Asthme chez le chat

Asthme chez le chat

L’asthme est une affection des voies respiratoires pouvant concerner les chats des deux sexes. L’asthme affecte normalement le chat jeune ou d’âge moyen et le siamois est plus touché que les autres races.

Symptômes de l'asthme chez le chat

Un chat souffrant d’asthme a des difficultés respiratoires de degrés variés. Les autres symptômes sont la toux, des éternuements et la respiration avec la bouche ouverte. Les difficultés respiratoires proviennent d’une forte production de mucus dans les petits passages des poumons (bronches) et/ou de la diminution du diamètre des bronches. Le flux d’air est alors restreint. Si cette condition dure longtemps et affecte suffisamment de voies aériennes, elle peut s’avérer mortelle.

Vous devez consulter un vétérinaire aussi rapidement que possible si le chat présente ces symptômes, mais le transport doit s’effectuer sans stress, car le stress risque d’empirer les symptômes.

Diagnostic

Le diagnostic est établi à l’aide d’une radiographie des poumons qui permet d’éliminer les autres causes de problèmes cardio-respiratoires, comme l’hypertrophie du cœur, du liquide dans les poumons (œdème pulmonaire) ou le cancer. Les antécédents médicaux et une radiographie des poumons du chat permettent souvent d’établir le diagnostic, mais parfois une analyse des cellules présentes dans les poumons est effectuée. Un tel échantillon est pris en introduisant un mince tuyau dans les poumons par la trachée. Il est prélevé sous anesthésie générale ou avec un sédatif puissant.

Traitement de l'asthme chez le chat

En cas de difficultés respiratoires, un supplément d’oxygène peut être apporté au chat en plaçant ce dernier par exemple dans une cage à oxygène. Un sédatif est administré afin que le stress n’accentue pas les problèmes, ainsi que des médicaments qui élargissent les bronches et réduisent l’inflammation dans les poumons.

Il est préférable de trouver la cause de l’asthme et de l’éliminer de l’environnement du chat, afin que le chat n’y soit plus exposé. Mais cela s’avère souvent difficile et si c’est le cas, un traitement médical est administré pour réduire le problème, souvent sous forme de stéroïdes et/ou de médicaments qui élargissent les voies respiratoires (broncho-dilatateur). Si le chat coopère, le traitement peut se présenter sous la forme d’inhalations 1 à 2 fois par jour, à l’aide d’un petit masque placé sur son nez. L’avantage du traitement par inhalations est qu’il produit moins d’effets secondaires. Les deux types de médicaments existent aussi en comprimés.

Si le traitement est donné à temps, les résultats sont bons. De nombreux chats vivent sans symptômes pendant plusieurs années.

Ne pas oublier

L’asthme peut s’aggraver avec les polluants classiques tels que la fumée de cigarette, le pollen et la poussière du bac à litière ou des tapis. Le stress peut aggraver la condition.

Quelques conseils lorsque son chat souffre d'asthme