Dermatite pyotraumatique chez le chien

Dermatite pyotraumatique chez le chien

La dermatite pyotraumatique appelée également hot-spot ou dermatite suintante aiguë est une affection localisée de la peau assez répandue chez le chien. Toutes les races sont concernées, mais la dermatite pyotraumatique touche plus les races à poils longs et/ou denses comme le retriever, le Rottweiler et le Terre-Neuve.

La dermatite pyotraumatique est due à de nombreux facteurs, tels que des parasites (puces, poux, tiques), des allergies ou un poil dense et humide.

Symptôme de la dermatite pyotraumatique chez le chien

La dermatite pyotraumatique se manifeste souvent sous la forme d’une lésion suintante, voire purulente. L’animal s’inflige lui-même cette lésion par un grattage violent, souvent au cours de la nuit. La lésion est très douloureuse. Elle se situe le plus souvent sur les joues, sur la nuque/le cou, le dos, les cuisses et la base de la queue.

Que peut-on faire soi-même ?

Afin de prévenir la dermatite pyotraumatique chez le chien, le poil doit rester démêlé et sec. Vérifiez que le chien n’a pas de parasites (puces, poux ou tiques) ou de petites blessures qui peuvent causer le début d’une dermatite pyotraumatique.

Il est difficile d’empêcher le chien de se baigner l’été. Pensez au fait qu’un poil qui semble sec à la surface peut être humide près de la peau. Au stade précoce de la dermatite pyotraumatique, l’infection peut être arrêtée et guérie si la peau est tondue et lavée avec des agents antibactériens, comme la chlorhexidine.

Quand consulter un vétérinaire ?

Contactez le vétérinaire si l’infection s’étend ou si le chien souffre visiblement de l’irritation.

Traitement de la dermatite pyotraumatique chez le vétérinaire

Le traitement consiste d’abord à tondre la peau sur une partie plus étendue de plusieurs centimètres que la lésion. La dermatite pyotraumatique peut être relativement douloureuse, raison pour laquelle un sédatif peut être administré avant la tonte et le traitement. Le chien doit porter une collerette pour l’empêcher de lécher, gratter ou aggraver la dermatite pyotraumatique. Un traitement analgésique est administré.

Pour les chiens souffrant de dermatite chronique, il faut trouver l’étiologie de la lésion pour éviter les rechutes.