Typhus chez le chat

Typhus ou panleucopénie féline

Le typhus est une maladie virale due à un parvovirus. On l’appelle aussi panleucopénie féline. Cette pathologie est très fortement contagieuse : il est donc capital de protéger votre chat en le faisant vacciner.

Quel est le mode de contamination du typhus chez le chat ?

Le virus résiste 6 jours dans les matières organiques et plusieurs mois dans le milieu extérieur.

Il atteint essentiellement les jeunes chatons de moins de 6 mois mais peut également toucher des chats adultes. La transmission se fait majoritairement par contact oro-nasal par l’intermédiaire de sécrétions ou excrétions contenant le virus.

Une contamination indirecte est possible : même un chat d’appartement qui ne sort pas et qui n’a aucun contact avec d’autres chats peut attraper la maladie car nous pouvons véhiculer ce virus par l’intermédiaire de nos vêtements, chaussures...

D’où l’importance de vacciner tous les chats contre le typhus, même ceux qui n'ont pas accès à l'extérieur.

Quels sont les symptômes du typhus chez le chat ?


Les chats atteints de typhus peuvent présenter différents symptômes :

Les analyses sanguines faites par le vétérinaire révèlent très souvent une diminution du nombre de globules blancs (d’où le nom de panleucopénie féline), et parfois une baisse du taux de potassium, de l’albumine, de la glycémie et du nombre de plaquettes sanguines.

Tous les symptômes ne sont pas forcément présents, notamment en début de maladie.

Le typhus est une maladie grave et il est donc important de contacter très rapidement votre vétérinaire si votre chat présente ne serait-ce qu'un de ces symptômes afin de mettre en place, au plus vite, un traitement adéquat.

Traitement et pronostic du typhus chez le chat

Il n’existe pas de traitement spécifique du typhus ayant prouvé son efficacité. Le traitement d’un chat atteint de typhus est surtout symptomatique et nécessite très souvent une hospitalisation :

Le pronostic est réservé et le taux de mortalité élevé (une étude allemande portant sur 244 chats atteints de typhus a montré un taux de mortalité de 49 %).

La vaccination contre le typhus chez le chat

Il est nécessaire de rappeler que la vaccination, bien que très importante, ne protège jamais à 100%. Certains chats peuvent attraper le typhus en étant correctement vacciné, particulièrement lorsque la pression infectieuse est importante.

Dans les premières semaines de sa vie, le chaton est protégé du typhus grâce aux anticorps transmis par sa mère au cours de la gestation, puis par le colostrum. (Le colostrum est le lait sécrété par les mammifères femelles en fin de gestation, c'est donc le premier lait ingéré après l'accouchement).

Vers l’âge de 5 à 6 semaines, le taux d’anticorps maternels diminue et n’est plus suffisant pour assurer la protection du chaton.

Il est recommandé pour les chats qui ont accès à l’extérieur de se faire vacciner à 8 semaines, 12 semaines et 16 semaines puis de faire un rappel à un an. La fréquence des rappels sera discutée avec votre vétérinaire traitant en fonction du mode de vie du chat.

Si vous oubliez de faire les rappels de vaccin, votre chat ne sera plus correctement protégé.

Si votre chat est adulte et qu’il n’a encore jamais été vacciné, il n’est pas trop tard : la vaccination peut être réalisée à tout âge.

Le typhus est une maladie très grave responsable d'une importante mortalité chez le chat. N'hésitez donc pas à contacter votre vétérinaire pour faire un point sur les vaccinations réalisées et/ou à réaliser pour votre chat. 

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.