Turc du Lac de Van

Le Turc du Lac de Van est un chat énergique qui adore grimper, sauter et partir en exploration. Il est amical et affectueux, en particulier avec les membres de sa famille. Curieusement, ce petit compagnon à quatre pattes apprécie beaucoup l’eau. Ne vous étonnez donc pas s’il vient vous rejoindre sous la douche.

Turc du Lac de Van

En savoir plus

Origine de la race du Turc du Lac de Van

Le Turc du Lac de Van est une race rare et ancienne qui serait originaire de la région du lac de Van en Turquie. Le lac de Van se situe dans les montagnes. L’hiver y est long et froid et l’été relativement chaud. Cette race s’est adaptée physiquement à son environnement en faisant pousser une fourrure semblable à du cachemire, épaisse et fournie pour l’hiver, puis en perdant son poil mi-long pour l’été et prenant alors l’aspect d’un chat à poil court. Il a vraisemblablement adapté ce trait pour pouvoir nager et ainsi se rafraîchir.

Ce félin a d’abord été appelé « Chat turc » lors de la première donnée de reconnaissance de la race, avant d’adopter le nom de « Turc du Lac de Van » ou de « Turc de Van » en 1979 pour éviter toute confusion avec l’Angora turc originaire d’Ankara. En 1960, la Fédération internationale féline (FIFé) a reconnu le Turc du Lac de Van en tant que race. En Turquie, les chats sont considérés comme des trésors nationaux et le Turkish College of Agriculture et le zoo d’Ankara en assurent la préservation.

Quel est le caractère du Turc du Lac de Van ?

Le Turc du Lac de Van est un chat énergique, joueur et enjoué. Il aime jouer et s’entend bien avec les êtres humains et les autres animaux. Le Turc du Lac de Van a tendance à nouer des liens étroits avec ses propriétaires et demande généralement beaucoup d’attention. Beaucoup de chats de cette race aiment sauter, grimper et jouer à attraper la balle. Ils peuvent apporter différents jouets à leurs propriétaires pour leur indiquer qu’ils souhaitent jouer avec eux.

Le Turc du Lac de Van est un chat doux et affectueux qui aime prendre part à ce qui se passe autour de lui et qui adore se lover sur les genoux de son propriétaire. C’est un chat qui convient bien aux familles, mais qui aime qu’on le câline et qu’on le tienne à sa façon, et pas trop longtemps. Et s’il est affectueux, il ne tolère pas vraiment les personnes qui lui tirent la queue ou qui essaient de le caresser.

Particularités physiques, taille et poids du Turc du Lac de Van

On confond parfois le Turc du Lac de Van avec son cousin l’Angora turc. Ils sont pourtant très différents tant au niveau de leur taille que de leur fourrure et d’autres caractéristiques. Le Turc du Lac de Van est un chat imposant qui possède une robe mi-longue à la texture du cachemire, un corps fort et puissant, une poitrine profonde et de longues pattes musclées. Il a une tête large et triangulaire, un museau arrondi, des oreilles relativement grandes et des yeux ronds. À vrai dire, le Turc du Lac de Van peut arborer des yeux de différentes couleurs, telles que le bleu ou l’ambre, ou avoir un œil de chaque couleur. Sa queue touffue comme celle d’un écureuil lui confère aussi une apparence physique distincte.

Les mâles, qui pèsent entre 4 et 8 kg, sont beaucoup plus grands et musclés que les femelles, dont le poids varie entre 3 et 6 kg. Les chats de cette race n’atteignent leur pleine maturité que vers l’âge de trois ou cinq ans, mais ils ont une espérance de vie d’au moins 13 ans.

Quelle est la couleur du Turc du Lac de Van ?

Le Turc du Lac de Van présente des marques inhabituelles, qu’on qualifie de « motif van ». Celui-ci désigne les chats dont le corps est presque totalement blanc et dont la tête et la queue sont colorées. Cette race peut également présenter des taches de couleur aléatoires au niveau du corps et des pattes. On observe aussi parfois ce type de coloration chez d’autres races. Elle est due à la présence de ce qu’on appelle le « gène majeur S » , un trait qui peut apparaître aussi bien chez les animaux que les humains. Les couleurs les plus courantes sont le roux et le brun, mais il existe aussi des chats de cette race de couleur crème, noire, bleue, red tabby, cream tabby, blue tabby, et différentes nuances tortie (écaille de tortue).

Quel entretien pour un Turc du Lac de Van ?

La robe du Turc du Lac de Van est douce et mi-longue. Beaucoup de chats possèdent trois types de poils distincts dans leur pelage, mais le Turc du Lac de Van n’a pas de sous-poil. C’est ce qui rend sa fourrure aussi douce que du cachemire. L’absence de sous-poil lui confère aussi cette apparence lisse et soyeuse. Les chatons et les jeunes adultes ont un pelage moins développé que celui des adultes matures. Il n’atteint sa pleine longueur que lorsque le chat a au moins deux ans. En été, son pelage est court, mais il devient sensiblement plus long et épais en hiver.

On pourrait croire que le Turc du Lac de Van nécessite beaucoup d’entretien, mais son pelage est facile à entretenir. Il suffit de le peigner chaque semaine et c’est terminé. Il se peut que vous deviez vous en occuper plus souvent en hiver, lorsque son pelage est plus dense. Le Turc du Lac de Van aime jouer dans l’eau, mais son pelage est exceptionnellement résistant à l’eau. Il n’est donc pas facile de lui donner un bain, même si son pelage sèche rapidement.

Les particularités du Turc du Lac de Van

La plupart des chats s’enfuient à la vue de l’eau, mais pas le Turc du Lac de Van, qui est un nageur très habile. Sa passion pour l’eau lui a d’ailleurs valu le surnom de « chat nageur ». Plusieurs amateurs de ce félin au poil soyeux affirment l’avoir vu sauter sous la douche, se jeter sur des robinets qui gouttent et patauger dans des flaques d’eau.

On ne sait pas pourquoi le Turc du Lac de Van aime l’eau, mais on dit que ce chat aurait commencé à aimer nager – et à développer son pelage résistant à l’eau – pour se rafraîchir ou pêcher des poissons dans le lac de Van.

Les maladies héréditaires du Turc du Lac de Van

Les chats de race et les chats croisés ont des incidences variables de problèmes de santé qui peuvent être de nature génétique. Le Turc du Lac de Van est généralement en bonne santé, bien qu’il arrive que certains spécimens de cette race développent une forme de maladie cardiaque du nom de cardiomyopathie hypertrophique (CMH), qui est la forme la plus courante de maladie cardiaque chez le chat. Il est toujours judicieux d’acheter un chaton auprès d’un éleveur qui offre une garantie sanitaire écrite.

Comment nourrir un Turc du Lac de Van ?

Comme le Turc du Lac de Van est déjà un chat imposant, il est important de faire attention à ce qu’il mange. Il est essentiel qu’il reste svelte pour éviter les problèmes de santé liés au poids, comme le diabète ou les maladies cardiaques. Nourrissez votre chat en lui donnant des portions dosées à des heures régulières deux ou trois fois par jour. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour savoir quels sont les meilleurs aliments à donner à votre ami à quatre pattes.

Cinq anecdotes à propos du Turc du Lac de Van

  1. Au début, cette race portait simplement le nom de « Chat turc », mais en raison de la confusion qui régnait entre le Turc du Lac de Van et l’Angora turc, le nom de « Turc du Lac de Van » a finalement été adopté.
  2. Cette race s’est développée dans une région qui subit des températures extrêmes, c’est pourquoi la fourrure du Turc du Lac de Van change en fonction des saisons.
  3. Le Turc du Lac de Van est un chat énergique, joueur et enjoué. Ce chat adore sauter, grimper, s’amuser avec des jouets, aller chercher les balles qu’on lui lance et jouer à la course-poursuite.
  4. Le Turc du Lac de Van a une robe blanche à poil mi-long et des marques colorées sur la tête et la queue. On appelle ce type de coloration le « motif van ».
  5. Les chats de cette race ont la réputation d’aimer nager. Ne vous étonnez donc pas si votre chat veut vous rejoindre dans la baignoire. On raconte que ces chats étaient connus pour nager dans le lac de Van en Turquie.