Constipation chez le chien

Constipation chez le chien

La constipation se définit comme une réduction de la fréquence d’émission des selles et d’une diminution de leur teneur en eau.

Cause de la constipation chez le chien

Les causes de la constipation chez le chien peuvent être variées.

Une cause habituelle est une ingestion trop importante d’aliments difficiles à digérer pour le chien, par exemple des os à mâcher, du crottin de cheval, des aliments pour chevaux (la pulpe de betterave, des flocons de betteraves déshydratés ou de l’avoine), de la couenne de porc, des graines pour les oiseaux.

Le chien constipé peut également avoir ingéré une quantité trop importante de nourriture ou un corps étranger (par exemple un jouet) qui obstrue son intestin.

Si le chien a mal dans la région anale, il peut ne pas vouloir faire ses besoins et présenter du ténesme. Les selles restent dans le rectum, et l’intestin continue à absorber l’eau des selles. Elles deviennent alors de plus en plus dures et donc de plus en plus difficiles à éliminer. La douleur pouvant engendrer la constipation peut venir d’une proctite (inflammation du rectum), d’une hernie périnéale (chirurgie de la hernie du chien) ou d’un problème de glandes anales. Une hyperplasie de la prostate peut comprimer l’intestin et gêner le chien à déféquer.

Le chien peut aussi souffrir d'affections de l’appareil locomoteur (orthopédiques/neurologiques) ainsi que toutes les maladies systémiques qui rendent difficile la position pour déféquer.

Le manque d’exercice peut aussi être la source de constipation. L’exercice contribue à raccourcir le temps de passage des aliments dans le côlon. Plus les selles mettent de temps à passer dans l’intestin, plus longtemps l’eau est absorbée et plus le passage dans le côlon est difficile. La consistance des selles est donc augmentée.

L’hydratation et un côlon en bonne santé sont des éléments essentiels pour évacuer les selles. Si le chien est déshydraté, ses selles deviennent dures et ont du mal à passer. Le chien doit boire de 40 à 50 ml d’eau par kilo de poids et par jour.

Les autres causes de constipation chez le chien sont les effets secondaires des médicaments, l’âge, le stress ou une obstruction mécanique dans l’intestin comme une tumeur, un granulome ou un abcès.

Si un chiot est constipé, c’est souvent parce que la chienne ne l’a pas assez léché après la tétée. La constipation peut aussi signifier que la chienne ne donne pas assez ou trop de lait ou que son état général est altéré ; ce sont les mêmes raisons qu’en cas de diarrhée.

Symptômes de la constipation chez le chien

Les symptômes peuvent être un état général diminué, du ténesmedes vomissements, une palpation abdominale tendue.

Dans les cas les plus graves, le chien peut souffrir d’une formation de gaz, c’est-à-dire un iléus qui peut être fatal s’il n’est pas soigné.

Que peut-on faire soi-même ?

Si l’état général du chien ne semble pas affecté et s’il n’existe aucune raison de croire que la raison de la constipation est sérieuse, le maître peut essayer de traiter le chien à la maison. 

Quand consulter un vétérinaire ?

Traitement chez le vétérinaire

Le vétérinaire effectue un examen clinique pour évaluer l’état général du chien et le type de constipation. Il procède éventuellement à une radiographie.

Selon l’état général du chien, le type de constipation et sa cause, le chien peut être admis à l’hôpital ou à la clinique vétérinaire pour suivre le traitement. Le traitement est sous forme de perfusion et son but est d’augmenter la quantité de liquide dans l’intestin afin de ramollir les selles. Un lavement (à l’eau ou autre) est souvent administré au chien sous sédation (calmant) ou anesthésie. Il est normalement aussi sous lactulose et suit un régime facile à digérer.

Les selles du chien sont examinées et une radiographie de suivi est effectuée après l’évacuation de l’intestin.