La TTA chez le chien (opération des ligaments croisés)

TTA signifie « Tibial Tuberosity Advancement ». C’est l’une des techniques chirurgicales possibles après une rupture des ligaments croisés chez le chien.

Reims - CHV Pommery

226 boulevard Pommery 51100 Reims
Voie d’accès 03 26 85 85 85

La rupture des ligaments croisés chez le chien

Contrairement à l’homme, dont les ligaments croisés se déchirent souvent suite à de fortes sollicitations, par exemple lors d’un accident de sport, chez le chien la rupture des ligaments croisés est généralement la conséquence d’une maladie dégénérative. Il s’agit le plus souvent d’une rupture du ligament croisé antérieur qui empêche normalement le déplacement vers l’avant du tibia par rapport au fémur. La rupture du ligament croisé déclenche ledit « phénomène de tiroir » : le tibia se déplace vers l’avant.

La TTA chez le chien : de quoi s’agit-il ?

L’opération de la TTA chez le chien est une intervention de chirurgie osseuse réalisée sous anesthésie générale. Par « Tibial Tuberosity Advancement » on entend un déplacement vers l’avant de la tubérosité tibiale, sur laquelle s’insère le ligament tibiorotulien. Pendant l’opération, la tubérosité tibiale est incisée verticalement puis repositionnée sur le tibia avec un écarteur. Selon le système, soit l’écarteur et plusieurs vis suffisent, soit la tubérosité est fixée avec une plaque offrant plus de stablilité.

L’opération de la TTA chez le chien modifie la biomécanique de l’articulation du genou et du tendon rotulien, de telle sorte que le ligament antérieur devient inutile et que l’articulation se stabilise.

En quoi consiste le traitement post-opératoire suite à une TTA chez le chien ? 

Juste après l’opération, les chiens reçoivent des antidouleurs ainsi que des préparations visant à favoriser la formation du cartilage articulaire. Ces préparations sont généralement prescrites pour au moins 2 mois. Juste après l’intervention, les animaux commencent souvent déjà à solliciter légèrement leur patte. Cela ne pose pas de problème, les implants assurant une bonne stabilité. Toute sollicitation violente et brutale de l’articulation doit, en revanche, absolument être évitée !

Soyez attentif aux sollicitations suite une TTA chez le chien sollicitations

Après une opération de la TTA, les os de votre chien ont besoin de temps pour se cicatriser. Dans les 6 à 8 semaines qui suivent l’opération, il doit donc absolument être tenu en laisse afin d’éviter toute sollicitation soudaine en sautant, jouant, etc. Une fois les douleurs disparues, le chien a tendance à oublier que son genou n’est pas encore totalement opérationnel ! C’est donc à vous de lui éviter de trop gros efforts. Le chien ne doit pas non plus être en surpoids, car cela impliquerait une charge supplémentaire pour l’articulation et les implants.

Les premières promenades doivent être brèves et lentes, puis la durée pourra être augmentée doucement. Votre vétérinaire vous expliquera en détail comment remettre progressivement en mouvement votre animal après une opération de la TTA et obtenir ainsi une guérison optimale. Le mouvement stimule, en effet, la circulation et les processus de réparation et développe lentement les muscles nécessaires pour stabiliser durablement l’articulation. Une physiothérapie peut aussi être intéressante après une opération de la TTA suite à une rupture des ligaments croisés.

Quelles sont les complications possibles suite à une TTA chez le chien ?

Parmi les complications possibles d’une TTA chez le chien, on note :

Selon la gravité de la complication, le processus de guérison peut être ralenti ou une nouvelle opération s’avérer nécessaire. Malgré ces complications potentielles, le traitement chirurgical donne de meilleurs résultats que le traitement médical conservateur.

Par ailleurs, plus cette opération intervient tôt après l’apparition d’une boiterie, moins le chien risque des dommages indirects, tels que l’arthrose et les lésions méniscales, et plus le chien a de chances de pouvoir marcher sans ressentir de douleur après l’opération.

Quelles sont les alternatives possibles à la TTA suite à la rupture des ligaments croisés chez le chien ?

Outre la TTA, on peut aussi envisager une opération de remplacement du ligament croisé ou alors une TPLO.
Par opération de remplacement du ligament, on entend le remplacement pur et simple du ligament déchiré, la remise en tension de la capsule articulaire ou la mise en place de fils de suture extérieurs à l’articulation pour assurer la fonction du ligament croisé défectueux.

La TTA et la TPLO sont deux techniques efficaces pour les chiens grands et lourds, tout comme pour ceux souffrant déjà d’une forte arthrose du genou. Votre vétérinaire discutera bien évidemment avec vous de la technique la plus adaptée à votre chien, TTA ou autre, en cas de rupture des ligaments croisés.

Reims - CHV Pommery

226 boulevard Pommery 51100 Reims
Voie d’accès 03 26 85 85 85