Persan

Si vous cherchez un compagnon doux et majestueux, mais qui demande beaucoup d'attention, le Persan est la race qu’il vous faut. Cette mignonne créature au poil soyeux adore être toilettée et se prélasser sur vos genoux ou à son endroit préféré. Les chats de cette race demandent qu’on les considère avec le respect qu’ils méritent.

Persan

Historique de la race

Le Persan est l’une des races de chat les plus anciennes et les plus populaires. On sait malgré tout très peu de choses sur son histoire. Nous avons qu’il existe depuis des siècles et qu’il doit son nom à la région dont il est originaire, la Perse dans l’ancienne Mésopotamie et l’Iran actuel. Des découvertes archéologiques en Asie et des hiéroglyphes égyptiens montrent également des représentations de chats à poil long, qui pourraient être une version du Persan. Ces types de chats étaient également prisés au palais royal français au XVIIIe siècle.

Le Persan tel que nous le connaissons aujourd’hui est issu de deux variantes de chats à poil long – le Persan et l’Angora, originaire de Turquie. Le Persan possédait une tête large et ronde, une fourrure opulente et un corps court, tandis que l’Angora présentait un corps svelte, des pattes élancées, une tête triangulaire et un poil plus long. Le Persan d’aujourd’hui est le résultat d’un croisement sélectif entre ces deux races, d’abord en Grande-Bretagne à la fin du XIXe siècle puis aux États-Unis au début du XXe siècle. L’objectif des éleveurs était d’obtenir un chat adorable, avec une tête ronde, de petites oreilles, un nez court, de grands yeux, de longs poils et un corps cobby.

De nos jours, il existe deux types de Persans : le traditionnel et celui d’exposition.

Personnalité

Le Persan est un chat majestueux, doux et docile. Ce chat à la personnalité douce est facile à vivre et préfère une ambiance sereine dans laquelle on le traite avec gentillesse et respect. Vous ne risquez pas de vous retrouver avec un chat sportif qui saisit toutes les occasions de grimper ou de sauter sur vos meubles. La plupart des Persans préfèrent se prélasser sur le canapé ou le lit. Le Persan est, à bien des égards, l’incarnation même du chat qui adore se faire câliner sur des genoux accueillants.

Il aime se faire peigner et cajoler par des enfants, mais il ne faut pas s’attendre à ce qu’il participe à des jeux énergiques avec eux. De temps en temps et quand il en a envie, le Persan aime s'occuper avec des jouets ou des casse-têtes.
Il ne cherche pas à obtenir toute votre attention, même s’il aime que vous lui consacriez un peu de temps. Il n’a aucun problème à rester seul à la maison pendant un certain temps, même s’il apprécie votre présence. Il n’est pas très bavard ni bruyant. La plupart du temps, le Persan communique avec ses yeux, mais il arrive qu’il vous accueille en poussant un petit miaulement.

Particularités physiques, taille et poids

Le Persan est un chat de taille moyenne au corps musclé et bien développé. Son corps, ses pattes et sa queue sont courts et cobby et recouverts d’une fourrure longue et soyeuse. Sa grosse tête ronde arbore deux grands yeux expressifs, un nez court et retroussé et est surmontée de petites oreilles duveteuses aux extrémités arrondies. Le Persan possède un menton fort et un front arrondi. Un mâle adulte pèse généralement entre 4 et 6,5 kg et une femelle entre 3 et 4,5 kg.

Couleur

La robe du Persan se décline en une multitude de couleurs et de patrons. Selon l’association féline suédoise SVERAK, il existe plus de 300 variantes de couleurs connues. Le blanc, le noir, le bleu, le chocolat, le crème, le roux, le lilas, le silver (argenté) et le doré figurent parmi les divisions de couleur les plus courantes de cette race. Il existe aussi différentes versions de Persans bicolores (Himalayen), shaded, tabby et smoke. La couleur des yeux d’un Persan dépend de la couleur de sa robe.

Entretien

L’entretien des Persans est un vrai défi, car ils en demandent énormément. Il est nécessaire de toiletter votre chat quotidiennement en utilisant un peigne en acier, à moins que vous n’aimiez retrouver des poils de chat dans toute votre maison. Un peignage minutieux permet d’enlever les poils lâches ainsi que les nœuds et les bourres, qui peuvent faire souffrir votre chat.
Il est conseillé de lui donner un bain hebdomadaire ou mensuel et de le sécher au sèche-cheveux (à la température minimale). Veillez à commencer le toilettage lorsque votre chat est encore un chaton. À cause de la longueur de ses poils, il arrive que des excréments et de la saleté restent collés à ses poils au niveau de son postérieur et en dessous de sa queue. Veillez donc à aider votre chat à nettoyer ces zones afin d’éviter les taches et les grosseurs inconfortables.

Particularités de cette race

Tous les Persans ne se ressemblent pas. Il existe, par exemple, le Persan de type « Peke Face » (face de Pékinois), dont le visage est extrêmement plat, et le Persan de type « Doll Face » (tête de poupée) qui a une apparence plus traditionnelle et dont le visage n’est pas aussi écrasé que celui du Persan « Peke Face ». N’oubliez pas que le visage plat de votre chat peut lui causer des problèmes respiratoires. Un larmoiement excessif peut également constituer un problème chez le Persan. Veillez donc à essuyer le coin des yeux de votre chat quotidiennement pour éviter qu’il ait des taches en dessous des yeux, en particulier si vous avez un chat à fourrure claire.

Il faut aussi tenir compte de la question du bac à litière, car il arrive que la litière reste accrochée au pelage ou aux pattes des Persans.
Si vous ne nettoyez pas votre chat et le bac à litière et si vous ne les gardez pas propres et impeccables, votre chat risque de ne plus utiliser le bac.

Maladies héréditaires

Les chats de cette race sont sujets à certains problèmes de santé héréditaires qu’il est bon de connaître.

La polykystose rénale

La polykystose rénale (PKDef) est une maladie héréditaire qui apparaît lorsque le chat a environ 7 à 10 ans et qui provoque une dégénérescence kystique des reins et, pour finir, le dysfonctionnement d’un rein ou des deux.

L’atrophie progressive de la rétine

L’atrophie progressive de la rétine (APR) est une autre maladie héréditaire qui provoque des troubles de la vision en début de vie, qui progresse rapidement et qui peut entraîner la cécité.

La cardiomyopathie hypertrophique

Les Persans peuvent aussi être atteints de cardiomyopathie hypertrophique (CMH), qui se caractérise par un épaississent des parois du cœur.

La dysplasie de la hanche

Les Persans sont sujets aux dysplasies de la hanche, une pathologie orthopédique. Cette pathologie peut très bien ne causer aucune douleur mais dans le pire des cas, elle peut entraîner une claudication importante.

À cause de son visage au museau très court et au nez aplati, de ses petites narines et de son palais mou trop long, le Persan peut souffrir de graves problèmes respiratoires et avoir les yeux qui coulent.

Alimentation

Même si le Persan n’est pas le chat le plus énergique qui soit, il a besoin d’aliments nutritifs pour garder la santé et la forme et conserver une belle fourrure lisse et soyeuse. Donnez-lui des aliments qui sont riches en protéines, qui ont une teneur minimale en glucides et qui contiennent la bonne quantité de matières grasses. N’hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour savoir quels aliments lui donner.

Cinq faits à propos du Persan

  1. Le Persan est un chat d’intérieur. Il est préférable de le garder à l’intérieur uniquement, car ce n’est pas un batailleur et il risque d’avoir des problèmes avec ses congénères peu amicaux ou d’autres animaux hostiles.
  2. Les chats au visage aplati comme le Persan sont sensibles à la chaleur. Veillez donc à climatiser l’air de votre maison et à ne jamais le laisser au soleil par une chaude journée d’été.
  3. Un grand nombre de compagnies aériennes refusent de transporter des Persans dans la soute en raison du risque de détresse respiratoire, voire de décès, de cette race dans des environnements stressants.
  4. Ne vous étonnez pas si votre Persan adulte adopte soudainement le comportement d’un chaton en courant partout et en faisant le sot. Cela peut lui arriver de temps en temps.
  5. Comme le Persan n’est pas un chat très énergique, faites attention à son alimentation et gardez-le aussi actif que possible au moyen d’exercices ludiques quotidiens.