Grossesse nerveuse chez le chien

Grossesse nerveuse chez le chien

La grossesse nerveuse se produit chez toutes les races. Elle est causée par les hormones qui régulent le corps après les chaleurs. La grossesse nerveuse ou la "lactation de pseudo-gestation", n’est pas une maladie, mais de nombreuses chiennes en souffrent aussi bien de manière psychologique que physiologique.

Chez les chiens sauvages vivant en meute, la grossesse nerveuse représente un avantage, car les chiennes non gravides peuvent aider celles qui ont des chiots en s’en occupant et en les allaitant. Les chiennes qui vivent en meute ont souvent des chaleurs synchronisées et les "grossesses nerveuses" arrivent en même temps que la naissance des chiots.

Les causes de la grossesse nerveuse chez le chien

Les hormones libérées après les chaleurs sont presque identiques que la chienne soit gravide ou pas. À la fin des chaleurs (metoestrus), l’hormone de grossesse, la progestérone, baisse et l’hormone qui stimule la production du lait, la prolactine, augmente. Une chienne affectée peut alors « penser » qu’elle va avoir des chiots.

Symptômes

Les symptômes d’une lactation de pseudo-gestation sont visibles environ deux mois après les chaleurs, c’est-à-dire lorsque la grossesse est en route. Une chienne souffrant de ce syndrome peut présenter les symptômes suivants :

Diagnostic

D’après les indications du maître sur le comportement de la chienne et le moment des dernières chaleurs, et aussi selon un examen clinique approfondi, le vétérinaire peut normalement établir le diagnostic d’une grossesse nerveuse. Grâce à un examen radiologique et à une analyse sanguine, on peut établir la grossesse ou la maladie qui cause les symptômes.

Quel traitement pour une grossesse nerveuse chez le chien ?

Le traitement sur le court terme consiste à arrêter à l’aide de médicaments la libération de la prolactine. Les symptômes réapparaissent souvent lors des chaleurs suivantes, la seule méthode sûre pour en prévenir une nouvelle est la stérilisation. La stérilisation se fait pendant la période de repos entre les chaleurs, car si la stérilisation est effectuée pendant la grossesse nerveuse, il existe un risque que la condition devienne permanente.

Résultats

L'affection passe toute seule après quelques semaines, mais revient normalement avec les chaleurs suivantes. Si la chienne est très affectée, la stérilisation peut être une solution adaptée. 

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.