Le système nerveux est le centre hiérarchique du corps ; il assure la coordination de toutes les activités corporelles volontaires et involontaires. Le système nerveux comprend le système nerveux central, le cerveau et la moelle épinière, ainsi que le système nerveux périphérique (en grande partie des nerfs) qui relie le système nerveux central au reste du corps.

La Madeleine (Lille) - CHV Nordvet

1 rue Delesalle 59110 La Madeleine
Voie d’accès 03 20 51 00 66

Le cerveau et la moelle épinière sont des structures délicates et sensibles, c'est pourquoi le corps les a protégés de plusieurs manières.

Caractéristiques de l'examen neurologique

Le système nerveux central est bien protégé par les os crâniens et le corps vertébral, ce qui le rend peu accessible pour un diagnostic. Le système nerveux est en plus protégé par la barrière hémato-encéphalique, qui empêche les substances de pénétrer dans le cerveau et la moelle épinière. Cela signifie que les maladies du système nerveux «apparaissent» rarement dans un échantillon de sang. De plus, il n'est pas facile de faire une biopsie (prélèvement d'un échantillon de tissu) du cerveau ou de la moelle épinière pour poser un diagnostic comme on peut le faire s'il s'agit d'une maladie cutanée ou d’un organe plus accessible tel que le foie. L’examen des patients présentant des symptômes de troubles du système nerveux nécessite donc un diagnostic différent de celui que nous utilisons habituellement pour les maladies d'autres systèmes organiques. Nous avons besoin de diagnostics d'imagerie plus avancés (tomographie par résonance magnétique ou tomodensitométrie) et de tests du liquide céphalo-rachidien pour évaluer le système nerveux central, ainsi que d’un électrodiagnostic et de biopsies musculaires et nerveuses pour évaluer le système nerveux périphérique. Le diagnostic n'est pas toujours possible dans les cliniques et les hôpitaux vétérinaires et il est généralement plus coûteux que les examens à base de prises de sang ou de radiographies.

Choix de l'examen neurologique du chien et du chat

Le système nerveux des chiens et des chats peut souffrir de divers états pathologiques. Comme chez l'humain l'épilepsie et les hernies discales sont des maladies courantes chez le chien et le chat. Un examen neurologique chez le chien ou le chat commence par l’auscultation de l'animal et par des questions pour essayer de déterminer entre autres, où dans le système nerveux les symptômes apparaissent. Puis il décide de quels autres examens seront nécessaires au diagnostic.

Les types d'examens neurologiques chez le chat et le chien

Analyse de liquide céphalo-rachidien

Le liquide céphalo-rachidien se trouve autour du cerveau et de la moelle épinière. Il peut être étudié pour diagnostiquer les troubles du système nerveux. Une analyse du liquide céphalo-rachidien est particulièrement utile lorsque le vétérinaire recherche des maladies inflammatoires. L'échantillonnage nécessite l'anesthésie du patient et comporte certains risques.

Diagnostic électromagnétique

L'électrodiagnostic ou diagnostic électromagnétique est utilisé pour diagnostiquer les maladies du système nerveux périphérique (nerfs, muscles et plaque terminale des muscles nerveux). Ces tests nécessitent un équipement spécial. Les tests électrodiagnostics comprennent :

Biopsies musculaires et nerveuses

En cas de maladie du système nerveux périphérique il est souvent nécessaire de faire un test tissulaire du muscle et parfois aussi du nerf. Le test aboutit rarement à un diagnostic définitif mais il peut donner aux vétérinaires des informations sur la manière de traiter la maladie.

Myélographie

La myélographie est une radiographie de contraste du canal rachidien. En ajoutant un produit de contraste dans la moelle épinière lors d'un examen radiographique, le vétérinaire peut obtenir plus d'informations qu'avec une radiographie normale. La myélographie est toutefois une procédure invasive et comporte un risque de lésion du tissu nerveux.

Neurochirurgie

En cas de hernie discale chez le chien, la masse discale, c'est-à-dire le contenu de l'un des disques amortisseurs situés entre les vertèbres, fait pression sur la moelle épinière dans le canal rachidien. Lorsque cette masse ou pulpe appuie sur la moelle épinière il en résulte souvent une douleur intense et parfois même une réduction de la fonction nerveuse dans la partie du corps située au-delà de la hernie discale. De nombreuses hernies discales sont traitées de manière conservatrice, c'est à dire par du repos et un traitement contre la douleur. Dans les cas où la douleur n'est pas soulagée ou si le patient présente des symptômes de paralysie, une chirurgie de la hernie du chien est généralement recommandée. Le but d'une opération de la hernie discale est de soulager la pression exercée par le disque endommagé sur la moelle épinière en éliminant tout ou partie de la masse du disque.

La Madeleine (Lille) - CHV Nordvet

1 rue Delesalle 59110 La Madeleine
Voie d’accès 03 20 51 00 66