Dysplasie des hanches chez le chien

Dysplasie des hanches chez le chien

La dysplasie des hanches signifie que les os de l'articulation de la hanche sont mal ajustés, c'est à dire que la tête du fémur ne s'emboîte pas bien dans la cavité de l'articulation de la hanche au niveau du bassin, ce qui entraîne une laxité de l'articulation. Plus l'articulation est laxe, plus la dysplasie est sérieuse.

Un chien dont l'articulation de la hanche est très laxe va avec le temps souffrir d'arthrose, parfois dès sa jeunesse. L'arthrose engendre beaucoup des symptômes que l'on observe chez les chiens souffrant de dysplasie de la hanche.
La dysplasie de la hanche et l'arthrose qui en résulte constituent une affection très complexe qui dépend de beaucoup de facteurs. Deux chiens par ailleurs très similaires peuvent développer la maladie de manière très différentes.

Élevage et environnement

L'élevage joue un rôle important dans le développement de la dysplasie de la hanche, mais n'est pas le seul facteur. La croissance du chien, son exercice physique, son alimentation ou encore son sens de la coordination sont également des facteurs importants.
La dysplasie des hanches est une maladie "à seuils". Ceci signifie que le chien ne montrera des signes de la maladie qu'au-dessus d'un certain seuil. Un chien porteur du gène défectueux mais qui a été élevé dans de bonnes conditions ne dépassera peut-être pas le seuil et ne montrera donc pas de signe de la maladie. De même, un chien dont les gènes sont bons pourra dépasser le seuil si sa croissance s'est déroulée dans de mauvaises conditions.
Il n'est donc pas possible d'éliminer le problème uniquement en sélectionnant exclusivement des chiens ne montrant aucun signe de la maladie pour la reproduction. Même si un chien ne manifeste aucun symptôme il peut tout de même être porteur des gènes de la dysplasie.

Diagnostic et surveillance

Pendant des années, on a eu recours aux examens radiologiques des hanches pour évaluer l'état des hanches des chiens et ainsi améliorer la probabilité de choisir les individus appropriés pour la reproduction. Plus un chien est âgé et plus la probabilité est grande qu'il manifeste des signes de la maladie. C'est la raison pour laquelle seuls les chiens de plus d'un an sont évalués. Le but est de rechercher des signes de laxité de l'articulation et tout signe d'arthrose. La méthode est loin d'être parfaite mais augmente tout de même la probabilité de sélectionner les bons chiens pour la reproduction.
La possibilité d'utiliser une échographie ou tomographie (CT) est étudiée, dans le but de compléter l'examen en question afin d’améliorer l’exactitude des résultats.
Les examens radiographiques sont aussi utilisés pour évaluer l'état des hanches chez les chiens plus âgés. De nombreux chiens souffrent d'arthrose au niveau de différentes articulations avec l'âge et certains chiens montrent alors des signes de dysplasie des hanches.

Symptômes de la dysplasie des hanches et signes à détecter

Un jeune chien peut avoir les hanches laxes (et donc une dysplasie des hanches) sans montrer de symptôme. S'il est traité correctement et entraîné il peut se passer beaucoup d'années avant qu'il n'en soit gêné. C'est pourquoi les signes de la maladie ne sont pas toujours visibles.
Lorsque le chien montre des signes de dysplasie des hanches les symptômes ne sont pas très spécifiques :

Si l'on observe plusieurs de ces signes chez son chien il faut dans tous les cas le faire examiner par un vétérinaire.

Exercice et repos

La dysplasie des hanches et l'arthrose douloureuse ne disparaissent pas avec le repos, comme dans le cas d'une blessure. Un chien souffrant de dysplasie des hanches a besoin de bouger mais de manière correcte. La musculature des cuisses et du dos a besoin d'être renforcée et les articulations sollicitées, sans être surchargées bien sûr par de trop longues promenades ou courses à pied. Les étirements, la physiothérapie et les exercices d'équilibre sont recommandés et peuvent nettement réduire les symptômes. Beaucoup de propriétaires font aussi faire de la natation à leurs chiens, et même si cela ne permet pas spécifiquement de renforcer la capacité à marcher correctement sur les pattes arrières, ça constitue un exercice physique amusant et plus doux qui peut aussi aider les chiens en surpoids à en perdre.

Un chien dont l'articulation de la hanche est surchargée peut avoir très mal aux hanches. Dans de tels cas, il doit se reposer quelques jours.

Traitement conservateur

Le traitement de chiens montrant des symptômes de dysplasie des hanches repose sur 4 piliers :

Surveillance du poids

Le maintien d'un poids raisonnable est le moyen le plus efficace de soulager les symptômes chez les chiens atteints qui sont en surpoids. Il a été démontré que les chiens à surcharge pondérale manifestent davantage de symptômes que les chiens ayant un poids normal, et qu'ils en sont moins gênés. De plus les chiens de poids normal peuvent être soulagés à l'aide de moins de médicaments, non seulement du fait de leur poids moindre, mais aussi parce qu'ils ont moins mal tout simplement.

Suppléments alimentaires

Il existe de nombreux compléments alimentaires pour le soin des articulations sur le marché. Les huiles de poisson à forte teneur en Oméga-3 font partie des compléments alimentaires dont l'effet positif a été démontré scientifiquement. Les oméga-3 peuvent réduire le besoin en médicaments et existent sous forme de compléments alimentaires séparés ou inclus dans les aliments complets spécialement conçus pour les chiens souffrant de douleurs articulaires.

La glucosamine est un autre complément alimentaire que nous recommandons souvent. Son efficacité est moins étayée scientifiquement, mais selon notre expérience elle a un effet positif chez de nombreux chiens, quoique pas tous. Cela vaut souvent la peine d'essayer.

Exercice physique

Un exercice physique adapté est important comme mentionné ci-dessus, tant pour garder un poids raisonnable que pour maintenir une musculature autour de l'articulation douloureuse. L'exercice peut en outre améliorer bien d'autres fonctions du corps et améliore ainsi la qualité de la vie en général.
De manière générale, la pratique de mouvements modérés est également utile pour remobiliser l'articulation après d'autres types d'interventions chirurgicales, notamment une opération des ligaments croisés comme la TPLO chez le chien.

Médicaments

Les chiens souffrant de douleurs doivent bien sûr recevoir un traitement anti-douleur. Il peut s'avérer nécessaire de recourir à un traitement anti-douleur et anti-inflammatoire pendant des périodes plus ou moins longues. Le but est d'administrer aussi peu de médicaments que possible, tout en veillant au bien-être du chien.