Stase urinaire chez le chat

Stase urinaire chez le chat

La stase urinaire touche surtout le chat mâle, car son urètre est plus long et plus fin que celui de la femelle. La stase urinaire peut constituer une maladie fatale qui nécessite des soins en urgence.

Les causes d'une stase urinaire chez le chat

Une stase urinaire peut être causée par un calcul dans la vessie qui reste bloqué dans l’urètre. Un « bouchon » composé entre autres de cellules et de cristaux peut aussi produire une stase urinaire ou dysurie. D’autres causes possibles sont des spasmes ou des gonflements qui bloquent les voies urinaires et empêchent le chat d’uriner.

Quels sont les symptômes d'une stase urinaire chez le chat ?

Le chat essaye d’uriner plusieurs fois, mais sans résultat ou alors seules quelques gouttes souvent mélangées à du sang. La vessie se remplit d’urine qui arrive en continu des reins, elle grossit sans pouvoir se vider normalement. Le chat se montre inquiet et manifeste des signes de douleur lorsqu’il essaye d’uriner.

Le propriétaire peut mal interpréter les symptômes et penser que le chat est constipé. Le propriétaire peut avoir observé des problèmes bénins par le passé, tels que du sang dans l’urine et de fréquentes visites dans le bac à litière. En cas de stase urinaire, plus le temps passe (en quelques heures), plus l’état général du chat se dégrade. Cette situation peut être fatale en raison du développement d’une insuffisance rénale aiguë.

Diagnostic

Un diagnostic par imagerie tel que radiographie et échographie peut s’avérer nécessaire pour vérifier si un calcul bloque l’urètre.

Quel traitement ?

Vous devez consulter le vétérinaire rapidement en cas de suspicion de stase urinaire. Il s’agit d’une véritable urgence. La fonction rénale du chat peut être contrôlée à l’aide d’une analyse sanguine, car une insuffisance rénale aiguë modifie la composition du sang ce qui peut mettre la vie de l’animal en danger et nécessite donc un traitement médical. L’insuffisance rénale peut même empêcher la possibilité d’une anesthésie en urgence.

Pour lever la stase urinaire, il faut en général anesthésier le chat pour vider sa vessie et rincer l’urètre. Si la stase urinaire est due à un bouchon dans l’urètre, un massage délicat de l’urètre peut être utile. Un cathéter est introduit pour déboucher l’urètre et le cathéter est ensuite introduit dans la vessie pour la vider. Parfois un cathéter est fixé à l’aide de points de suture et maintenu en place quelques jours pour faciliter le passage de l’urine.

Après la résorption de la stase, le traitement ultérieur dépend de la cause sous-jacente de la stase, de sa gravité et si des complications sont apparues. Les dommages rénaux peuvent être réversibles, mais le chat peut avoir besoin d’une perfusion pendant quelques jours. Lors d’inflammations importantes, une nouvelle stase urinaire peut rapidement réapparaître. Quelques jours d’hospitalisation sont en général nécessaires avec réhydratation et administration d’analgésiques. Le traitement ultérieur à domicile dépend de l’origine de la stase urinaire.

Si la stase n’est pas résorbée ou si le chat a des problèmes récurrents de stase, la partie inférieure de l’urètre et du pénis peut être retirée chirurgicalement pour faciliter la miction.

Quand consulter un vétérinaire ?

Si le chat urine dans des endroits inadaptés ou a du mal à uriner, il faut toujours consulter un vétérinaire pour lui demander conseil. Si le chat ne peut plus uriner du tout, vous devez immédiatement consulter un vétérinaire.

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.