Norvégien

Originaire des forêts norvégiennes, ce chat à poil long convient parfaitement aux familles moyennement actives. Offrez-lui un arbre à chat et beaucoup d’amour et vous aurez le plus doux des amis pour la vie.

Norvégien

Historique de la race

Le Norvégien ou « chat des forêts norvégiennes » a une longue histoire qui remonte à plusieurs centaines, voire plusieurs milliers, d’années. Ce grand félin robuste est le chat national de la Norvège, mais personne ne connaît vraiment son origine. Il se peut qu’il descende du Sibérien de Russie ou de chats à poil long de Turquie, ramenés chez eux par des Vikings scandinaves. Il se peut aussi qu’il soit simplement issu d’un croisement naturel qui se serait produit sur une très longue période pour donner un chat parfaitement adapté au climat froid des pays scandinaves. De vieux récits racontent que les Norvégiens accompagnaient les Vikings lors de leurs voyages autour du monde pour chasser les rates des navires. On dit même que la déesse scandinave Freyja possédait un char tiré par un attelage de six Norvégiens musclés.

Cette race a frôlé l’extinction lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est que vers la fin des années 1960 que quelques passionnés minutieux sont parvenus à en assurer l’élevage.

Personnalité

Si vous cherchez un chat sociable et doux mais qui n’exige pas une attention constante de votre part, le Norvégien vous conviendra parfaitement. C’est un compagnon formidable qui aime la compagnie des adultes et des enfants. Il ne miaule pas bruyamment mais il vous fera savoir si vous ne lui avez pas servi son dîner à l’heure. Il vous suivra sûrement pour passer du temps avec vous et voir ce que vous faites, sans que vous deviez le porter ou le caresser. Le Norvégien aime la compagnie, mais il peut se montrer timide vis-à-vis des étrangers. Laissez-le prendre son temps pour faire la connaissance de vos visiteurs à sa façon.

Les chats de cette race sont moyennement actifs et ce sont d’excellents grimpeurs. Nous vous conseillons d’installer un arbre à chat à l’intérieur si vous ne voulez pas retrouver votre chat en équilibre au-dessus de vos étagères. Le Norvégien est un chat intelligent. Cela lui fait du bien de jouer à des jeux interactifs qui stimulent son cerveau. Il répond souvent bien à l’entraînement au clicker (ou clicker training) et aux friandises.

Particularités physiques, taille et poids

Le Norvégien est un chat de grande taille qui n’atteint généralement sa taille adulte qu’à l’âge de cinq ans. Un mâle pèse entre 5 et 10 kg et une femelle entre 3 et 6 kg. Le corps d’un Norvégien est long et musclé et ses pattes arrière sont plus hautes que celles de devant. Il a une tête en forme de triangle, de grandes oreilles poilues et des yeux en amande. Toutes ces particularités physiques lui donnent cet air sauvage.

Couleur

La robe du Norvégien se décline dans presque toutes les couleurs et tous les patrons. Elle peut être de couleur solide (unie) ou présenter un patron constitué d’un mélange de blanc. Les yeux du Norvégien sont verts, or ou cuivre. Certains Norvégiens de couleur blanche peuvent avoir des yeux bleus ou vairons, un de couleur bleue et l’autre d’une couleur différente.

Entretien

La fourrure du Norvégien est longue et imperméable. Elle est constituée d’un sous-poil épais et est parfaitement adaptée au froid des forêts scandinaves. Peignez la fourrure de votre chat à l’aide d’un peigne en métal ou brossez-la quelques fois par semaine pour éviter la formation de nœuds et de bourres. En période de mue, il se peut que vous deviez brosser votre chat plus souvent s’il perd beaucoup de poils. Il n’est généralement pas nécessaire de lui donner de bain, ce qui est une bonne chose compte tenu de l’imperméabilité de sa fourrure.

Particularités de cette race

Bien qu’il ait grandi dans la forêt, le Norvégien aime étonnamment rester à l’intérieur et ne ressent pas le besoin de s’éloigner très loin de sa maison. Le Norvégien manifeste une tendance à l’indépendance prononcée et possède une forte personnalité – il veut faire ce qu’il veut et quand il le veut.

Grâce à ses griffes vigoureuses, épaisses et acérées, le Norvégien est un grimpeur légendaire. Il peut grimper sur des rochers et est le seul chat domestique à savoir descendre d’un arbre la tête la première. Si vous ne trouvez pas votre chat, levez les yeux ! Ce chat observateur se trouve probablement à l’endroit le plus haut de votre maison ou dans un arbre où il peut s’imprégner de tout ce qui l’entoure.

Maladies héréditaires

Le Norvégien est sujet à quelques maladies génétiques, notamment :

La Cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Il s’agit de la forme la plus courante de maladie cardiaque chez les chats. Elle se caractérise par un épaississement du muscle cardiaque.

Dysplasie de la hanche

Il s’agit d’une malformation de la cavité articulaire qui augmente le risque d’arthrose. Dans le pire des cas, il peut en résulter une grave claudication.

Maladie génétique du métabolisme des glucides

Cette maladie provoque des troubles du métabolisme du glucose et, dans la plupart des cas, affecte les chatons si gravement qu’ils ne vivent pas plus que quelques mois. Un test génétique permet de détecter le gène responsable de cette maladie et d’identifier les chats qui en sont porteurs.

Alimentation

Le Norvégien a besoin d’une quantité adéquate de nourriture et de nutriments pour l’aider à grandir et à conserver une fourrure saine et brillante. C’est particulièrement important lors des cinq premières années de vie du chat, jusqu’à ce qu’il ait atteint sa pleine maturité. Comme le Norvégien possède des mâchoires assez robustes, il est préférable de lui donner des aliments denses à mâcher. Cela lui permet de mâcher plus lentement et de se sentir plus vite rassasié.

Cinq faits à propos du Norvégien

  1. Le Norvégien grimpe aux arbres, comme la plupart des chats, mais les chats de cette race ont tendance à descendre la tête la première, par opposition à la direction dans laquelle ils sont montés.
  2. Selon la légende, la déesse nordique Freyja possédait un attelage de six chats de cette race pour tirer son char imposant.
  3. La fourrure et le corps du Norvégien sont bien adaptés au climat froid des pays scandinaves.
  4. Pour simplifier les choses, le Norvégien est souvent surnommé « Wegie » ou « Wedgie », en rapport avec ses racines scandinaves. Il s’agit de l’abréviation de « Norwegian » en anglais et le premier « e » est un « e » long.
  5. Le Norvégien est un chat sociable et intelligent qui convient parfaitement à tout type de famille.