Birman

Gracieux et élégant, le Birman possède des pattes dont l’extrémité est blanche comme la neige, des yeux bleus saisissants et une fourrure dorée touchée par une déesse. Le sacré de Birmanie est le doux compagnon que chaque famille mérite.

Birman

En savoir plus

Origine du Birman

Les véritables origines du Birman sont relativement peu connues. Il est possible qu’il provienne d’Asie du Sud. Il aurait été importé de Birmanie vers l’Europe au début du XXe siècle. Le Birman a d’abord été reconnu en France en 1925. Il présente des traces de Siamois, d’Angoras et de Persans. Cette race a frôlé l’extinction lors de la Seconde Guerre mondiale, raison pour laquelle son histoire ne peut être retracée avec certitude que jusqu’aux années 1940.

D’après la légende, tous les Birmans descendraient du chat d’un prêtre d’un temple en Birmanie. Ce temple hébergeait la statue d’une déesse dorée aux yeux de saphir. Lorsque le prêtre mourut, le chat posa ses pieds sur son corps, la déesse changea sa fourrure blanche en une fourrure dorée et ses yeux prirent une teinte bleue saisissante. Ses pieds restèrent blancs comme la neige, en signe de pureté. On dit même que l’âme du prêtre se réincarna dans le corps de son chat puis qu’elle monta au paradis lorsque le chat mourut à son tour. On dit aussi qu’après cet événement, tous les prêtres de Birmanie, une fois morts, se réincarnèrent en chats sacrés, d’où le nom de chat sacré de Birmanie.

Personnalité du Birman

Le Birman est un chat calme et élégant qui se déplace avec une certaine grâce, ce que l’on peut attendre de ces anciens chats de temple. Il a un tempérament doux et agréable et il adore qu’on le caresse sur la tête ou dormir sur les genoux de son maître. Le Birman s’exprime d’une voix douce et claire. Il fait généralement savoir à son propriétaire s’il est l’heure du dîner ou des câlins ou s’il l’a accidentellement laissé derrière une porte fermée, mais il n’a pas particulièrement besoin d’attention.

Le Birman est un chat intelligent et curieux qui aime explorer les alentours. Vous pouvez ainsi le retrouver coincé dans le garage ou dormant nonchalamment sur le lit de votre voisin. C’est un chat sociable qui s’entend bien avec les adultes, les enfants, ses congénères et souvent avec les chiens, ce qui fait de lui un excellent compagnon pour toute la famille. Bien que calme et tranquille, le Birman adore aussi jouer. Il peut ainsi apprécier de jouer à des jeux interactifs, d’aller chercher une balle, de participer à une course ou de se déguiser avec les enfants.

Particularités physiques, taille et poids

Le Birman est un chat de taille moyenne ; les femelles pèsent habituellement entre 3 et 4,5 kg et les mâles entre 4,5 et 7 kg. Il possède un corps long et souple, des pattes assez courtes et une queue touffue. La tête du Birman est un peu en forme de cœur. Il a une jolie frimousse et de petites oreilles pointues, sans oublier ses yeux, aussi bleus qu’ils peuvent l’être.

Quelle est la couleur du Birman ?

Les chats de cette race ont un patron « himalayen » ou « colourpoint », ce qui signifie qu’ils présentent un corps pâle dont la couleur s’estompe progressivement en une couleur plus claire sur la poitrine et le ventre, mais qu’ils ont des oreilles, une face, des pattes et une queue plus foncées qui s’harmonisent avec la couleur du corps. L’extrémité des pattes du Birman est blanche comme la neige, comme s’il possédait des gants. Les « gants » des pattes arrière remontent vers le haut et se terminent en forme de V renversé à l’arrière de la patte.
Les Birmans peuvent être de plusieurs couleurs : seal point, blue point, chocolate point et lilac point. Il existe aussi des Birmans lynx point, qui présentent des marques typiques : un « M » majuscule sur le front, des marques semblables à des lunettes autour des yeux, des pâtons tachetés ainsi que des rayures et des anneaux sur les pattes et la queue.

Quel entretien pour un Birman ?

La fourrure longue ou mi-longue du Birman est très légère et soyeuse. Le Birman possède un peu de sous-poil, ce qui signifie que son pelage s’emmêle rarement. Il est donc très facile à entretenir. Peignez-le régulièrement à l’aide d’un peigne en acier ou brossez-le pour que sa fourrure reste douce et brillante. En hiver, le Birman perd beaucoup de poils. Vous pouvez le peigner plus souvent pour éviter de retrouver des touffes de poils dans toute la maison.

Particularités de cette race

Les Birmans sont des êtres sociables et ont tendance à être un peu anxieux si on les laisse seuls trop longtemps. Ils ont besoin de la compagnie constante d’humains ou d’autres animaux de compagnie.

Les maladies héréditaires du Birman

Les Birmans sont généralement en bonne santé, mais certains problèmes héréditaires ont déjà été constatés chez les chats de cette race, parmi lesquels :

Cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Il s’agit de la forme la plus courante de maladie cardiaque chez le chat. Elle se caractérise par des parois cardiaques si épaisses qu’elles ne parviennent pas à se contracter normalement. Un test génétique permet de détecter le gène responsable de cette maladie et les chats qui en sont porteurs.

Polykystose rénale

La polykystose rénale est une maladie qui se caractérise par l’apparition de nombreux kystes au niveau des reins. Elle peut entraîner une hypertrophie des reins et une insuffisance rénale.

Comment nourrir un Birman ?

Il n’y a pas de recommandations particulières au sujet de l’alimentation des Birmans. Le Birman n’est pas un chat excessivement affamé, mais il vous fera probablement savoir lorsqu’il est temps de manger.

Cinq anecdotes à propos du Birman

  1. Le Birman est également appelé « chat sacré de Birmanie » et aurait été créé par une déesse.
  2. On reconnaît instantanément un Birman à ses yeux bleu clair et à l’extrémité blanche de ses pattes.
  3. Le Birman est un chat très sociable, au tempérament doux et tranquille.
  4. Le Birman est un chat sujet à l’insuffisance rénale et à la perte de poils.
  5. Le Birman est un excellent compagnon pour toute la famille. Il aime jouer avec les enfants et avec d’autres animaux de compagnie.