Maine Coon

Avec sa réputation de « Géant au cœur tendre », le Maine Coon est un excellent compagnon pour toute la famille. C’est un chat au tempérament doux et calme. Il s’agit aussi peut-être de la plus grande race de chat de tous les temps.

Maine Coon

Historique de la race

Comme son nom l’indique, le Maine Coon est originaire du Maine aux États-Unis. Cette race naturelle est probablement la plus ancienne race originaire d’Amérique. Son histoire remonte au début du XIXe siècle, lorsque le chat avait la réputation d’être un chasseur de souris, un chat de ferme et le compagnon de voyage des navigateurs.

Plusieurs théories ont été avancées pour expliquer comment cette race a vu le jour. Certains disent que le Maine Coon est originaire des chats à poil long de Scandinavie qui sont arrivés en Amérique avec les Vikings et qui se sont ensuite accouplés avec des chats indigènes à poil court. D’autres disent que cette race descend des chats royaux de Marie-Antoinette qui les aurait envoyés en Amérique avant sa propre fuite planifiée pendant la Révolution française.

Bien qu’il s’agisse là d’une théorie populaire, le Maine Coon n’est pas issu d’un croisement entre un chat et un raton laveur, même si la ressemblance est frappante en raison de sa taille importante et de sa queue touffue.

Personnalité

Même si le Maine Coon a la réputation d’être la plus grande race de chat de tous les temps, il mérite son surnom de « Géant au cœur tendre ». Cet être sociable au tempérament calme et doux ne demande pas beaucoup d’attention. Il aime vous suivre et se contente de simplement observer ce que vous faites à distance. L’amour et les caresses ne sont pas en tête de liste de ses priorités, même s’il est très sociable et qu’il aime votre compagnie. Ce chat amical et décontracté est donc un chat de compagnie idéal qui s’entend bien avec les enfants et même avec les chiens de la famille.

Particularités physiques, taille et poids

Le Maine Coon a la réputation d’être la plus grande race de chat du monde. Un mâle pèse généralement entre 6 et 8 kg et une femelle entre 4 et 6 kg. Le Maine Coon n’atteint sa taille adulte qu’à l’âge de trois ou cinq ans. Préparez-vous donc à ce que votre nouvel ami à quatre pattes continue de grandir.

Son corps de forme rectangulaire est imposant et musclé et se termine par une longue queue touffue. Il a une tête carrée, des oreilles fournies et pointues, des yeux bien espacés l’un de l’autre et une collerette généreuse.

Couleur

Le Maine Coon possède une magnifique fourrure, longue et soyeuse. Sa robe se compose d’un sous-poil recouvert d’un poil de couverture brillant, long et imperméable. La couleur brown tabby est si populaire chez les chats de cette race que beaucoup de personnes ne savent pas qu’il en existe dans un grand nombre d’autres couleurs solides et de patrons : noir, toutes les couleurs et tous les patrons tabby (tigré), roux ou blanc, tortie (écaille de tortue), calicot, etc.

Entretien

La fourrure du Maine Coon mesure environ 5 cm et sa texture est soyeuse et brillante. Elle est relativement facile à entretenir et ne s’emmêle pas tant que ça. En général, il suffit de peigner sa fourrure une ou deux fois par semaine pour qu’elle reste douce et soyeuse. Utilisez un peigne en acier inoxydable pour éviter que la fourrure s’emmêle et pour enlever le sous-poil mort qui reste accroché dans le poil de couverture.

Le Maine Coon est également connu pour aimer patauger dans l’eau. Vous pouvez donc envisager de donner un bain à votre chat si sa fourrure vous semble terne et sale.

Particularités de cette race

Le Maine Coon produit un son calme et adorable, semblable à un pépiement. Il ne miaule pas beaucoup et il n’est pas très bruyant, mais il saura communiquer avec vous de nombreuses façons. Il gazouille et roucoule et possède un langage corporel très communicatif. Veillez à écouter attentivement ce que votre petit compagnon a à vous dire, même si ses miaulements ne sont pas des plus forts.

Maladies héréditaires

Le Maine Coon est généralement en bonne santé, mais il peut transmettre et développer des maladies génétiques susceptibles de provoquer des douleurs ou de diminuer la mobilité.

Les maladies héréditaires les plus courantes chez les chats de cette race sont les suivantes :

Dysplasie de la hanche

Pathologie orthopédique qui touche la hanche. Cette pathologie peut ne provoquer que peu de douleur, voire aucune, mais dans le pire des cas, elle peut entraîner une claudication importante.

Cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Les Maine Coons ne sont pas les seuls à être touchés par cette maladie. Il s’agit de la forme la plus courante de maladie cardiaque chez le chat. Cette maladie provoque une hypertrophie du muscle cardiaque et est héréditaire. Un test génétique permet de détecter le gène responsable de cette maladie et d’identifier les chats qui en sont porteurs.

Amyotrophie spinale

Trouble héréditaire affectant les nerfs des muscles squelettiques du tronc et des membres, qui provoque une faiblesse et une dégénérescence musculaire.

Alimentation

En raison de sa taille, on peut croire que le Maine Coon a besoin d’une grande quantité de nourriture pour rester en bonne santé et plein d’énergie. Mais ce n’est pas le cas. Un Maine Coon suralimenté risque de devenir obèse ou d’être en surpoids malsain. Le Maine Coon est un chat imposant qui a besoin d’aliments secs et d’une bonne portion de nourriture humide deux ou trois fois par semaine, mais vous ne devez pas nécessairement lui donner d’aliments spéciaux ou de repas supplémentaires pour le rendre heureux.

Cinq faits à propos du Maine Coon

  1. Le Maine Coon est la plus imposante des races de chat, mais aussi l’une des plus calmes et des plus douces.
  2. Le Maine Coon est un compagnon idéal et un joueur enthousiaste, même avec les enfants et les chiens.
  3. Le Maine Coon est un excellent chasseur de souris qui éloigne les hôtes indésirables.
  4. Veillez à peigner sa longue fourrure élégante une ou deux fois par semaine pour qu’elle reste brillante, soyeuse et dépourvue de nœuds.
  5. Cette race de chat n’est pas issue d’un croisement entre un chat et un raton populaire, même s’il s’agit là d’une théorie très populaire.