Ecoulement nasal chez le chien

Ecoulement nasal chez le chien

L’écoulement nasal peut provenir d’une narine ou des deux. Un écoulement nasal depuis une seule narine peut être le signe de la présence d’un corps étranger, une excroissance (polype) ou un problème dentaire.

Un écoulement nasal des deux narines provient le plus souvent d’une infection (toux de chenil, infection fongique) et de l’inflammation des cavités nasales.

Symptômes de l'écoulement nasal chez le chien


L’écoulement nasal chez le chien peut présenter plusieurs aspects :


Le chien souffrant d’une infection peut avoir de la fièvre, présenter moins d’appétit et de la toux. Au début de l’infection, l’écoulement peut être transparent pour ensuite devenir purulent.


Le chien qui a un corps étranger ou un polype dans la cavité nasale connaît des symptômes tels que des reniflements, des éternuements ainsi que de la fièvre.

Lors de la modification d’une tumeur, le nez peut changer de forme.


Le nez peut saigner en raison d’un trouble de la coagulation (ce qui arrive parfois en cas d’empoisonnement par raticide), d’un traumatisme ou d’une tumeur dans la cavité nasale.


Diagnostic et traitement


En cas d'écoulement nasal chez le chien, l’examen de choix pour explorer les cavités nasales est la rhinoscopie.


Lors de la présence d’une tumeur, le vétérinaire réalise une biopsie de celle-ci pour l’analyser. Parfois, la tumeur peut être retirée sans autre intervention chirurgicale. Afin d’avoir une image de la modification et de l’étendue de la tumeur, le vétérinaire peut réaliser un scanner de la cavité nasale.


Si un corps étranger est retrouvé, il faut le retirer et examiner l’ensemble de la cavité nasale pour détecter toute blessure. Lorsque le chien se réveille après l’anesthésie, les symptômes ont normalement disparu.


Un animal qui a le nez qui coule peut aussi avoir attraper la toux de chenil. Il s'agit d'une infection nécessitant une traitement par voie générale.


En cas de suspicion de trouble de la coagulation, des explorations sanguines sont réalisées.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.