Infection oculaire chez le chat

Infection oculaire chez le chat

Une infection signifie qu’un agent contagieux comme une bactérie ou un virus a infecté l’œil. L’infection peut aussi provenir d’un champignon ou d’un parasite, plus habituel dans le sud de la France.

Il est important de distinguer une infection oculaire d’une inflammation oculaire.

Symptômes de l'infection oculaire chez le chat

Les symptômes suivants sont représentatifs d’une inflammation : rougeurs, gonflement, chaleur ou douleur.

Cause de l'infection

Le chat, contrairement au chien, est infecté le plus souvent par un virus qui peut aussi être la cause principale d’une infection oculaire : l’Herpes Virus. De nombreux chats sont porteurs du virus de l’herpès qui reste dormant dans le corps et qui peut, en cas d’activation, engendrer des problèmes. Cela peut se produire en cas de stress. Les jeunes chats souffrant d’infections causées par l’herpès peuvent avoir des symptômes tels que les yeux qui coulent, un rhume et de la fièvre alors que les chats plus âgés ont plus souvent des plaies douloureuses à différents niveaux dans la cornée ou la conjonctive, c’est-à-dire la membrane qui recouvre l’œil.

Le chat peut aussi avoir des infections provenant d’autres causes. Cela peut être, par exemple, une mauvaise qualité des larmes qui entraine une sècheresse oculaire (kératoconjonctivite sèche, KCS), une irritation causée par la paupière qui ne se ferme pas correctement (entropion/ectropion) ou une blessure.

Traitement de l'infection oculaire chez le chat

Il est très important de trouver la cause sous-jacente à l’infection afin de ne pas traiter inutilement l’œil avec des antibiotiques.

Les antibiotiques doivent être utilisés uniquement pour traiter une infection bactérienne. Or, ces dernières sont rarement la cause principale des symptômes oculaires. Ainsi, lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient, l’état de l’œil ne s’améliore que temporairement, uniquement pendant la durée du traitement, grâce au nettoyage et à l’effet lubrifiant des médicaments.

Une infection généralisée peut aussi engendrer des symptômes d’inflammation oculaire.