Vomissement et diarrhée aigüe chez le chat

Vomissements et diarrhée aigus chez le chat

Une gastro-entérite aiguë est l’expression utilisée par le vétérinaire pour une inflammation aiguë de la muqueuse intestinale et elle se présente sous forme de vomissements et/ou de diarrhée.

Cause des vomissements et/ou d'une diarrhée chez le chat

Des vomissements aigus et/ou une diarrhée peuvent avoir plusieurs causes. Le chat peut avoir ingéré des aliments inappropriés ou impropres dans lesquels des bactéries peuvent affecter directement ou indirectement les fonctions digestives via des toxines (poison).

Des virus contagieux peuvent souvent causer des réactions aiguës. Les parasites intestinaux et la réaction aux médicaments ou l’empoisonnement sont d’autres causes des vomissements et/ou de diarrhée. Un objet inapproprié (corps étranger) qui irrite l’estomac ou l’intestin ou qui y reste bloqué cause le plus souvent des vomissements, mais parfois de la diarrhée. Les vomissements et la diarrhée sont aussi les symptômes d’une allergie ou d’une maladie dans d’autres organes comme le foie, les reins, le pancréas ou la glande thyroïde.

Symptômes de la gastro-entérite aigüe chez le chat

Les symptômes les plus fréquents d’une gastro-entérite aiguë sont les vomissements et/ou la diarrhée, souvent avec des épisodes violents, suivis par une déshydratation et un taux de sodium perturbé. En cas de vomissements répétés ou des diarrhées intenses, l’état du chat peut rapidement devenir critique.

Besoin de liquide

En cas de vomissements importants et de diarrhée, le corps perd du liquide et des électrolytes. Le corps ne reçoit pas les liquides normalement transmis par l’alimentation. Le chat doit absolument recevoir suffisamment de liquide avec un complément d’électrolytes (sels).

Si le chat ne garde pas les liquides et en perd davantage par les vomissements et/ou la diarrhée, il peut subir une déshydratation. Cet état peut devenir critique et mortel. Les chats vieux et très jeunes sont souvent plus sensibles à la déshydratation.

Que peut-on faire soi-même ?

Dans des cas de vomissements aigus et/ou de diarrhées moins prononcés, vous pouvez prendre des mesures simples à la maison. Le plus important est de laisser reposer l’estomac et l’intestin occasionnellement pendant 1 heure, mais vous pouvez proposer de l’eau. Tant que le chat continue à vomir, ne lui offrez rien à manger.

Les chats ne doivent pas rester longtemps sans manger, car ils risquent de développer la lipidose hépatique. Les jeunes chats sont plus sensibles lorsqu’ils ne mangent pas, il faut donc éviter un jeûne total. Des aliments très digestes et pauvres en graisses comme du poisson cuit ou du poulet cuit sont conseillés. Des aliments préparés en cas de vomissements et/ou de diarrhée sont normalement en vente chez le vétérinaire. Les pansements intestinaux sont à privilégier lorsque les vomissements cessent. Il contient normalement des ingrédients constipants et de « bonnes bactéries ». La pharmacie et le vétérinaire proposent des pansements intestinaux sans ordonnance. Il existe un vaccin annuel contre le parvovirus. Le parvovirus est assez rare aujourd’hui grâce à la vaccination.

Le chat peut être sous traitement avec des médicaments dont les effets secondaires sont des vomissements ou la diarrhée (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Si un médicament produit de tels effets secondaires, arrêtez sa prise et consultez un vétérinaire.