Chat qui a avalé un corps étranger

Chat qui a avalé un corps étranger

Les corps ou objets étrangers dans l'estomac ou les intestins est le terme vétérinaire pour désigner le fait qu'un chat a avalé un objet inapproprié. Les jeunes chats jouent volontiers avec des fils, ficelles, boules Quiès, ou autres objets incongrus ce qui peut occasionner des désordres. Le pronostic vital peut être engagé en cas de complications.

Si l'objet avalé passe dans l'intestin et s'y coince, il obstrue le passage. La situation devient alors critique puisque l'objet en question bloque le transit et compromet l'irrigation sanguine intestinale. Si l'objet continue son transit, il peut perforer la paroi intestinale. Dans ce cas l'objet peut se retrouver avec le contenu de l'intestin dans la cavité abdominale et provoquer une péritonite. Si tel est le cas, l'état général du chat s'aggrave rapidement et sa vie peut être en danger.

Symptômes du chat qui a avalé un corps étranger

Si un chat a un corps étranger dans l’estomac ou intestin, les symptômes varient grandement en fonction de sa localisation. Les vomissements sont fréquents, souvent après que le chat ait bu ou mangé. Le chat peut aussi vomir sporadiquement sur une longue période de temps si l'objet reste coincé dans l'estomac. Le chat cesse généralement de manger et de boire en raison de l'obstruction intestinale, mais continue souvent de vomir. Certains chats avec des objets étrangers dans le tractus gastro-intestinal ne vomissent cependant pas, ce qui complique le diagnostic.

La présence d'objets inappropriés dans l'estomac ou l'intestin peut provoquer un dégradation progressive ou très rapide de l'état général. Une détérioration aiguë de l'état de santé peut être due à une déshydratation, mais également à des lésions ou douleurs de la muqueuse intestinale causés par la pression de l'objet.

Les vomissements peuvent également être des symptômes d'autres maladies telles que la gastro-entérite (inflammation de l'estomac et de l'intestin) ou des maladies d'autres systèmes organiques tels que le foie, les reins ou le pancréas.

Que peut-on faire soi-même si son chat a avalé un corps étranger ?

Il existe des moyens médicaux pour faire vomir un chat, mais ils sont réservés aux vétérinaires.
Le propriétaire ne peut rien faire et ne doit rien faire en ce sens.

Quand consulter un vétérinaire ?

Si le propriétaire observe que son chat a avalé un objet étranger, il doit immédiatement consulter un vétérinaire pour tenter d'induire des vomissements à l'aide de médicaments. Cela doit être fait dès que possible après l'ingestion. Si le chat présente un état général altéré ou vomit fréquemment, il faut également consulter un vétérinaire.

Diagnostic

Le vétérinaire effectue un examen clinique minutieux qui inclut la palpation, c'est-à-dire le fait de palper le ventre. En cas de suspicion d'objet inapproprié dans l'estomac ou l'intestin, l'examen est généralement complété par des radios ou échographies. Tous les corps étrangers ne sont cependant pas visibles aux rayons X ou aux ultrasons, loin de là. L'examen est parfois également complété par un examen radiographique à produits de contraste.

Pour effectuer une radiographie à produits de contraste, on fait boire au chat un liquide radio-opaque qui se fixe ou est absorbé par l'objet étranger. Des radiographies sont prises toutes les heures ou toutes les deux heures afin de permettre de localiser l'objet.

Il peut être difficile de diagnostiquer des objets étrangers dans l'estomac ou l'intestin. Parfois les symptômes déterminent le traitement.

Traitement par le vétérinaire d'un chat qui a avalé un corps étranger

Si l'objet étranger a été avalé au cours des dernières heures, le vétérinaire peut parfois le faire sortir en administrant un produit provoquant des vomissements. Le propriétaire ne doit jamais lui-même tenter de faire vomir son chat.

Si l'état général du chat est affecté et qu'il a vomi plusieurs fois, une solution de réhydratation lui sera en général administrée par voie intraveineuse pour compenser la déshydratation. Puisque la présence d'un objet étranger dans l'estomac ou l'intestin est souvent douloureuse, le traitement inclut habituellement un anti-douleur.

Si un objet étranger a été détecté dans l'estomac et que les tentatives de vomissements ne donne aucun résultat ou semblent inappropriées, l'objet peut être retiré à l'aide d'un endoscope. Cela signifie que l’estomac est examiné au moyen d’un long instrument flexible doté d’une caméra au bout. L'objet peut souvent être retiré de l'estomac par différents moyens.

Si un vétérinaire soupçonne qu'un objet étranger est coincé dans l'intestin, une intervention chirurgicale s'avère souvent préférable. L'intestin est ouvert et l'objet retiré. Parfois il est nécessaire d'ouvrir l'intestin à plusieurs endroits ce qui complique l'opération. Si l'objet est coincé dans ou près du colon, il est en général possible de l'éliminer par l'anus, à l'aide de massages.

Cette intervention se fait sous anesthésie quelle que soit la méthode choisie par le vétérinaire. Le pronostic d'une chirurgie abdominale du chat visant à retirer un objet étranger est relativement bon, à condition que l'objet en question ne soit pas resté longtemps dans l'intestin et ne l'ait pas endommagé. Si le contenu de l'intestin a eu le temps de fuir dans la cavité abdominale au travers de la paroi intestinale perforée, le taux de mortalité est hélas très élevé (80 à 90%).

Soins ultérieurs

Après une chirurgie intestinale, le chat doit généralement rester hospitalisé quelques jours pour un traitement de suivi comprenant une hydratation par voie intraveineuse, un traitement de la douleur et de petites quantités d'aliments digestes. Le chat reste généralement hospitalisé jusqu'à ce que les aliments de son régime soient digérés sans complications et que l'état général soit amélioré.

Il est recommandé de poser une collerette au chat pendant environ 10 à 14 jours pour l'empêcher de lécher la plaie. La cicatrice doit être vérifiée quotidiennement et toute apparition de saignement, de pus, de rougeur, d'inflammation ou autre modification nécessite de consulter un vétérinaire. Les premiers jours, le chat suit un régime particulier en petites portions plusieurs fois par jour. La quantité de nourriture peut ensuite être augmentée progressivement jusqu'à redevenir normale.

Les points de suture sont en général retirés au bout de 10 à 12 jours. Il n'est cependant pas rare que les points de suture soient faits avec du fil résorbable qui ne nécessite pas d'être retiré puisqu'il se résorbe de lui-même après 2 à 3 semaines. Le vétérinaire donne des conseils spécifiques adaptés à l'individu en question lors de la sortie de la clinique.