Problème dentaire chez le chat

Problème dentaire chez le chat

La parodontite, en particulier engendrée par la présence excessive de tartre, est l’affection dentaire la plus fréquente chez le chat.

Les lésions sont douloureuses et inconfortables. Si elles ne sont pas traitées, une prolifération de bactéries autour des dents atteintes survient. Les bactéries passent ensuite dans le sang et forment des abcès bactériens ailleurs dans le corps. Une bonne hygiène dentaire est la solution pour garder un chat longtemps en bonne santé.

Comment se forme la parodontite ?

Les particules alimentaires et les bactéries s’accumulent le long de la gencive et forment des plaques. Si la plaque n’est pas éliminée, les minéraux dans la salive réagissent avec la plaque et forment le tartre. Le tartre irrite la gencive et crée une inflammation de celle-ci. Cette inflammation produit la formation de poches parodontales entre les dents et la gencive et favorisent la croissance bactérienne dans la cavité buccale. La parodontite peut engendrer un déchaussement des dents, former des abcès, détruire le tissu osseux autour des dents et devenir une infection. L’âge et la mauvaise santé sont des facteurs pouvant causer et favoriser la parodontite. Les chats qui ne mangent pas de croquettes et qui n’ont pas les dents nettoyées quotidiennement sont plus exposés aux problèmes dentaires, car le tartre se forme plus rapidement. Les chats qui se lèchent beaucoup la fourrure sont aussi plus exposés, car les poils restent entre leurs dents, ce qui favorise l’accumulation de bactéries et de problème dans les gencives.

Les symptômes de la parodontite chez le chat

Certains chats se grattent autour de la bouche en raison de la douleur ou de l’inconfort ou hésitent à ouvrir la bouche. Les autres symptômes sont : un manque d’appétit, des problèmes pour mâcher, la salivation ou des changements de comportement tels que de l’agressivité, de l’irritabilité ou de l’abattement. Normalement, un chat ne souffre pas de tous ces symptômes.

La parodontite se compose de plusieurs étapes selon l’avancée de la maladie.

Le premier et le deuxième stade de la maladie sont traités grâce à l’élimination du tartre et du polissage des dents sous anesthésie chez le vétérinaire, associés à des soins préventifs à la maison. Le troisième et le quatrième stade sont traités de manière identique, mais peuvent nécessiter l’extraction dentaire et parfois une chirurgie des gencives pour remédier à de blessures graves. 

La parodontite est une maladie irréversible, le meilleur traitement étant d’essayer de prévenir son développement initial. La prévention passe par une gestion correcte de l’alimentation ainsi que l’élimination régulière du tarte.

Résorption dentaire

Les chats peuvent aussi être atteints de résorption dentaire. Il s’agit d’une maladie lors de laquelle la dent se résorbe de l’intérieur. Selon certaines études, elle atteint 60 % des chats de plus de 5 ans. Aucun traitement existant ne peut arrêter le processus de résorption une fois qu’il est engagé. C’est une maladie douloureuse qui doit être traitée rapidement. Les dents du chat doivent donc être examinées régulièrement.

Une fois le diagnostic de la résorption dentaire établi, le traitement consiste à arracher les dents. Si les racines de la dent atteinte se sont ossifiées, il faut utiliser une fraise pour éliminer la couronne de la dent.

En cas de fracture dentaire, celle-ci doit être traitée. Si la pulpe de la dent est exposée, la dent ou la racine doit être plombée ou la dent doit être extraite. La fracture dentaire doit toujours être traitée, qu’il s’agisse d’une dent de lait ou d’une dent définitive.

 

 

Contactez un vétérinaire

Parfois les symptômes décrits dans cet article nécessitent une prise en charge, parfois non. Nous vous recommandons pour cette raison de vous faire conseiller par un vétérinaire.

Trouver une clinique qui peut vous aider.