British Shorthair

Ce chat rond et doux, à l’apparence d’un ours en peluche et à la robe somptueuse est un compagnon intelligent, majestueux et affectueux. Il peut vous paraître légèrement réservé au premier abord, mais dès qu’il vous connaîtra, il deviendra votre ami le plus dévoué.

British Shorthair

Historique de la race

Le British Shorthair est une race de chat originaire de Grande-Bretagne dans les années 1880. Ces chats auraient été importés d’Égypte et apportés par les Romains lorsque ceux-ci ont envahi le pays. Cette race, qu’on appelait à l’époque « British Blue », a été créée à partir de chats domestiques ordinaires dont la couleur était toujours le bleu classique (c’est-à-dire le gris). Le British Blue est rapidement devenu un chat de compagnie populaire, notamment lors des expositions universelles au tournant du siècle. Dans les années 1910, le Persan a été intégré au programme d’élevage du British Shorthair.

L’élevage de cette race a toutefois décliné pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale, si bien que, dans les années 1950, il n’en restait plus que quelques spécimens. La race a été relancée grâce à des croisements effectués avec des chats domestiques à poil court, des Russes, des Persans et d’autres chats.
L’Européen et le British Shorthair avaient à l’origine le même standard de race mais, au début des années 1980, la Fédération internationale féline (FIFé) a décidé de les reconnaître comme deux races différentes.

Personnalité

Le British Shorthair est un chat calme et taciturne, amical et facile à vivre. On le décrit parfois comme un compagnon peu exigeant, à la voix calme et au niveau d’activité modéré. Le British Shorthair n’est pas un animal excessivement affectueux mais il aime être non loin de son propriétaire. Il s’entend bien avec la plupart des gens et des autres animaux de compagnie. Les British Shorthair ne sont pas du genre nerveux ou agité – ce sont des compagnons sereins et décontractés qui restent calmes quoi qu’il arrive.

Ce ne sont pas des chats très actifs, mais ils ont eux aussi leurs moments de folie lors desquels il leur arrive de courir partout en faisant le clown comme des chatons. Les British Shorthair n’aiment pas qu’on les porte ; ils préfèrent garder leur dignité, en posant leurs pieds fermement sur le sol.

Particularités physiques, taille et poids

Le British Shorthair est un chat de taille moyenne à grande, au corps épais et musclé. Il possède des pattes courtes et fortes, des pieds ronds et fermes et une queue dont l’extrémité est arrondie. Sa fourrure courte et épaisse, sa tête large et ronde, ses joues pleines, ses grands yeux ronds et son nez court lui donnent un petit air d’ours en peluche tout doux.
Le British Shorthair est un chat assez grand et lourd ; il n’atteint généralement pas sa pleine maturité avant l’âge de trois ou cinq ans. Un mâle adulte pèse entre 5 et 7 kg et une femelle entre 3 et 5 kg.

Couleur

La robe de ce chat se décline dans presque toutes les couleurs ; pas seulement en gris d’origine (bleu). La robe du British Shorthair peut être noire, blanche, crème, chocolat, roux, cannelle (ou cinnamon), faon (ou fawn), lilas (ou lilac), point, tabby ou tortie (écaille de tortue). Ses yeux dépendent de la couleur de sa robe et peuvent être bleus, verts, or ou cuivre.

Entretien

La fourrure courte, dense et pelucheuse du British Shorthair est facile à entretenir. Quelques brossages ou peignages par semaine suffisent. Si vous avez un chat d’extérieur, vous devrez le brosser plus souvent au printemps lorsqu’il perd son poil d’hiver.

Particularités de cette race

Comme la plupart des Britanniques, le British Shorthair est digne et assez bien élevé. C’est un chat intelligent qui s’adonne rarement à des activités destructrices. Même s’il existe quelques exceptions, la plupart des British Shorthair ne sont généralement pas du genre à se lover sur des genoux accueillants. Ils aiment toutefois se tenir à vos côtés sur le divan ou se tenir à proximité de vous – s’ils vous apprécient. Les femelles ont tendance à posséder plus d’intégrité et à adopter un comportement plus sérieux que les mâles, qui sont plus faciles à vivre.

Maladies héréditaires

La cardiomyopathie hypertrophique (CMH)

Les British Shorthair sont généralement en bonne santé, mais ils ont tendance à souffrir de cardiomyopathie hypertrophique (CMH), qui est la forme la plus courante de maladie cardiaque chez le chat, ainsi que d’hémophilie B, un trouble de la coagulation héréditaire. Veillez toujours à demander une garantie sanitaire écrite à l’éleveur et n’achetez jamais de chat à un éleveur malhonnête.

La polykystose rénale

Comme le British Shorthair a été croisé avec le Persan, il peut parfois souffrir de polykystose rénale. Cette maladie cause des problèmes rénaux en raison de kystes ou de trous remplis de liquide qui se forment progressivement. Un test génétique permet de détecter la présence du gène responsable de cette maladie. Cela vaut donc définitivement la peine de se renseigner auprès des éleveurs au sujet de l’état de santé de leurs chats – les bons éleveurs devraient le connaître.

Alimentation

Comme pour de nombreuses races de chat, le problème de santé le plus courant est l’obésité. Faites attention si votre chat a atteint l’âge adulte et qu’il passe une bonne partie de son temps sur le lit ou le divan (et il est bien connu que les British Shorthair adorent se détendre). Donnez donc à votre chat des aliments approuvés par votre vétérinaire, des aliments contenant tous les nutriments dont il a besoin. Il est aussi important de le stimuler physiquement en lui proposant de nombreux jeux et divertissements.

Cinq faits à propos du British Shorthair

  1. Le bleu est la couleur la plus populaire chez les British Shorthair. C’est la raison pour laquelle de nombreuses personnes les appellent encore « British Blue ».
  2. Il existe aussi une race apparentée à poil long, que l’on appelle « British Longhair ». IElle présente les mêmes caractéristiques que le Shorthair, sauf concernant la fourrure.
  3. Les enfants ne posent aucun problème à ce chat calme et décontracté, tant qu’ils savent comment se comporter avec lui. Apprenez donc à vos enfants à le traiter avec respect.
  4. Le British Shorthair n’aime pas être porté, il préfère que ses pieds restent au sol.
  5. Les mâles adultes adoptent parfois un comportement un peu idiot (et drôle) ; il leur arrive alors de courir partout dans la maison et de faire du bruit. Ce type de comportement peut surprendre les personnes habituées à fréquenter des chats calmes et nonchalants.