aux exercices physiques. Une malformation cardiaque grave et chronique peut aussi faire perdre du poids au chien atteint. Dans certains cas le cœur s'arrête soudainement, probablement en raison de troubles du rythme cardiaque (arythmie).

De nombreux chiens souffrant d'insuffisance cardiaque toussent, mais le fait qu’un chien tousse ne signifie pas pour autant qu'il souffre d'insuffisance cardiaque. La toux est souvent due au fait que le cœur est si gros qu'il fait pression sur les grosses bronches ou que le chien souffre d'une maladie au niveau de la trachée en même temps que d'une insuffisance cardiaque.

Que peut-on faire soi-même ?

Pour éviter d'acquérir un animal souffrant déjà de maladie cardiaque, vous devez, en tant qu'acheteur, exiger une attestation prouvant qu'un vétérinaire a récemment ausculté l'animal sans découvrir de signes de maladie cardiaque.

Puisque la majeure partie des maladies cardiaques ne sont pas innées mais se développent plus tard dans la vie, il est bon de demander à votre vétérinaire d'écouter le cœur, de préférence une fois par an en moyenne, afin de détecter l'apparition d'un éventuel souffle cardiaque ou d'un rythme anormal qui peut signifier la présence d'une maladie cardiaque.

Si vous savez que votre chien a une maladie cardiaque vous devez toujours être attentif aux signes pouvant signifier une insuffisance cardiaque. Si votre animal suit déjà un traitement cardiaque, il est important de suivre l'ordonnance du vétérinaire. Il est particulièrement important de penser à administrer des diurétiques à votre chien afin de prévenir une insuffisance cardiaque congestive. Il est bon que le chien fasse de l'exercice, mais il faut être attentif à son seuil de tolérance et adapter l'exercice au jour le jour à son état de santé. De nombreux chiens souffrant de maladie cardiaque ne supportent pas la chaleur ; c'est pourquoi il est conseillé de les promener lors des heures les plus fraiches pendant la saison chaude. Il est bon également d'éviter les surcharges pondérales puisqu'elles fatiguent le cœur à l'excès et induisent une réduction de la capacité respiratoire.

Quand consulter un vétérinaire ?

Un chien en bonne santé respire plus de 30 inspirations / minute au repos. Une fréquence respiratoire plus rapide peut signifier la présence d'un œdème pulmonaire. En cas d'insuffisance cardiaque grave, elle peut engendrer une détresse respiratoire grave, obligeant le chien à respirer la gueule ouverte et, dans le pire des cas, une teinte bleue-grise peut se développer sur les muqueuses de la bouche (cyanose). Les évanouissements, les effondrements et la fatigue peuvent également indiquer une maladie cardiaque.

Si vous remarquez des symptômes qui vous font craindre une insuffisance cardiaque chez votre chien, vous devez immédiatement demander conseil ou consulter un vétérinaire ou un personnel qualifié, et ne pas attendre la fin du week-end ou de la nuit. Ceci est particulièrement important si vous constatez que la respiration, la conscience ou l'état général du chien sont affectés. Plus le traitement est précoce, moins la souffrance de l’animal est grande et plus le confort et l’espérance de vie du chien vont augmenter.

Diagnostic de l'insuffisance cardiaque chez le chien

Pour diagnostiquer un œdème pulmonaire avec certitude un examen radiographique est nécessaire. La présence de liquide dans la cavité thoracique ou abdominale est visible sur des radios ou échographies. Pour diagnostiquer avec certitude la présence de liquide dans le péricarde, il faut recourir à un examen échographique.

Certains animaux ont des arythmies, ce qui peut contribuer à une insuffisance cardiaque. Si le vétérinaire soupçonne la présence d'arythmies, il est nécessaire de passer un électrocardiogramme (ECG) pour confirmer l’hypothèse et déterminer de quel type d'arythmie il s'agit.

Pour évaluer le fonctionnement du cœur, il est nécessaire de passer un examen échographique (échocardiographie) mais cet examen ne s'impose en général pas lors du stade aigu et il est conseillé d'attendre un jour ou deux que la respiration se soit améliorée.

Pour détecter d'éventuelles maladies à l'origine de problèmes cardiaques il peut s'avérer nécessaire de procéder à des examens complémentaires.